AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Say You Won't Let Go
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Annapolis :: Countryside :: Habitations
MessageSujet: Say You Won't Let Go Sam 18 Fév - 20:46

Say You Won't Let Go
Je ne me rappelais que vaguement de la manière dont j'étais rentrée chez moi, quand l'incendie s'était déclarée nous avions réussis à sortir. Si j'avais perdu de vu Kai, je retrouvais rapidement Matthew et Léanne et si nous étions resté quelques heures le temps que les autorités nous interroge, nous avions finalement eut l'autorisation de repartir. Le trajet s'était fait dans le silence pesant, nous étions tout les trois perdus dans nos pensées et je fus bien heureuse de quitter l'habitacle après un rapide au revoir et de rentrée dans ma maison. Je me dirigeais comme un robot vers la douche, je me glissais rapidement sous l'eau glacée, j'étais tremblante, mais pas de froid plutôt de peur, comment je pouvais expliquer ce qu'il s'était passé, ce que j'avais vu et surtout ce que mes pouvoirs avaient fait. Je restais un long moment sous la douche, laissant l'eau apaiser mes nerfs, avant de finalement sortir.

Je n'arrivais pas à analyser ce que j'avais vu, Kai déjà qui m'était devenu si proche si rapidement et qui en faite s'avérait être comme moi, un être doué de pouvoir, un pouvoir à l'opposé du mien et cette transformation. Je savais que j'aurais du avoir peur de tout ça, mais je n'y arrivais même pas, car au final je me faisais plus peur que ce qu'il pouvait devenir, j'avais tué une femme avec mon pouvoir, ces pics qui était subitement subitement sortie de mes poignets, voilà une nouveauté, assise sur mon lit dans ma serviette, je pris le temps de les regarder, il n'y avait aucune trace, mis à part celle des brulures, dut à Kai autour de mon poignet et dut au mur pour les paumes de mes mains. Je me redressais alors, pris un bandage et cachais les brulures rapidement, avant d'enfiler un short et un débardeur.

C'est à cet instant que l'on toqua à la porte de ma porte et je me dépêchais d'ouvrir. Le souffle me manqua quand dans la pénombre, la silhouette de Kai se dessina. L'envie d'aller me serrer dans ces bras, de me sentir une nouvelle fois en sécurité dans la chaleur qu'il dégageait. Je ne fis rien pourtant, je restais figé la main sur la poignée. Kai J'avais murmurer alors que j'hésitais sur le comportement à tenir, je me rappelais trop bien le regard qu'il m'avait lancé quand il avait découvert le froid qui m'entourait alors que mon pouvoir s'échappait. Je savais qu'il fallait que l'on discute, nous n'avions pas le choix, il fallait que nous mettions les choses au clair. Je me reculais doucement, sans le quitter des yeux. Entre.


i will not let him to hurt you.
When virtue and modesty enlighten her charms, the lustre of a beautiful woman is brighter than the stars of heaven, and the influence of her power it is in vain to resist.
avatar
theta
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 132
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Say You Won't Let Go Mer 3 Mai - 22:34

Say you won't let go Beauty & the BeastLe manoir était en feu. Les flammes léchaient le papier peint, l'architecture commençait déjà à menacer de s'écrouler à tout instant. Le Hellhound se tenait au milieu du brasier qu'était devenu le salon, diable de cet enfer qu'il avait lui même créé. Il venait de perdre la trace des deux mutants; le petit con blondinet et sa copine magneto s'étaient volatiliser quelque instant après que tout ce bordel fantomatique ne disparaissent sous le feu de Kai. Fais chier ! La bête lâcha un grognement, c'était trop tard maintenant pour se lançant à leur poursuite, il était temps qu'il foute le camp d'ici avant que d'autre emmerdes ne décide de lui tomber au coin de la gueule. Cependant quelque chose attira son attention. Les battements d'un coeur. Faible et inaudibles pour l'ouïe humaine mais bien là. L'omega s'avança dans le couloir, là au tout ce merdier avait commencer à prendre une tournure pas possible, distinguant une masse étendu au sol. Le mutant s'approcha et posa son regard ambré et luisant sur la jeune femme à ses pieds. Cassandre. ça ouais il n'avait aucun mal à la reconnaitre. Putain mais qu'est ce qu'elle foutait encore ici ? Elle n'avait pas eu la chance de trouver un échappatoire comme tous les autres. Et merde ! Qu'est ce que tu comptes faire maintenant  ? la laisser là ? Ce n'était pas le genre de chose qu'il n'aurait pas eu de mal à faire lorsqu'on l'envoyait traquer les mutants de la pire espèce en temps normal. Il y en avait déjà pas mal qui avait d'ailleurs passer l'arme à gauche de cette façon. Mais la pourtant ses jambes refusaient catégoriquement de faire marche arrière. Alors tu fais quoi ?  Un craquement au dessus de leur tête se fit des plus menaçant. Putain il allait pas rester là jusqu'à ce que le plafond lui tombe sur la gueule ! Tic Tac. Alors t'as fais ton choix ?

Kai fini par grogner " Putain ça m'gonfle ..." Les flammes parsemées sur son pelage hirsute disparurent et la température de ses bras chuta en flèche alors qu'il soulevait la mutante en détresse. " J't'ai dis que j'te sortirai de là alors évite de clamecer avant ma jolie...". La bête sortit du couloir, se frayant un chemin à travers le brasier. P'tain si Dieu existent, ou les esprits, le vaudou ou qui vous vous voulez du temps que ça pouvait l'aider à trouver une issue de secours dans cette foutue baraque ! Son regard scruta la fumée opaque et dansante pour finir par se braquer sur la fenêtre au fond de la pièce. Visiblement on l'avait entendu. Malachai jeta un dernier regard à la mutant entre ses bras, la serrant un peu plus d'avantage contre lui pour assurer sa prise. Elle allait devoir s'accrocher parce que ça allait secouer.  Le chasseur de mutant s'élança, prenant de plus en plus de vitesse jusqu'à ce que son épaule vienne heurter la vitre qui se brisa sous le choc.

La seconde d'après les deux mutants se retrouvèrent à se rouler dans l'herbe du jardin qui bordait l'arrière de la baraque. Kai lacha un juron de sa voix rauque. Putain géniale la visite ! La prochaine fois que l'autre tête de renard lui réclame une sortie... Il cherche pas à comprendre il l'assomme. Il se redressa sur ses avant bras, son corps à moitié allongé sur celui de Cassandre. Est ce qu'elle avait tenu le choc ? Sa main griffue vint doucement taper contre la joue de la mutante pour la voir réagir. Visiblement il l'avait tirer de là à temps puisque la jolie brune ne tarda pas à bouger lentement ses membres, sa respiration étant redevenu plus régulière. C'était déjà ça. Mais le Hellhound ne pouvait pas rester plus longtemps dans le coin, encore moins avec les bruits de pas qui se rapprochaient. Le bruit qu'avait fait la fenêtre en se brisant avant surement du attirer l'attention et manquait plus qu'un débile ne se mette à cri au monstre en le voyant sous sa forme la plus bestiale. Non là il en avait clairement assez fait pour aujourd'hui ... Il n'y eu plus aucune trace du mutant qui venait de disparaitre comme par magie.

La bagnole avait cesser de ronronner depuis un bon moment déjà, garé sur le bas coté de la route . Seule le son de la radio venait troublé le silence de l'habitacle, rabbachant le bilan du drame. Causé par une fuite de gaz la bonne blague. Ils étaient tellement loin de se douter de la vérité. LEs supérieur de Kai avaient du se démener pour leur faire gober ça et une chose était sur c'est qu'une fois rentrer au Fort le grand brun allait avoir droit a une belle gueulante dans leur bureau. Mais là il s'en foutait pas mal pour l'instant,à vrai dire c'était à peine s'y écouter les conneries que pouvaient déballer à la seconde le présentateur radio. Vautré sur son siège en jouant avec son briquet, le mutant était perdu dans ses pensées. Cassandre était une mutante... Putain mais comment avait il pu etre aussi con ! Il avait passé des heures voir des journées et des nuits entières à l'observer , il s'était même carrément retrouvé au lit avec elle ! Plus près d'elle il ne pouvait pas faire mieux ! Mais il n'avait rien vu venir ... ou plutot il n'avait pas voulu le voir justement ? ça aurait pu etre simple, il s'était toujours contenter de faire le job pour lequel il était payer : traquer les mutants et en descendre certains qui opposaient un peu trop de résistance.  Mais cette mission elle avait pris un tournant inattendu et cette découverte avait un gout bien trop amer pour lui. Le Hellhound serra les machoires, jetant son briquet son le tableau de bord; il se mit a taper du poing à plusieurs reprise contre le klaxon. " Merde et MERDE ET MERDEEEEEEE !! " Il agrippa le volant et repris un instant son souffle. Qu'est ce qu'il devait faire maintenant ? ça il en avait une petite idée mais c'était quelque chose qu'il allait clairement pas aimer ...

Il ne lui fallu pas longtemps pour arriver à la maison de Madame reine des neiges et il devait l'avouer il avait espérer un instant qu'elle ne vienne pas lui ouvrir pour lui éviter tout ça. Mais non, quelques secondes à tambouriner contre la porte et voilà que la porte s'ouvre sur la mutante. Malgré le regard impassible qu'il lui lança, le grand brun ne pu s'empêcher de laisser rapidement son regard balayer le reste de son corps. Dans d'autre circonstance il aurait surement déjà entrainer à l'intérieur et débarrasser du moindre tissu qu'elle pouvait avoir sur elle pour faire de nouveau des folies mais cette fois c'était différent ... Elle même devait un peu s'en doutait qu'il n'était pas là pour ça .  Il passa le pas de la porte alors qu'elle l'invita à entrer, se dirigeant directement dans le salon. De toute façon même si elle avait refuser de le laisser entrer il ne lui aurait pas vraiment laisser le choix. " Tu nous as manqué à la dernière réunion des x-men . " Le mutant usa un instant de son ouie en inspectant rapidement du regard les lieux, ils étaient visiblement tout seul dans la baraque et c'était tant mieux.  Il ne perdrait pas trop de temps à s'étaler en banalité, il n'était pas vraiment connu pour passer par quatre chemins en générale. " Alors t'as aimé le show cette aprém faut dire que le tien était plutôt pas mal ... " Venait il a rajouter qu'un ton ton toujours aussi caustique. Il s'appuya contre le mur d'une manière nonchalante en croisant les bras, regardant la jolie brune d'un air inquisiteur. Alors maintenant vas y ma jolie explique ton cas ...
© Crimson Day


©Nîniel

avatar
omega
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 132
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Say You Won't Let Go Sam 6 Mai - 0:40

Say You Won't Let Go
Je respirais profondément alors que son regard me glaça complètement, j'avais l'impression d'avoir un total inconnu devant moi. Lui qui s'était montré si gentil à la librairie et aussi au manoir au début, avant que les choses ne dérapent complètement. J'avais le coeur battant, douloureusement alors que je refermais la porte derrière lui, le claquement de la porte résonna en moi et j'eus l'impression que quelque chose était en train de se briser en moi. Je soufflais fortement, tentant de rassembler mon courage pour me retourner vers lui, sauf que voilà, il ouvrit la bouche, tentant de faire une blague ou plutôt de l'ironie et je me sentis me mettre à trembler, je croisais les bras devant ma poitrine afin de lui cacher mon émoi, même si cela devait se lire comme le nez au milieu de la figure. Je ne lui répondis pas, à quoi bon, d'ailleurs je ne comprenais pas réellement, jusqu'à aujourd'hui, je pensais être la seule à être ... différente et cet après midi, je m'étais rendue compte que se n'était pas le cas. Je levais les yeux vers lui, cherchant dans ces yeux ce qu'il pouvait ressentir, mais je ne voyais qu'un abyss.

Sa deuxième phrase me fit tressaillir et je sursautais légèrement, comme si soudain, il m'avait giflé. Je sentis mon menton se mettre à trembler alors qu'une vague de culpabilité me prenait aux trippes. Je ... Je ... Je passais soudainement mes mains sur mon visage pour me frotter les joues et me reprendre, ce qui n'était pas gagné. Je ne voulais pas la tuer, je te promet, je suis tellement désolée. Cette fois les larmes me montèrent réellement aux yeux, je n'avais qu'une envie m'avancer et me serrer dans ces bras, le sentir m'enfermer dans son étreinte et me murmurer que tout irait bien. Pourtant, je savais que s'était impossible, j'avais tuer l'une de ces soeurs avec mes pouvoirs, et même s'il était comme moi, différent, son regard me prouvait qu'il n'appréciait pas du tout que j'ai des pouvoirs et je ne comprenais pas pourquoi. Les larmes coulaient librement le long de mes joues, des larmes silencieuses alors que j'évacuais ainsi une partie de la culpabilité. Je ne comprend pas ce qui s'est passé, je voulais juste sortir de là et ... ces pics ... Je n'avais pas bouger de près de la porte, j'aurais du logiquement l'inviter à aller s'asseoir et même à boire un verre, seulement, nous n'étions pas là pour des mondanités.
[/quote]


i will not let him to hurt you.
When virtue and modesty enlighten her charms, the lustre of a beautiful woman is brighter than the stars of heaven, and the influence of her power it is in vain to resist.
avatar
theta
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 132
Revenir en haut Aller en bas
Say You Won't Let Go
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet Mutant :: Annapolis :: Countryside :: Habitations-
Sauter vers: