AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

La cocci qui a pas de nom 8D
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Les dossiers secrets :: Les présentations :: Présentations Acceptées
MessageSujet: La cocci qui a pas de nom 8D Mer 27 Avr - 10:02

Emilia Ragon

Identité

Je m'appelle Emilia Ragon, mais parfois mes proches me surnomme Emy ce que j'aime bien. Je suis né le 21 décembre 2003 à Fort Dentrick et j'ai donc fêté mes 13 bougies (même si en vrai toute le monde pense que j’avoisine les 27). Dans la vie quotidienne, je suis officiellement journaliste et officieusement hackeuse et je gagne plutôt bien ma vie et cela me permet d'ailleurs de vivre dans Old Town. Ma vie est déjà trépidante, pourtant côté coeur je suis pas célibataire et je suis plutôt attiré par les hommes. On me dit souvent que je ressemble à Elizabeth Olsen et pour remplir ce dossier, j'ai rassembler mes photos grâce à Nîniel.

Pour les mutants effacez si pas concern&
On me connais aussi sous le matricule U-247, je suis donc de la génération upsilon et je connais le projet Avalon. Dans mes gènes j'ai deux pouvoirs d'inscrit et ils sont le contrôle de l’énergie & la télékinésie. Malheureusement, il y a aussi des inconvénients et voici la mienne : e suis relativement sensible à ce qui m’entoure et je me fait facilement affecter par ce qui perturbe les énergies quotidiennes. Envers le Projet Avalon je me sens en colère

Quelques Questions
Effacez celle ne correspondant pas à votre groupe
Pour les mutants
Quelles sont tes capacités ?La capacité dite principale d’Emilia est de pouvoir jouer avec les énergies. Dès qu’elle se concentre un minimum, il lui devient possible de « matérialiser » le flux d’énergie l’entourant, pour le regrouper en une sorte de boule rougeoyante, prête à atteindre sa cible. Elle n’a jamais réellement compris comment cela fonctionnait, mais il lui arrivée de comparer ce phénomène avec de l’électricité. Le source de ce qu’elle manipule vient de tout ce qui peut l’entourer. Elle en extraie l’énergie pour l’utiliser en la manipulant, se servant de ses mains comme les sorciers peuvent se servir de baguette.

En parallèle, la brune a aussi développé une seconde capacité qui est cependant moins puissante que celle de la manipulation d’énergie. Bien qu’elle soit faible, la télékinésie est une chose formidable à ses yeux. Moins dangereuse que les énergies, Emilia cherche à s’améliorer dans la manipulation des objets. Toujours en s’aidant de ses mains, il lui ai possible de déplacer à distance ce qui n’est pas très imposant. Seulement voilà, n’étant pas la principale capacité de la jeune femme, ce pouvoir à tendance à marcher une fois sur deux.

Quelle est ta faiblesse ?La faiblesse qu’Emilia a développé avec ses pouvoirs est la sensibilité qu’elle a développé face à ce qui l’entourait. Physiquement, elle n’en ai pas affecté, mais depuis qu’elle contrôle sa capacité à manier les énergie, la jeune peut vite se retrouver affectée par quoi que ce soit et cela joue sur son attitude. La mutante est vite sujette aux sautes d’humeur et elle peut devenir imprévisible dans ce cas. Il lui arrive aussi d’être victime de migraine qui sont en réalité une suite de ces fameuses perturbation de son comportement. Emilia se retrouve obligée de vivre au rythme des énergies qui l’entoure, cela étant une contrepartie pour pouvoir les utiliser.

Comment à tu découvert tes capacités ? Lorsque Emilia a découvert ses pouvoirs, cela se trouvait à un moment totalement anodin de sa vie, mais cela la changea complètement. Elle se trouvait dans un petit dortoir de colonie, à dormir, quand elle fut victime d’un mauvais rêve. Un affreux cauchemars qui perturba son sommeil au point que, inconsciemment, elle ressentait un besoin de protection et ce fut son pouvoir qui lui fournit. Alors qu’elle n’arrivait pas à se sortir de ce songe, les énergies se trouvant autour d’elle forma comme une armure de protection mais, n’étant en rien contrôlé, cette sorte de bouclier se transforma en vague déferlante qui mit le dortoir sans dessus dessous, semant la panique parmi le petit groupe et causant des blessés. Personne ne savait que j’en étais à l’origine, mais lorsqu’une étude des lieux fut faite, le résultat fut que l’épicentre de la déflagration venait de mon lit et non d’ailleurs.
Caractère
Le dossier que je tenais dans les mains été précis à mon sujet. Le psychologue que je rencontrais régulièrement ne s’était pas trompé à mon sujet. « Instable d’un point de vue émotionnelle : Bien qu’il est visible qu’elle cherche à faire un effort, Miss Ragon ne contrôle pas ce qu’elle ressent et il lui arrive d’être victime de saute d’humeur non décidé qui peuvent la rendre difficile à vivre. Il n’y a pas de réelle cause à cette instabilité, celle-ci pouvant survenir à tout moment. Le point commun noté semble être l’évocation d’élément clé comme celui de son passé ou de l’évocation du gouvernement ». Il est vrai que je me retrouve souvent être la cible de ce problème et quoi que je fasse, je n’arrive pas à contrôler ce flux d’émotions qui circule en moi aussi bien que circule les énergies autour de nous.  « Sensible : Au chose qui a été remarqué au sujet de la patiente, est sa sensibilité envers ce qui l’entoure. Elle peut se retrouver affectée par un rien et je pense que c’est ce qui provoque cette instabilité évoquée précédemment. Il faut faire attention aux sujets évoqués pour ne pas influencer ses réactions. » Ça aussi s’était relativement vrai. Certains m’ont dit que c’était une qualité car je n’allais pas prendre quoi que ce soit à la légère, mais je sens que ça affaiblis et m’empêche de prendre une quelconque décision rationnelle. Il m’est déjà arrivé de réagir de manière impulsive à cause de cette faiblesse. « Déterminée : Malgré certains défauts caractérielle, j’ai remarqué que Emilia Ragon a une tendance à ne pas vouloir baisser les bras. Cela lui semble compliqué, mais elle à l’air de faire de son mieux pour s’améliorer et essayer de ne pas se laisser abattre, ce qui s’avère une tâche difficile pour elle. » La formulation me fit sourire. Oui je n’aime pas abandonner facilement, et oui je n’arrivais pas à me laisser abattre. En deux ans je m’étais certes améliorée, mais j’avais toujours ces phases où je ne pouvais me dire que tout ce que je faisais était vain. Qu’un jour où l’autre le gouvernement arriverait à me mettre la main dessus. Cependant ce n’était que des phases et elles finissent toujours par passer.


Refermant le dossier, je préférais arrêter ma lecture là. Ce papier me donnait une version de qui j’étais, mais j’avais aussi appris à être quelqu’un et plus d’une fois on m’avait renvoyé des images de moi-même que je n’aurais pu imaginer il y a quelque temps. Rien que ce côté à vouloir défier ceux qui avait joué de moi en apprenant les ficelles lié à l’informatique pour devenir une parfaite hackeuse une fois ma journée de journaliste terminée. J’aimais mettre mon nez partout et creuser pour découvrir ce qui pouvait être enfoui. Je n’hésitais pas à farfouiller partout, mais je faisais aussi attention à ceux qui m’entouraient. Je ne voudrais pas que mes actions les mettent dans une mauvaise position et qu’il y ai de regrettables répercussions par la suite.  




"Si être un monstre me permets de sauver des gens, alors j'en serais un."

avatar
upsilon
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 132
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La cocci qui a pas de nom 8D Mer 27 Avr - 10:02


Histoire
Il faut oublier tout ça

« Tout va bien Emilia, rien de plus qu’un rêve. »« Ce n’est pas un cauchemar, mais… Un souvenir. Et il me rend malade ! » Malgré ce que le médecin me dit, je ne sais que penser. Quand j’y réfléchis, j’ai l’impression que tout est réel. Que la famille parmi laquelle j’aurais vécu était réelle. Que ce petit frère que j’avais choyé était réel. Tout me semblait si vrai. À en croire, j’avais été une enfant chanceuse, avec la famille idéale. Rien à se reprocher, rien à craindre, une vie de rêve. Mais non, je sais que tout ça n’est que mensonge. Rien de ce que je sais n’est possible. On m’a dupé toute ma vie… Cependant, même si je sais qu’ils sont faux, ces souvenirs sont tout de même bien présents. J’ai beau avoir été développé dans un laboratoire, j’ai l’impression d’avoir vécu cette vie. D’avoir connu ces moments où la petite fille que j’étais censé être devait se rendre à l’école. Ces moments où j’aurais dû passer un jour d’un week-end à pique niquer avec ma famille est des amis sur la plage. Tout ces moments me reviennent en tête chaque nuit depuis que je sais. Ils me hantent comme pour me rappeler que je possède un véritable passé qui ne m’appartient pas. J’ai cessé de compter le nombre de ces nuits où je me réveillais en sursaut, perdant le contrôle de ce que je suis après avoir eut un nouvel emmêlement de souvenir. Je ne contrôlais plus rien et j’étais à la merci de ce qu’on avait fait de moi.

« Oui, parfait. Détend-toi… Encore. Tu flottes… Tout s’efface… Tout part. » « Je suis en enfer ! »Je ne sais si tout ça est vrai, mais il y avait ce souvenir qui me hantais plus que les autres. Il avait très bien pu m’être implanté comme les autres, ou alors je l’avais vraiment vécu, je n’en savais strictement rien. Ce qui me semblait si réelle, était le désordre d’un dortoir, comme si celui-ci avait été victime d’un tremblement de terre. Je me souvenais de la peur qui se lisait sur le visage de mes camarades de chambres, dont certains avaient été blessés plus ou moins gravement. Mais un autre sentiment venait se superposer à celui-ci. Le sentiment d’être enfermé, en vie mais pas conscient. Que c’était-il réellement passé ? Avais-je réellement causé ce désastre lors du réveil de mes capacités ? Ou n’était-ce qu’illusion pour forcer quelque chose à se mettre en route ? Ne pas savoir me perturbait, mais imaginé un instant que mon inconscient avait été la cause de tout ceci me rendait encore plus malade, malgré le contrôle que j’avais désormais dessus. Et puis une partie de mon esprit se rappelait de ces hommes, se disant appartenir au gouvernement et pouvant me venir en aide. Ce mensonge qui me servait de passer me disait que, désespérait comme je l’étais à l’époque, j’avais accepté. Que j’avais fait le choix de les accompagner de d’intégrer ce programme qui allait nous apprendre à maîtriser nos capacités. Que c’était à ce moment-là que j’avais reçu ce matricule de U-247. Cependant, comme je le savais désormais, tout ceci n’était que mensonge et jamais on nous était venu en aide.

« Oublie-les ! Efface ce souvenir. Il est encombrant. Laisse-le. Va… vers tes merveilles. » « Impossible. Prise au piège du passé. »Me prenant la tête dans mes mains, j’étais de nouveau prise de migraine. Je n’y arrivais pas. Il m’était impossible de l’effacer. Je savais que je devais le faire pour réussir à passer à autre chose, mais je ne pouvais pas. Je n’arrivais pas à oublier ce moment où nous avons découvert la vérité à notre sujet. Le jour où certains d’entre-nous avait découvert que nous n’étions que le fruit d’une expérience. Lorsque la rumeur a commencé à circuler entre nous, je n’y avais pas immédiatement cru. Tout semblait si réel. Mais mon passé monté de toute pièce s’arrêtait là. Je me souviens parfaitement de cette colère qui nous avait animé lorsque le vérité avait été digéré. Nous n’étions que des marionnettes pour le gouvernement américains et certains avaient décidé que cela devait cesser. Je n’avais pas voulu prendre position au départ, mais lorsque mes souvenirs avaient commencé à s’embrouiller, je faisais partie de ceux qui n’acceptaient pas cela. Ceux qui voulurent se révolter pour mériter leur liberté. Je ne voulais plus être le fruit d’une expérience. Je voulais devenir cette Emilia qui avait une histoire montée de toute pièce.

« Non, Emilia ! Oublie cette illusion. Oublie-là. Retourne aux merveilles » « Je ne veux pas, docteur. Mes merveilles sont mortes. Éparpillées. » Je ne savais pas ce qui était le mieux pour moi. Avoir fait le choix de me rebeller contre ceux qui m’avaient créé et vivre désormais caché, craignant chaque force de l’ordre que je croisais ? Ou bien aurais-je dû me faire toute petite dans mon coin et rester à la solde du gouvernement ? J’avais fait mon choix lors de la révolte des Upsilon et bien qu’il me torture encore aujourd’hui, je savais que je n’avais pas à le plaindre. Certains de mes amis avaient péri lorsque nous nous étions enfui, mais moi j’avais eu la chance de m’en sortir indemne et de trouver refuge. Il est vrai que cela ne devait être que temporaire au début et que cette personne avait été extrême gentille de m’héberger pour la nuit, alors le matin, lorsqu’était arrivé le moment où j’aurais dû repartir, je ne m’étais pas senti capable de lui mentir. J’avais vu les dégâts qu’une vie de mensonge pouvait faire et je ne me sentais pas capable d’en débuter une alors que l’on avait été si gentille avec moi. Je n’avais pas tout déballer dès le début, mais à force de le côtoyer, j’avais fini par apprendre à me livrer. Mener une vie secrète me semblait moins dure alors que je pouvais la partager avec quelqu’un. Et puis, malgré tout j’avais réussi à me re-construire en façade. J’avais mené des études et j’avais désormais un travail stable. Seulement je ne peux empêcher mes doutes et mes craintes revenir me hanter la nuit et je ne peux m’empêcher de me dire que je ne suis qu’une personne créée de tout pièce. Que ce que je suis vient d’une éprouvette et que je n’ai jamais eut la vie normale que j’essaye de mener. Je devais vivre avec et rien de tout cela ne serait facile.
En réalité je me nomme Nîniel ou Cocci et je suis tombé sur vous grâce à la fonda tiens, et puis parce que je fais partie du staff ^^. Je pense être présent environ 7/7 et enfin je pense que le forum est super génial méga cool de la mort qui tue /sort/.




"Si être un monstre me permets de sauver des gens, alors j'en serais un."

avatar
upsilon
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 132
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La cocci qui a pas de nom 8D Ven 6 Mai - 9:13

Félicitation
J'ai vraiment aimé lire ta fiche ^^ et j'ai hâte que nos personnages se rencontrent en RP ♥ je te valide donc avec plaisir ^^
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
Te voilà maintenant validé(e), Félicitation tu vas pouvoir RP mais avant il va falloir faire encore quelques petites choses à faire. En premier, réserver son avatar dans le bottin pour éviter que quelqu'un le tente en vain.

Ensuite vous si vous êtes un mutant, il faudra aller répertorier son matricule et les choses évidentes pour les métiers et les habitations.

Quand vous aurez fais tout cela nous vous encourageons à créer votre page de journal afin de trouver des liens et donc vous aider pour Rp ^^

Amusez vous bien et bienvenue une fois de plus parmi nous.


i will not let him to hurt you.
When virtue and modesty enlighten her charms, the lustre of a beautiful woman is brighter than the stars of heaven, and the influence of her power it is in vain to resist.
avatar
theta
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 132
Revenir en haut Aller en bas
La cocci qui a pas de nom 8D
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Un de mes membres ne peut poster qu'avec des smileys
» Virus sur mon forum

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet Mutant :: Les dossiers secrets :: Les présentations :: Présentations Acceptées-
Sauter vers: