AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Michael Smith ▬ Archangel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Hors RP :: Le reste
MessageSujet: Michael Smith ▬ Archangel Ven 22 Avr - 20:34

Michael Smith

Identité
   Je m'appelle Michael Smith, mais parfois mes proches me surnomme Archangel ce que j'aime. Je suis né le 3 janvier 1980 à Fort Detrick et j'ai donc fêté mes 36 bougies. Dans la vie quotidienne, je suis malfrat, je gagne mal ma vie et cela me permet d'ailleurs de vivre chez des sympathisants. Ma vie est déjà trépidante, pourtant côté cœur je suis célibataire et je suis plutôt attiré par les femmes. On me dit souvent que je ressemble à Iwan Rheon et pour remplir ce dossier, j'ai rassembler mes photos grâce à Google&Tumblr.

   On me connaît aussi sous le matricule A-001, je suis donc de la génération Alpha et je connais le projet Avalon. Dans mes gènes j'ai un pouvoir d'inscrit qui est Dealer. Malheureusement, il y a aussi des inconvénients et voici la mienne : mon esprit lunatique. Envers le Projet Avalon je me sens en colère

Quelques questions
   Quelles sont tes capacités ?
▬ Je suis un réceptacle à pouvoirs, un carré VIP à magie dont je suis le videur. En posant les mains sur un autre mutant, je peux absorber son pouvoir et l'en priver pour le stocker là dedans *frappe son poing sur son torse*. Je peux ainsi emmagasiner plusieurs capacités sans pour autant pouvoir m'en servir. Mais ça ne s'arrête pas là : ces pouvoirs qui sommeillent en moi, je peux les donner à d'autres mutants, à condition que leurs deux aptitudes n'aient pas été déclarées.
Pouvoirs de départ : Température, possession, météo ; empathie, psychométrie, élasticité
   Quelle est ta faiblesse ?
▬ Faiblesse première : mon pouvoir ne fonctionne que par le toucher, il m'est donc impossible de prendre ou céder une capacité à distance.
Faiblesse seconde : mon esprit. Comme mes frères et sœurs "alpha", j'ai la réputation d'être timbré, même si je ne suis certainement pas le pire de la bande. Bipolaire, c'est ainsi que les scientifiques du Fort m'ont diagnostiqué, avec quelques tendances schizophréniques. Mais c'est surtout la première tare qui pose problème. En effet, selon mon état de fatigue ou mon état physique, je supporte plus ou moins de pouvoirs emmagasinés et mes crises lunatiques deviennent plus violentes et imprévisibles, pouvant m'amener à des états de colère ou de pression tels que je laisse malencontreusement certains pouvoirs s'échapper. Ils peuvent alors simplement disparaître dans la nature sous la forme d'un courant d'énergie s'ils ne trouvent personne dans un rayon variable, ou bien s'imposer chez le premier malchanceux/veinard d'hôte qu'il rencontre.
Avant cela, avant que les pouvoirs ne m'échappent, j'en subis parfois les effets de manière totalement aléatoire et plus ou moins expressive.
   Comment à tu découvert tes capacités ? c'est typiquement le type de souvenir dont je me passerais bien, mais j'ai beau faire, je ne parviens pas à m'en débarrasser.
J'avais quatorze ans ce jour là, elle en avait douze quand il s'en est pris à elle. Depuis quelques années déjà, elle était devenue une petite voix qui visitait mon esprit à la recherche d'un peu de compagnie et c'est lorsque je l'entendis s'effondrer sous les coups du matons que je sentis une vague de puissance affluer en moi. Mes frères et sœurs avaient été capable de soulever des montagnes et immoler les gardiens. Moi, je ne fis rien d'autre que pleurer en imaginant le corps inanimé de mon amie.
Ce ne fut que quelques mois plus tard, après que les scientifiques se soient inquiétés de la disparition des pouvoirs de plusieurs enfants, que l'on découvrit enfin le mien. Mon esprit perturbé par autant de pouvoirs contenus les rejeta aléatoirement dans une brusque bourrasque. Depuis ce jour, je n'étais plus qu'un outil de plus à nos bourreaux pour leurs expériences sur mes semblables.
   
Caractère S'il y a bien une chose qu'on ne peut pas enlever à Michael, c'est sa détermination, laquelle peut aller jusqu'à l'entêtement et parfois la mauvaise foi. Lorsqu'il a une idée en tête, difficile de l'en détourner car il mettra tout en œuvre pour arriver à ses fins.
Tout être paradoxal qu'il est, son esprit buté va de pair avec une patience à l'humeur aussi changeante que la sienne et, même s'il sait faire preuve de prudence et de méfiance lorsque la situation l'exige, tout peut soudainement basculer pour le rendre impatient, irritable voire colérique.
Sa bipolarité fait de lui un être imprévisible, pour autrui comme pour lui-même qui ne voit pas plus venir ses changements d'humeurs que les autres. Il suit le schéma d'une personne dite "maniaco-dépressive", passant d'une humeur neutre durant laquelle il n'est pas particulièrement loquace ni même sociable à des accès de haine et de violence, un tempérament dépressif ou encore une hyperactivité le désinhibant totalement.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Michael Smith ▬ Archangel Ven 22 Avr - 20:43

Histoire

Citation :
Destinataire : Le Commandant Miller.

Le premier spécimen est né très tôt ce matin, de sexe masculin. La mère porteuse à été éliminée comme convenu. Il semble en bonne santé, mais nous avons repéré de petits dysfonctionnements mineurs, rien d'alarmant cela dit. Nous allons faire le nécessaire pour que les prochains soient parfait.  

Dr. O'Connor

Le scientifique confirme l'envoie de l'e-mail et soupire en s'étirant longuement. La nuit a été longue et les cris de cette femme accouchant, suivis de ceux du nouveau né résonnaient encore dans son esprit. Encore quelques lignes à écrire et il pourrait enfin prendre un repos bien mérité, quand bien même le Soleil pointait tout juste ses premiers rayons à travers les stores de la fenêtre de son bureau.


Citation :
Journal du Dr. O'Connor, 3 janvier 1980

L'individu A-001 présente de légers troubles de l'humeur depuis 1.25 AM, heure de naissance. Nous pensons que cela est lié à l'absence de sa mère, le temps devrait arranger les choses.
Il n'a cependant pas exprimé de faculté particulière, peut-être est-ce encore trop tôt. Nous l'avons placé sous couveuse et perfusion, nos services ne le quittent pas des yeux.

Le prochain sujet d'étude arrive bientôt à terme lui aussi, ce n'est plus qu'une question de semaines. Peut-être présentera-t-il plus d'intérêt dès sa venue au monde.



Le docteur enregistre la dernière entrée de son carnet de bord puis soupire longuement. Le sujet A-001 n'était que le premier de ce qu'il espère voir devenir une grande et fructueuse série d'individus génétiquement améliorés qui serviront les intérêts de la nation. Il ne sait pas encore à quel point il se trompe.

Son siège tourne derrière lui après qu'il se soit levé et la lumière de son bureau s'éteint peu avant que l'écran de l'ordinateur ne fasse de même. La porte se referme sur cette pièce méticuleusement rangée, dans l'attente du retour de son occupant régulier qui s'empresse à cet instant de rejoindre ses quartiers.




1990



Tapi au fond de sa cellule, l'enfant de tout juste dix ans cache son visage contre ses genoux recroquevillés et entourés de ses bras. Ces lieux sont sombres et morbides, mais cela n'a pas empêché les scientifiques du Fort d'y parquer le restant de leurs expériences. La perte des autres enfants a eu un fort impact chez une bonne partie des sujets alpha et certains en ont déclenché leurs dons.

- Tu pleures ?

A-001 resserra son étreinte sur ses jambes.

- Non.
- Menteur.

L'enfant reste silencieux et enfouit davantage son visage pour dissimuler ses larmes.

- C'est même pas vrai, je sens ton visage tout mouillé.
- Je pleure pas, sors de là ! crie-t-il en relevant la tête.

Devant lui, sa cellule est toujours aussi vide et sa voix ne résonne même pas sur les murs capitonnés. Son regard humide passe de la colère à la peur. Seul le silence lui répondit, le laissant de nouveau seul avec lui-même dans cette cellule trop exigüe et trop grande à la fois. Trop terrorisé pour chercher à savoir d'où venait cette voix, il se replia de nouveau sur lui-même, calé contre un mur de la pièce en attendant que les heures passent jusqu'à ce qu'il se passe quelque chose. Avec un peu de chance, il verrait un plateau de nourriture glisser sous la porte. Avec moins de chance, des hommes en blouse blanches accompagnés de montagnes de muscles armés de la tête aux pieds l'emmèneraient dans une pièce plus froide et sordide que celle-ci, regorgeant de seringues, de tuyaux et autres scalpels.

- Ils ont déjà emmené Jenna, on ira pas aujourd'hui.

Encore cette voix... Relevant de nouveau la tête, A-001 se redresse violemment et tourne sur lui même, cherchant cette gamine qui s'adresse à lui. Il ne ressent en elle aucune menace ni aucun danger, mais le fait de ne pas la voir lui fiche une trouille bleue.

- T'es où ? T'ES OÙ ? Un rire léger lui répond d'abord.
- Dans ta tête.

Les mains de A-001 se plaquent de part et d'autre de sa tête tandis que ses yeux horrifiés fixent le sol.

- SORS ! SORS ! SORS !
- Shhh ! Ils vont venir !
- Sors... Sors de ma tête...

A-001 se laisse glisser contre le mur, la tête toujours entre les mains. De chaudes larmes coulent le long de ses joues et il craint que la créature qui a élu domicile dans son cerveau ne le fasse exploser.

- Je vais pas te faire mal, je suis juste venue parler un peu !

L'enfant reste muet et baisse la tête avant de commencer à se balancer légèrement pour se calmer.

- T'es bien 001 c'est ça ? Moi c'est 059, chuis dans la cellule d'à côté !
La tête de A-001 se tourne vers le mur contre lequel il est appuyé.
- Non, l'autre côté.
Il porte son attention vers la direction indiquée.
- Comment t'es sortie ? 059 rit.
- J'y suis toujours, c'est mon âme qui te parle. Il ouvre de grands yeux effarés.
- T'es morte ? Elle rit encore.
- Mais non, débile. Attends... Tu entends ?
- Quoi ?
- Ils reviennent, faut que j'y aille !
- Attends !

À nouveau, le silence lui répond. A-001 retrouve sa solitude et la peur, mais une chose a changé et fera que plus aucun jour ne sera comme avant, il le sait. Il a une amie.


1994



- SORS DE MA TÊTE, SORS DE MA TÊÊÊTE !

Les cris du garde résonnent dans le couloir où se dressent les portes des vingt cellules. Se cognant aux murs, se tenant les tempes en hurlant, le militaire semble lutter contre lui-même. Des ecchymoses sur son visage laissent deviner qu'il a été violemment cogné et la matraque qu'il tient fermement d'une main est recouverte de son propre sang.

Un nouveau coup le frappe au front avant qu'il ne se projette de lui-même contre une porte blindée qui vibre sous le choc. Alerté par ce vacarme, A-001 se précipite sur la porte de sa cellule non pas pour tenter d'y voir à travers l'acier, mais pour essayer de comprendre ce qu'il se passe au dehors. Et c'est paniqué qu'il saisit la situation.

- Tu vas payer, ordure !

Cette voix n'a rien de naturel, même si elle ne lui rappelle que trop bien celle de son amie, mêlée à celle, rauque et étouffée, de l'un des plus odieux mâtons de cette prison.
A-001 frappe de toutes ses forces sur la porte, tente de l'ouvrir par tous les moyens mais en vain. De l'autre côté, le gardien parvient non sans mal à atteindre la porte de la cellule voisine qu'il ouvre pour y découvrir l'adolescente endormie. Dans un dernier élan, il parvient à la frapper dans un cri mêlant douleur, rage et chagrin avant de se laisser tomber à genoux devant le corps sans vie. La voix de A-001 lui parvient sans qu'il ne se soucie de ses cris à lui. La flaque de sang s'étend sous le crâne molesté de la jeune fille alors qu'il se relève en sueur, soulagé.




2006



- Aujourd'hui j'ai mangé une glace.
- Elle avait quel parfum ?
- Vanille.
- Tu préfères pas la noix de coco d'habitude ?
- Si, mais là j'ai eu envie de vanille.

Allongé sur son lit sommaire, mains croisées sous sa tête, A-001 fixe le plafond de sa cellule. Il n'est plus l'enfant aux yeux baignés de larmes. Il est devenu un homme, si tant est qu'on puisse l'appeler ainsi vu la manière dont on le traite. Dont on traite les siens. A-059 est revenue depuis plusieurs années maintenant. À vrai dire, elle ne s'était jamais vraiment éteinte. Si son enveloppe corporelle abien passé l'arme à gauche ce fameux jour, son âme, elle, a trouvé refuge dans l'esprit de son ami où elle continue d'exister.

Les deux mutants partageant ce même corps la plupart du temps, ils se sont considérablement rapprochés et ont tissé des liens dépassant l'entendement. Si A-059 se permet parfois de petites escapades à l'extérieur en se glissant dans les esprits du personnel, elle reste très attachée à A-001 qu'elle aide dans son calvaire. Le pouvoir de ce dernier le rendant particulièrement utile aux expériences sur leurs semblables, il est un rat de laboratoire particulièrement prisé et piqué, découpé, torturé. A-059 l'en soulage autant qu'elle le peut en prenant entièrement possession de son corps, subissant parfois à sa place douleur et haine autant que crainte et appréhension.

Ils sont devenus de parfaits alter-ego, des âmes sœurs au sens propre du terme.

- Tu sais ce qu'ils te feront demain ? demande-t-elle, tandis que "leur" main vient se poser sur "leur" avant bras.
- Une nouvelle sortie de cuve aura lieu. Ils seront trop occupés pour les Alpha. Profites-en, sors. La voix rit doucement.
- Je tenterai une glace à la pastèque cette fois.

2016

- La porte est ouverte...
- J'ai vu, je te signale. On utilise les mêmes yeux.
- On fait quoi ? C'est un piège ?
- Y'a qu'un seul moyen de le savoir.

A-001 se lève et se dirige droit vers la sortie de cette cellule qui le retient depuis bien trop de temps. En son fort intérieur, A-059 lui hurle de faire machine arrière.

- N'Y PENSE MÊME PAS ! J'AI LE MÊME CORPS QUE TOI, TU TE SOUVIENS ?
- Tu n'auras qu'à en prendre un autre.
- Je me suis trop bien installée dans le tien, alors je te prie de me le garder en bon état.

A-001 ne répond pas et passe la tête dans l'encadrement de la porte. Au dehors, ses semblables semblent aussi dubitatifs que lui, tantôt méfiants tantôt ravis de voir le champ libre.

Aucun garde, aucune alarme, tout semble trop beau pour être vrai et pourtant, personne ne les retient. Dans un silence religieux, tous se tournent vers la sortie que passe un premier courageux sans encombre.

- On se casse d'ici. lâcha A-001 en s'engouffrant à son tour malgré la méfiance de son amie qu'il ressent tout autant.

Tous avancent en craignant d'être surpris, adoptant des postures de défense et activant du mieux qu'ils le pouvaient les pouvoirs défensifs. Et tous se tiennent à bonne distance de A-001, craignant que son don ne fasse tout foirer.

- Quelle bande d'abrutis, ils devraient savoir que tu le contrôles pas.
- On s'en fout tant qu'on sort.

Et sortis, ils le sont très vite, trop vite. Quelque chose ne tourne pas rond mais aucun ne cherche à savoir par quel miracle ils s'en sont sortis. Sans se faire prier, ils se dispersent, certains formant des groupes pendant que d'autres préfèrent rester seuls, ou le restent par la force des choses. A-001 n'est pas tout à fait seul, Maggie l'accompagne en son for intérieur. Maggie, c'est le nom qu'elle s'est donné après qu'elle soit sortie du Fort pour la première fois, sans y voir une quelconque référence ni un quelconque hommage, elle l'avait simplement entendu au détour d'une rue et l'avait trouvé joli.

- Et maintenant ? Demande-t-elle à A-001 dont le visage est barré d'un sourire autant satisfait que menaçant.
- On se prépare. Et on les fait payer.

En réalité je me nomme Myrtille et je suis tombé sur vous grâce à une prise d'otage sur Skype. Je pense être présent environ 3.5j/7 et enfin je pense que le forum est BÔÔÔ.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Michael Smith ▬ Archangel Mer 25 Mai - 19:31

Félicitation
J'adore Maggie ! Michael, bof, on s'en fout. Par conte Maggie !

Naaaan, je déconnes
Ta fiche est superbe ! J'ai adorer lire ton histoire qui à une présentation orginal et j'ai vraiment hâte de voir ce que tout ça va donner en rp !! Surout les discution entre Maggie et Michael !!
Pi je suis fière de pouvoir valider le premier brouillon de l'histoire des mutants

   ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
   Te voilà maintenant validé(e), Félicitation tu vas pouvoir RP mais avant il va falloir faire encore quelques petites choses à faire. En premier, réserver son avatar dans le bottin pour éviter que quelqu'un le tente en vain.

   Ensuite vous si vous êtes un mutant, il faudra aller répertorier son matricule et les choses évidentes pour les métiers et les habitations.

   Quand vous aurez fais tout cela nous vous encourageons à créer votre page de journal afin de trouver des liens et donc vous aider pour Rp ^^

   Amusez vous bien et bienvenue une fois de plus parmi nous.
   



remember that night when it was all about us without all the bullshit

avatar
theta
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 444
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Michael Smith ▬ Archangel Mer 25 Mai - 19:37

TU SAIS CE QU'IL TE DIT LE BROUILLON ?

Merci ma fraiiiise
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Michael Smith ▬ Archangel Mer 25 Mai - 19:38

Qu'il m'aime de tout son petit coeur ?

Mais moi aussi je t'aime de tout mon petit coeur !



remember that night when it was all about us without all the bullshit

avatar
theta
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 444
Revenir en haut Aller en bas
Michael Smith ▬ Archangel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Michael Forest
» (m) - MICHAEL TREVINO - Love Foerver Maybe ?
» ♣ Recherche urgente 3 RPGistes ♣ {Paul Wesley - Michael Trevino - Ashley Benson}
» Dave Smith feat David Tennant
» The Matt Smith Company. ~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet Mutant :: Hors RP :: Le reste-
Sauter vers: