AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Swan R. Wilmot - On dit que le temps change les choses mais en fait, il ne fait que passer. C'est nous qui devons les changer...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Le reste
MessageSujet: Swan R. Wilmot - On dit que le temps change les choses mais en fait, il ne fait que passer. C'est nous qui devons les changer... Mer 11 Mai - 21:41

Swan R. Wilmot

Identité

Je m'appelle Swan, Robin Wilmot, et je n'ai pas encore de proches donc je n'ai pas de surnom ce qui m'indiffère. Je suis né le 8 Octobre 1981 à Fort Detrick et j'ai donc fêté mes 35 bougies. Dans la vie quotidienne, je suis sans emploi et je gagne mal ma vie et cela me permet d'ailleurs de vivre dans dans des dépendances de maisons de campagne, de manière clandestine. Ma vie est déjà trépidante, pourtant côté cœur je suis célibataire et je suis plutôt attiré par les femmes. On me dit souvent que je ressemble à Shawn Ashmore et pour remplir ce dossier, j'ai rassemblé mes photos grâce à L452/Tumblr.

Je suis donc de la génération alpha et je connais le projet Avalon. Dans mes gènes j'ai un pouvoir d'inscrit et il est le contrôle de l'espace temps. Malheureusement, il y a aussi des inconvénients et voici le mien: J'ai un problème d'oreille interne qui me donne de violents vertiges, des nausées, des acouphènes... tout un tas de symptômes très handicapants qui s'aggravent en cas d'utilisation prolongée de mon pouvoir. Envers le Projet Avalon je me sens en colère

Quelques Questions


Quelles sont tes capacités ?

Je suis en mesure de contrôler l'espace temps, autrement dit, je peux me projeter dans le passé, dans le futur et stopper l'écoulement du temps pendant quelques instants. Pour le moment, je ne me voyage pas très loin et je ne suis qu'un spectateur passif mais une fois que je contrôlerai mon pouvoir, je serai en mesure de modifier le cours du temps. Ce don permet d'avoir accès à des informations que le commun des mortels n'a pas et les voyages temporels sont assez excitants. Stopper le temps a également des intérêts : éviter un projectile, prendre de l'avance, paraître plus rapide, faire des " tours de magie "...

Quelle est ta faiblesse ?

Ce pouvoir est puissant mais aussi dangereux. Modifier le cours du temps, c'est risquer de perdre le contrôle des événements et aggraver une situation au lieu de l'améliorer. Pour le moment, je le maîtrise mal aussi, je peine à être précis conçernant mes points d'arrivée. Parfois, j'ai même du mal à quitter le temps qui n'est pas le mien pour revenir dans le présent car " jumper " demande pas mal d'énergie et de concentration. Ce don est également très lié à mes émotions. Enfin, chaque fois que je " voyage ", cela affecte mon oreille interne si bien qu'à chaque retour, j'ai besoin d'au moins une demie heure pour me remettre d'aplomb. Cela m'empêche aussi de rester absent trop longtemps car je risquerai de perdre connaissance et alors, les conséquences risqueraient d'être graves.

Comment à tu découvert tes capacités ?

Depuis ma plus tendre enfance, j'ai tendance à figer le temps lorsque je suis surpris ou effrayé. La possibilité de voyager dans le passé, je l'ai découverte le jour où le personnel de Fort Detrick a décidé que la majorité des alphas devaient être exterminés... j'avais besoin de réponses aux très nombreuses questions qui affluaient dans mon esprit à ce moment là et je les ai obtenues en " jumpant " de manière inopinée. Mon premier voyage dans le futur a été motivé par la même tragédie...


Caractère


Fidèle, intelligent, protecteur, sensible mais s'efforce souvent de cacher ses émotions au reste du monde, susceptible, entêté, bienveillant, méfiant, supporte mal les trahisons de toutes sortes ( y compris celles qui paraîtraient anodines pour le commun des mortels ), imaginatif, curieux, ambitieux, autocritique, observateur, juste, parfois un peu réservé, indépendant, simple

* La vue des seringues le met mal à l'aise à cause des très nombreux examens qu'il a subi par le passé * Pour ne pas aggraver sa pathologie, il doit éviter l'alcool, la cigarette, la caféine et bien sûr, les drogues * Cette pathologie le rend assez anxieux car il sait qu'elle est susceptible de l'handicaper sérieusement dans une course poursuite * Il a tendance à être hypersensible au bruit et à la lumière
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Swan R. Wilmot - On dit que le temps change les choses mais en fait, il ne fait que passer. C'est nous qui devons les changer... Mer 11 Mai - 21:43

Histoire
 La mère de Swan sortait à peine de l'adolescence lorsqu'elle avait été enlevée par le personnel de Fort Detrick, Perdue et livrée à elle même, elle errait à l'époque dans les rues d'une ville proche d'Annapolis. Elle s'appelait Théa et elle avait été confiée aux services sociaux à dix ans, après le décès accidentel de ses parents. Personne ne l'avait jamais adoptée si bien qu'à 21 ans, elle s'était retrouvée à la rue, sans aucune famille sur qui compter.

Les scientifiques qui l'avaient inséminée avaient réussi à la mettre en confiance sans trop de difficultés. Malgré la singularité de la situation, ils lui avaient promis une forte somme d'argent pour sa participation contrainte à leur expérience et assuré qu'elle resterait en contact avec son enfant à naître si elle le désirait si bien qu'elle avait été une patiente docile pendant neuf mois. Une poignée de minutes seulement après que son fils ait poussé son premier cri, elle avait pourtant été froidement assassinée...

Le nourrisson était le 40ème enfant de sa génération. Dès ses premières heures, il avait subi toute une batterie de tests car parmi les autres petits cobayes, beaucoup souffraient de handicaps physiques. A la fin de leurs examens, satisfaits, les médecins l'avaient rangé dans la catégorie des valides.

Sa prise en charge avait été efficace mais dénuée d'affection. Très tôt, on avait entrepris de lui donner les bases d'un enseignement militaire et, puisque ses pertes d'équilibre n'étaient pas apparues immédiatement, on le considérait comme un élément prometteur. Les choses s'étaient corsées la première fois qu'il avait figé le temps. Le soir même, il avait commencé à avoir des acouphènes de plus en plus gênantes et le lendemain, en pleine séance de sport, il s'était littéralement effondré. Incapable de se relever pendant une bonne heure, il avait fait taire les espoirs de ses créateurs qui avaient compris qu'il ne serait jamais le combattant parfait qu'ils avaient imaginé.

Il avait huit ans lorsque, dépités par les nombreux défauts des alphas qu'ils ne parvenaient pas à effacer et effrayés par leur instabilité suite à la mort de l'un des leurs, les scientifiques avaient décidé de les exterminer en masse. Un matin, en se réveillant, Swan s'était retrouvé seul au milieu des corps sans vie de sept de ses camarades. Bien que très choqué par ce spectacle morbide, il avait été entraîné jusqu'à une petite pièce qui avait des allures de cellule et on l'y avait enfermé, seul.

Devant ses questions incessantes, on lui avait rapidement expliqué que les autres avaient péri à cause d'une fuite de produits chimiques mais cela n'avait pas été suffisant pour l'apaiser. Une fois que les vertiges provoquées par son angoisse s'étaient calmés, il avait donc continué à se questionner, tant et si bien que son pouvoir de remonter dans le temps s'était manifesté pour la toute première fois.

En un instant, il n'était plus assis, adossé contre le mur de sa " chambre " mais debout au milieu des scientifiques du fort qui échangeaient entre eux. Contre toute attente, aucun ne semblait le remarquer. Il était là mais invisible, simple spectateur d'une scène qui allait changer à jamais sa perception des adultes qui l'avaient vu naître. La conversation était sérieuse, le ton parfois virulent. Au bout de quelques minutes, en les suivant dans les couloirs, Swan avait compris l'impensable : ses " frères et sœurs " n'avaient pas été les victimes d'un accident... ils ne s'étaient pas réveillés parce qu'ils avaient été empoisonnés, empoisonnés par ceux qui les avaient élevés jusqu'à présent...

Horrifié, le petit garçon avait brutalement été ramené dans le présent. Par chance, aucune caméra n'avait filmé son escapade inopinée. Cela lui avait évité des problèmes avec ses gardiens mais ne l'avait pas préservé des images terribles qui l'avaient hanté suite à sa découverte. Pendant plusieurs jours, même s'il s'efforçait de donner le change en public pour éviter de se faire remarquer, il avait eu peur de manger, de dormir, de se soumettre aux nouveaux tests qu'on souhaitait lui infliger, de tout.

Il avait été épargné une fois mais il ne pouvait s'empêcher de se demander si on ne chercherait pas le faire mourir lui aussi dans un futur proche. Cette inquiétude viscérale l'aurait sans doute rendu fou s'il n'avait pas découvert qu'il pouvait également se projeter dans l'avenir. Il n'avait pas la capacité de " voir très loin " mais avoir la possibilité de vérifier qu'il survivrait au moins à la semaine qui allait s'écouler le rassurait. Avec le temps, voyant qu'aucun autre mutant n'avait trouvé la mort après l'épisode du poison, il s'était quelque peu apaisé mais il n'avait jamais plus accordé sa confiance à ses geôliers et il avait fait en sorte de ne plus leur laisser accès à ce qu'il pouvait penser ou ressentir. Cela lui donnait le sentiment illusoire d'être moins vulnérable.

Les sessions d'entraînement étaient devenues rares voire inexistantes à cause de la formation des nouvelles générations d'êtres génétiquement modifiés dont il ne connaissait pas l'existence.  Ses journées étaient donc principalement rythmées par les examens qu'on lui faisait subir. Le temps lui paraissait bien long et son don, dont il avait une maîtrise très aléatoire et dont il ne pouvait pas se servir autant qu'il le souhaitait parce qu'il était sous surveillance étroite, ne lui permettait pas de se divertir autant qu'il l'aurait souhaité.

Alors qu'il avait craint de mourir durant son enfance, il en était finalement venu à souhaiter que sa vie, morne et sans saveur, prenne fin au plus vite. Il n'avait ni n'aurait aucune famille, aucun travail, aucun descendant, aucune passion, aucun but, aucun avenir. Il n'aurait été qu'un rat de laboratoire, une expérience ratée. Quelques fois au cours de ses voyages illicites,  il lui avait semblé percevoir une évolution de ses capacités mais il lui faudrait sans doute de nombreuses années avant d'espérer être en mesure de changer le cours des choses, seule solution qui lui permettrait peut-être de s'affranchir de son quotidien misérable. En attendant, pour supporter l'enfermement, il ne pouvait compter que sur les quelques moments qu'il passait avec ses semblables.

Une nuit du mois de Mars 2016, sans que personne ne sache exactement pourquoi, le calvaire avait soudainement pris fin. Le fait que certaines portes demeurent mystérieusement ouvertes avait sauvé la vie de Swan car l'un des médecins du fort avait prévu de tenter le tout pour le tout en l'opérant pour le débarrasser de ses problèmes d'oreille interne alors même que l'issue était très incertaine.

Le jeune homme n'avait pas vu l'extérieur du fort depuis des années et, en constatant qu'un bon kilomètre le séparait de la ville la plus proche, il avait craint qu'une crise de vertiges vienne contrarier son évasion. Dans le feu de l'action, il n'avait cependant pas hésité à se jeter en avant. La chance ne se représenterait pas de sitôt, il ne pouvait donc pas se permettre de la laisser passer.

Enivré par l'appel de la liberté, il avait couru, plus vite qu'il l'avait jamais fait. Il avait fait la moitié du chemin lorsque des tirs avaient commencé à se faire entendre dans son dos. Cette menace supplémentaire lui avait donné des ailes. Lorsqu'il avait fini par s'effondrer, à bout de forces, il se trouvait dans la forêt en périphérie de la ville. Il était nauséeux et il savait que le personnel de Fort Detrick allait sans doute déployer des moyens importants pour les récupérer mais pour la première fois depuis longtemps , il ressentait un sentiment des plus agréables : l'espoir...

Aujourd'hui, cela fait deux mois qu'il se cache à la campagne. Il mange rarement à sa faim et il vit dans des conditions rudimentaires mais il se sent plus vivant que jamais et il savoure sa liberté. Conscient que l'union fait la force toutefois, il aimerait retrouver certains de ses congénères ce qui va le pousser à prendre des risques pour aller explorer la ville. Il ignore encore qu'il existe bien plus de mutants qu'il l'imagine et surtout, que certains d'entre eux servent fidèlement Fort Detrick....
En réalité je me nomme M... et je suis tombée sur vous grâce à Facebbok, puis PRD. Je pense être présente environ 6/7 ( plus ou moins selon mon emploi du temps IRL en fait...^^ ) et enfin je pense que le forum est super.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Swan R. Wilmot - On dit que le temps change les choses mais en fait, il ne fait que passer. C'est nous qui devons les changer... Mer 11 Mai - 21:46

Comme dit sur la CB y a... 4 min xD Bienveneuuuhhhh parmi nous ! J'adore ton choix de vava *^* hate de voir ce que tu vas nous faire comme potit Alpha

en tout cas si tu as une question ou besoin d'aide n'hésite pas à mpotter le staff :3
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Swan R. Wilmot - On dit que le temps change les choses mais en fait, il ne fait que passer. C'est nous qui devons les changer... Mer 11 Mai - 21:51

Merci Kai ! J'aime ton avatar également^^ I love you
Je n'hésiterai pas pour les questions^^ D'ailleurs, j'en ai une^^
Les alphas ont été isolés des autres générations de mutants pendant leur captivité ou ils se sont côtoyés ?
Au début, j'ai cru comprendre qu'ils étaient enfermés en cellules au sous sol du fort mais vu qu'après, en lisant la description du sous sol, j'ai vu qu'il était " plutôt confortable " et pas trop glauque, j'ai un doute lol
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Swan R. Wilmot - On dit que le temps change les choses mais en fait, il ne fait que passer. C'est nous qui devons les changer... Mer 11 Mai - 22:19

Alours alours la fonda me corrigera si je me plante mais normalement les Alphas ont été enfermé et donc isoler des autres normalement pour servir de rat de labo. Du coup ton perso connaît la partie glauque du sous sol x3
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Swan R. Wilmot - On dit que le temps change les choses mais en fait, il ne fait que passer. C'est nous qui devons les changer... Jeu 12 Mai - 10:18

Bienvenue à toi Swan ^^ bon courage pour ta fiche et ouep j'aime aussi ton avatar, on a pas l'habitude de le voir souvent, c'est cool.

Comme te l'a dit Kai, les Alphas ont été enfermé dans la partie glauque du fort, je vais peut être même créer le lieu je pense XD

Bref bienvenue encore et mpotte nous si tu as la moindre question
avatar
civil
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 36
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Swan R. Wilmot - On dit que le temps change les choses mais en fait, il ne fait que passer. C'est nous qui devons les changer... Jeu 12 Mai - 10:20

Swanounet enchanté

Ravi de t'avoir parlé un peu déjà hier sur là CB. On va bien s'entendre entre Ashmore  

Alors comme l'a dit Kai, les Alphas connaissent les dessous du fort. Comme ils ont pas mal de problèmes, que les scientifiques continuent leurs expériences sur eux, ils vivent dans les sous sol. C'est un endroit un peu plus glauque et moins confortable c'est vrai. Et comme certains sont fous ils vivent plutôt de manière isolée.

Olympe passera sans doute par là pour ajouter quelque chose si nous avons oublié de dire un truc. Si tu as d'autres questions n'hésite pas
Bon courage pour ta fiche. On va bien s'amuser !

On t'aime déjà ! *tend les cookies licornes*

Edit : Elle est même passée avant moi pour me ninja le post èé
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Swan R. Wilmot - On dit que le temps change les choses mais en fait, il ne fait que passer. C'est nous qui devons les changer... Jeu 12 Mai - 11:20

Merci beaucoup pour cet accueil chaleureux, ça fait toujours plaisir quand on arrive sur un forum =)

Pour ce qui est de l'éducation des alphas, le personnel du fort voulait en faire des soldats mais dans leur petite enfance, comment ça s'est passé ? Qui les a " maternés " ( apprentissages de base, soins etc ) vu que leurs mères ont été éliminées ?

Autre petite précision : ils étaient enfants je crois à l'époque où la majeure partie d'entre eux a été zigouillée : comment ça s'est passé ? Avec des armes, des produits chimiques ? Les 20 qui restent ont vu des choses ? C'est les moins " abimés " qui sont restés en vie ou ça a été fait un peu au pif ?

J'ai tout plein de questions en fait, je crois que j'ai pas fini de vous enquiquiner :p
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Swan R. Wilmot - On dit que le temps change les choses mais en fait, il ne fait que passer. C'est nous qui devons les changer... Jeu 12 Mai - 13:06

Ne t'inquiète pas tu ne m'enquiquines pas et je vais essayer de te répondre au mieux.

Pour ta première question alors c'est une équipe qui était chargée de s'assurer de leurs besoins mais pas comme une mère. Ils étaient là pour être des soldats et ayant des soucis de santé dès la naissance, ils ont toujours été dans les tests et les soins.

Effectivement ils étaient enfants. Les plus vieux avaient 9 ans et les plus jeunes quelques heures. Je n'ai pas trop réfléchis à la méthode d'élimination. Mais étant des enfants, j'imagine plus un empoisonnement du style les enfants s'endorment sans se réveiller. Donc comme ils ne leur ont pas dit, les enfants se sont tous couchés dans leur dortoir et seuls 20 se sont réveillés, entourés de cadavres.

Ensuite pour la sélection des survivants je pense que ça a été une loterie ou un choix des scientifique par rapport aux cas les plus intéressants.

J'espère que c'est plus clair et ce soir je commence une annexe pour bien expliquer comment l'élimination des Alpha a été faite Smile


i will not let him to hurt you.
When virtue and modesty enlighten her charms, the lustre of a beautiful woman is brighter than the stars of heaven, and the influence of her power it is in vain to resist.
avatar
theta
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 132
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Swan R. Wilmot - On dit que le temps change les choses mais en fait, il ne fait que passer. C'est nous qui devons les changer... Jeu 12 Mai - 13:47

C'est ignoble :p
Merci pour la réponse, je perçois mieux l'atmosphère dans laquelle mon pauvre Swan a grandi maintenant Wink
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Swan R. Wilmot - On dit que le temps change les choses mais en fait, il ne fait que passer. C'est nous qui devons les changer... Ven 13 Mai - 1:03

Ouais t'a vue, on est méchant avec les alpha 8D (dixite la nana qui a penser à un vava pour jouer une alpha XDD)

Bon, on s'est déjà vu sur la box, tout ça tout ça, mais j'viens poses mes pitis code pour faire officiel 8D

Bienvenue parmi nouuus ! Very Happy
Bon courage pour la suite de ta fiche, pi si tu as d'autres questions, n'hésites pas !

Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Swan R. Wilmot - On dit que le temps change les choses mais en fait, il ne fait que passer. C'est nous qui devons les changer... Sam 14 Mai - 0:37

Félicitation
Comme je te l'ai dit, j'aime beaucoup ton histoire ! Et je suis assez fière de pouvoir valider le premier alpha à finir sa fiche


▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
Te voilà maintenant validé(e), Félicitation tu vas pouvoir RP mais avant il va falloir faire encore quelques petites choses à faire. En premier, réserver son avatar dans le bottin pour éviter que quelqu'un le tente en vain.

Ensuite vous si vous êtes un mutant, il faudra aller répertorier son matricule et les choses évidentes pour les métiers et les habitations.

Quand vous aurez fais tout cela nous vous encourageons à créer votre page de journal afin de trouver des liens et donc vous aider pour Rp ^^

Amusez vous bien et bienvenue une fois de plus parmi nous.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Swan R. Wilmot - On dit que le temps change les choses mais en fait, il ne fait que passer. C'est nous qui devons les changer... Sam 14 Mai - 0:43

Merci beaucoup Maddy^^
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Swan R. Wilmot - On dit que le temps change les choses mais en fait, il ne fait que passer. C'est nous qui devons les changer...

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Swan R. Wilmot - On dit que le temps change les choses mais en fait, il ne fait que passer. C'est nous qui devons les changer...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet Mutant :: Le reste-
Sauter vers: