AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Le chamboulement d'une vie {Maddy}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Annapolis :: Hillcrest :: Habitations
MessageSujet: Le chamboulement d'une vie {Maddy} Sam 15 Oct - 2:13


Le chamboulement d'une vie

- Judith Miller — Maddy Miller -


« Ohana » signifie famille, famille signifie que personne ne doit être abandonnée, ni oubliée.  

La tête dans ses mains, lourdement posée sur le plan de travail, Judith attendait que les tartines sautent. Elle savait que ça allait arriver d’une seconde à une autre, mais en même temps, elle gardait un oeil sur la tasse de thé qu’elle avait préparé. L’eau était encore froide, mais elle était entrain de la faire bouillir par la simple volonté de son esprit. La petite aurait pu utiliser la bouilloire, mais elle en profitait pour s’entraîner sur la maîtrise de son pouvoir. Il n’y avait que dans la maison qu’elle s’autorisait vraiment à contrôle l’eau comme elle savait le faire, étant sûre de ne pas se faire remarquer. Même si elle était une enfant aux yeux de tout le monde, la mutante était plus mature que l’était la moyenne de son âge de par ce qu’elle était et elle savait que personne ne devait savoir pour ses pouvoirs. Il n’y avait que Maddy et deux-trois autres personnes qui savaient.

Le bruit de la machine indiqua à la petit que les tartines étaient grillées. Stoppant son action sur l’eau, jaugeant que c’était la bonne température pour infuser le thé, Judith récupéra avec précaution les bouts de pain pour les tartiner. Elle n’avait jamais aimé la chaleur, mais à ce stade s’était encore supportable et elle souhaitait de toute façon se débrouiller seule. L’upsilon préparait un petit déjeuner surprise pour sa mère adoptive, ayant perçu que ça n’allait pas fort ses derniers temps. Même si elle n’aimait pas s’introduire dans les pensées des autres, elle percevait certaine chose inconsciemment et même sans être télépathe, elle ne serait pas passé à côté du moral de Maddy. Alors ce matin, se réveillant après un mauvais rêve, elle avait décidé de prendre les choses en mains en préparant un super petit déjeuner au lit. Tout avait été calculé. Elle s’était levée sur la pointe des pieds, s’était assurée que celle qu’elle considérait désormais comme sa mère dormait toujours et avait mis son plan a exécution. Et depuis qu’elle se trouvait dans la cuisine, elle s’était autorisée à guetter tout ce qui pouvait passer non loin et qui avait des pensées pour ne pas se faire surprendre. Une véritable mini espionne.

Le plateau prêt, Judith vérifia une dernière fois qu’il y avait tout ce qui ferait plaisir à sa mère. Son but était de lui faire oublier ses tracas temporairement, alors elle le prit en faisant attention et commença son ascension vers la chambre. Elle veillait à ne pas en mettre partout tandis qu’elle grimpait les escaliers et, arrivée devant la porte de la chambre, s’autorisa à guetter rapidement l’esprit de Maddy. Elle voulait lui faire une surprise, mais pour ça, elle devait s’assurer qu’elle n’allait pas la réveiller trop brutalement. Juste s’assurer qu’elle soit dans une phase de réveil ou déjà réveiller. Et alors qu’elle était convaincue que c’était bon, elle ouvrit la porte d’un mouvement de coude et entra tout sourire. « Bonjour maman. »

Même si au début cela n’avait pas été des plus simple, c’était devenue un automatisme d’appeler Maddy « Maman ». Après deux ans à vivre ici après avoir été recueilli par la jeune femme, elle était devenue sa fille adoptive et Maddy était devenue une véritable maman pour elle. Judith n’avait besoin de personne d’autre.  
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR.




You can’t wait around for someone to help you


You have to help yourself
avatar
upsilon
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 60
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le chamboulement d'une vie {Maddy} Sam 15 Oct - 17:59


Judith & Maddy

J’avais toujours apprécié une bonne nuit de sommeil. Mais qui n’aurait pas apprécié de bien dormir ? Le problème c’est qu’en ce moment, je ne dormais pas bien. J’avais beau essayer de m’endormir en travaillant plus ou moins légalement, rien n’y faisait. Je contentais alors de me rouler en boule dans mon lit et d’attendre que le sommeil arrive. Et si Morphée finissait toujours par m’emporter, le confort n’était pas forcément là. Ce manque de sommeil n’arrangeait en rien mon état, je commençais à changer d’humeur aussi facilement que de chemise et j’étais persuadée de commencer à tomber malade puis les nausées me guettait.

Mais au fond, je savais parfaitement pourquoi j’en venais à perdre le sommeil. Rien n’avait changé dans ma vie, à part ma vie amoureuse. Même Skye n’avait jamais réussis à me mettre dans des états pareil alors qu’elle menaçait toujours de détruire tout ce que j’avais construis. Non, il n’y avait que lui qui réussissait à me mettre dans tous mes états. Depuis notre première rencontre jusqu’à notre séparation. Et même maintenant que nous avions décider de rester chacun de notre côté, je n’aimais pas l’admettre mais ça me rendait malade. Pourtant je savais que je ne supporterais pas d’être avec quelqu’un qui pouvait réussir à supporter le projet de mon père. Il n’y avait que les scientifiques du Fort pour aimer les mutants. Créations de leur vie. La plus part, pour ne pas dire tous, des militaires n’aimait pas les mutants et pour ceux qui n’avait pas décidé de se plier au règles de mon père, c’était la mort qui les attendaient. C’était peut être égoïste de ma part, mais jamais je ne pourrais supporter que quelqu’un face du mal à Judith. Je me sentais déjà assez responsable puisque c’est à cause de moi que sa croissance s’était interrompue et qu’ils l’avaient droguée pour contrôler sa télépathie.

Toutes ces pensées étaient assez loin de moi pour le moment. Je n’avais même pas eut le temps de vraiment me réveiller que Judith faisait irruption dans ma chambre. Ce ne fut qu’en me redressant que je découvris le plateau qu’elle tenait dans ses mains. J’affichais un sourire en la regardant. Pas une seule fois je n’avais regretté d’être sortir cette nuit là et de l’avoir trouver. Même si cacher mes sentiments, comme le ferait n’importe quel mère, était compliqué avec sa télépathie. Non, pas une seule fois je n’avais regretté ma décision. Et le simple fait de la voir me réchauffait le cœur. Je m’installais un peu mieux dans le lit.

Bonjour ma puce ! Qu’es que c’est ? Tu as préparé ça toute seule ?

Je pouvais déjà apercevoir ce qu’elle apportait et je l’incitais à s’approcher pour que je puisse la libérée du plateau avant de tendre les bras vers elle pour pouvoir la prendre dans mes bras. Non, je ne regrettais définitivement pas d’avoir adopté Judith. Je savais parfaitement que je n’y étais pas pour grand chose dans son éducation puisque la plus grande partie de son enfance lui avait été implantée. Mais j’étais aussi très contente qu’elle puisse avoir le reste de son enfance pour grandir comme n’importe quel enfant de son âge et non pas enfermer au Fort pour faire d’elle un parfais petit soldat.

©Tagada



remember that night when it was all about us without all the bullshit

avatar
theta
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 447
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le chamboulement d'une vie {Maddy} Dim 23 Oct - 0:33


Le chamboulement d'une vie

- Judith Miller — Maddy Miller -


« Ohana » signifie famille, famille signifie que personne ne doit être abandonnée, ni oubliée.  

Judith avait toujours un peu peur de ce qu’elle pouvait trouver quand elle se permettait d’écouter les pensées des gens. Elle n’aimait pas sa télépathie, car il devenait difficile d’avoir des secrets pour elle, mais quand elle essayait d’ignorer ce pouvoirs, elle avait le droit à des migraines qui aurait donné envie à n’importe qui de se frapper la tête contre un mur. Mais depuis qu’elle vivait chez Maddy, elle apprenait chaque à jour à mieux comprendre son pouvoir et elle le maîtrisait désormais mieux qu’à son arrivée. Seulement, il était toujours actif et elle ne pouvait pas l’empêcher de lui faire entendre ce que pensait les autres et il était parfois dur d’essayer s’ignorer tout cela. Mais ce matin, elle s’était autorisée cette petite intrusion dans l’esprit de sa mère adoptive pour savoir si elle dormait. Elle voulait lui faire une surprise avec son petit déjeuner au lit pour lui remonter le moral, alors elle avait attendu le bon moment pour entrer dans la chambre avec le plateau.

La petite sentait que depuis quelques jours, ça n’allait pas fort pour Maddy. Il y avait ce quelque chose qui trainait à côté d’elle et qui indiquait à l’enfant que son moral n’était pas au plus haut. Mais Judith s’était refusée d’aller voir d’elle-même pourquoi et préférait attendre que sa mère le lui dise d’elle-même. Elle n’aimait pas voir celle qui l’avait recueilli ne pas aller très bien, mais que pouvait-elle faire de plus qu’essayer d’agir comme tout enfant normal ? Alors c’était avec un grand sourire au lèvre qu’elle l’avait salué avant de la laisser prendre le plateau. La brune avait beau jouer les grande avec sa surprise, elle ne cachait pas qu’elle avait plutôt bien chargé le support pour ses petits bras. « Ça, c’est tout ce qu’il te faut pour ton petit déjeuner. Je crois que je n’ai rien oublié. » Elle eut un doute subitement, mais après un rapide comptage de ce qu’elle avait pris, la miss savait que c’était bon. « Et oui, j’ai tout fait comme une grande. » Elle était fière d’elle et elle ne le cachait pas.

Câlinant sa mère quand elle l’avait pris dans les bras, Judith finit par s’installer à côté. Elle espérait avoir fait son petit effet, et qu’au moins, Maddy pouvait profiter d’une matinée bien mérité. « Si le thé n’est pas assez chaud, je te change ça rapidement. » C’était avec amusement qu’elle avait dit cela. Au moins, elle n’avait pas besoin d’aller faire des allers-retour pour repasser un coup dans la bouilloire ou rajouter de l’eau froide si c’était trop chaud. La petite avait beau ne pas aimer sa télépathie, s’en était tout le contraire pour son premier pouvoir. « Et j’espère que ça va t’aider à aller mieux. » La remarque avait été fait innocemment de sa part, tout en étant véridique. Elle aimait voir sa mère sourire et cette simple émotion suffisait à lui réchauffer le coeur.
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR.




You can’t wait around for someone to help you


You have to help yourself
avatar
upsilon
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 60
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le chamboulement d'une vie {Maddy} Dim 30 Oct - 1:55


Judith & Maddy

Je libérais ma fille du plateau que je voyais peser sur ses bras de petite fille de onze ans pour le déposer sur le lit et je la pris dans mes bras pour la serrer contre moi et déposer un baiser sur son front. Judith avait beau n’être avec moi que depuis deux ans, je ne regrettais pas un seul instant d’avoir fait les papiers nécessaires pour l’adoptée. Et après ce qui s’étais passer ces derniers temps, j’étais heureuse de pouvoir simplement passer un peu de temps avec elle. Histoire d’essayer de revenir à la vie que nous avions avant tout ce fiasco. Je la relâchais tout de même, presque à regrets mais je ne pouvais pas non plus lui imposer mes états d’âme plus qu’ils ne lui était déjà imposer par sa télépathie. Je re gardais Judith avec un sourire en essayant de rester la plus positive possible dans mes pensées. Ce qui devint vraiment compliqué quand la puce mentionna qu’elle espérait que ce petit déjeuné au lit m’aiderait à aller mieux. Je posais ma main sur le côté de sa tête pour ensuite la laisser glisser sur ses cheveux.

Oh Judith. Je ne peux vraiment rien te cachée. Je suis désolée que tu ai à subir mes sauts d’humeur ces derniers temps.

Je remontais ma main pour glisser une de ses mèches derrières son oreille. Je ne supportais pas le fait qu’on l’ai droguée au Fort pour contenir sa télépathie, mais j’aurais voulu pourvoir trouver une solution plus saine pour pouvoir la coupée de mes émotions. Elle n’avait pas à être affecter part tout ce que je vivais. Pourtant, même si je faisais tout pour la protégée, j’avais parfois du mal à ne pas penser. Je me redressais donc, toujours en souriant et je croisais les jambes pour tirer le plateau et le placer juste en face de nous. Je regardais le contenue avant de prendre le thé entre mes mains. Je sentais la douce chaleur se rependre à travers mes doigts. J’avais toujours aimé la sensation d’une tasse chaude entre mes mains.

Tu as effectivement pensé à tout ! Et l’eau est parfaite. Merci ma chérie !

©Tagada



remember that night when it was all about us without all the bullshit

avatar
theta
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 447
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le chamboulement d'une vie {Maddy} Ven 18 Nov - 9:26


Le chamboulement d'une vie

- Judith Miller — Maddy Miller -


« Ohana » signifie famille, famille signifie que personne ne doit être abandonnée, ni oubliée.  

Judith était fière de cette surprise qu’elle avait fait à sa mère ce matin. Il était difficile de la surprendre elle, mais la petite se faisait un plaisir de se servir de sa télépathie pour faire plaisir aux autres en visant juste. Et ce petit déjeuner improvisé était un très bon exemple de ce dont elle était capable. Surtout que préparer à manger était tout à fait à sa portée et c’était ce genre de petites attentions qui faisait plaisir. La miss laissa sa mère l’aider avec le plateau pour pouvoir se hisser sur le lit et accueillit volontiers la marque d’affection, lui rendant dans un câlin attendrissant. Jamais elle ne pourrait remercier totalement Maddy pour ce qu’elle avait fait et, même si Judith semblait n’être q’une simple petite fille de onze ans, elle n’avait pas vraiment eu une vie aussi simple que ses camarades d’école. Mais la propriétaire des lieux avait trouvé et recueillit la petite, lui offrant ainsi une véritable famille qu’elle n’avait pas auparavant. L’upsilon se souviendrait toujours de ce qu’il s’était passé au fort, mais pour rien au monde elle changerait ce qui lui était arrivée, contente d’avoir désormais Maddy comme mère.

L’enfant eut un sourire en sentant que sa mère tentait de la soulager avec sa télépathie. Elle avait beau se forcer à focaliser ses pensées sur certaines choses pour ne pas écouter celle de ceux qui l’entouraient, la brune captait toujours un peu ce qui se passait autour d’elle et Maddy lui soulageait vraiment le poids de son pouvoir en l’aidant comme elle le pouvait. « Je ne les subis pas. Je les écoute et les interprète pour t’aider comme je peux. » C’était avec un sourire rayonnant qu’elle avait dit cela. Même si généralement ce n’était pas aux enfants à devoir supporter les soucis de leurs parents, Judith acceptait volontiers ce rôle. Maddy l’avait aidé il y a deux ans, c’était sa manière de le lui rendre. Et puis elle préférait nettement voir sa mère souriant plutôt qu’à se morfondre sur des choses qu’elle ne comprenait pas vraiment. Alors elle gérait à sa manière, et jusqu’à présent, elle arrivait toujours à arriver à ses fins. Judith ferait n’importe quoi pour voir sa mère heureuse.

Tandis que Maddy récupérait son thé, la petite s’empara d’un chocolat qu’elle s’était préparée. Elle avait beau organisé un petit déjeuner au lit pour sa mère, elle s’ait aussi fait de quoi manger avec elle. Il était hors de question qu’elle laisse l’informaticienne seule et même si ce n’était pas chose des choses qui se faisait, Judith ne disait jamais non pour manger au lit. Alors elle trempa ses lèvres dans sa boisson, ayant tout de même un petite sourire au remerciement de sa mère.

« Aller maman, qu’est ce qui va pas ? Peut-être que je pourrais t’aider un peu plus qu’avec un simple petit déjeuner ? » Judith avait finalement posé la question qui lui brulait les lèvres. Elle s’était retenue de dire quoi que ce soit les jours passés, mais elle n’avait pas put la tenir plus longtemps. Elle voulait savoir ce qui lui tracassait l’esprit, alors la question était sortie avant que la petite retourne se cacher dans sa tasse.
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR.




You can’t wait around for someone to help you


You have to help yourself
avatar
upsilon
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 60
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le chamboulement d'une vie {Maddy} Mer 22 Fév - 19:44


Judith & Maddy

Je savourais la sensation de la chaleur m’envahissant, j’aurais voulu rester du côté vie de tout les jours, débuter celle-ci comme beaucoup d’autre. Mais Judith avait toujours le don pour viser juste. Et ce n’était pas vraiment étonnant puisqu’elle restait télépathe et la demoiselle avait tendance à profiter de ce point quand ça l’arrangeait. Je soupirais donc lorsqu’elle me demanda  ce qui n’allait vraiment pas. Je me doutais qu’à un moment ou un autre nous aurions cette conversation. J’étais de plus en plus fatiguée, nauséeuse. Je déprimais chaque jour un peu plus et j’essayais de tenir le coup pour elle mais apparemment je ne faisais pas un super bon boulot. Je soupirais légèrement en me l’adossant contre la tête de lit pour fermer les yeux quelques seconde avant de regarder à nouveau Judith.

Ce n’est pas à toi de m’aider ma chérie. Mais comme je sais que tu ne t’en tiendra pas à ça même si je préfèrerais que tu te concentre à être simplement une petite fille de onze ans, je vais t’expliquer. Ou essayer…

J’affichais un faible sourire en songeant au bonheur qu’il m’avait fait ressentir. En faite j’avais été naturellement beaucoup plus heureuse depuis que je l’avais rencontré… Puis il avait fallut que je reçoive ce message, une routine a vrai dire… J’avais fouiné et j’avais découvert la vérité… En un claquement de doigt il pouvait détruire tout ce que j’essayais de protéger.

J’ai rencontré quelqu’un le mois dernier. Quelqu’un de très gentil, c’est lui qui m’a soignée quand il y a eut de problème au manoir. Tu sais, celui qui à brûler à l’extérieur de la ville. Mais j’ai oublié de lui demander certaines choses et j’ai découvert qu’il travaille au Fort. Il est sait tout ce qui se passe là-bas…

©Tagada



remember that night when it was all about us without all the bullshit

avatar
theta
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 447
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le chamboulement d'une vie {Maddy} Mar 13 Juin - 0:16


Le chamboulement d'une vie

- Judith Miller — Maddy Miller -


« Ohana » signifie famille, famille signifie que personne ne doit être abandonnée, ni oubliée.  

Judith restait des plus attentive face à Maddy, contente de voir que sa préparation lui plaisait. Cependant, il y avait quelque chose qui rongeait sa mère de l’intérieur et l’enfant voulait savoir pour l’aider au mieux. Bien sûr, ce n’était pas son rôle, mais à quoi lui servait sa télépathie si elle ne pouvait l’utiliser pour aider ceux qui lui était chères ? On lui avait retiré ce don durant sa vie au Fort et, maintenant, elle se faisait plaisir à l’utiliser pour rendre les autres aussi heureux qu’elle le pouvait. Seulement voilà, elle n’en restait pas moins une enfant qui avait dû mal à saisir toutes les complexités de la vie et le mal de sa mère la dépassait complètement. Elle n’arrivait pas à interpréter ce qu’elle ressentait comme un vide, mais elle eut un sourire rayonnant en acquiesçant. Si Maddy le lui expliquait, cela serait certainement plus simple pour elle et elle pourrait agir en conséquence.

« Je suis toute ouïe. » Judith avait répondu avec plein d’entrain, voulant montrer encore une fois qu’elle était là pour sa mère. Elle pouvait sentir que c’était quelque de profond et d’assez complexe, mais les mots de l’informaticienne l’aideraient au mieux. Mais ce qui l’intriguait le plus, sans qu’elle ne l’évoque, c’était cette histoire de message. Qu’est-ce qu’il pouvait bien avoir été écrit pour la mettre dans cet état ? La petite avait envie de demander des détails, mais Maddy venait à peine de commencer ses explications et elle ne voulait pas l’interrompre. L’histoire du manoir, elle s’en souvenait parfaitement et avait même essayé de faire de son mieux pour l’aider. Judith se souvenait encore de la panique qu’elle avait ressenti ce jour-là en découvrant ce qui était arrivé, même si ça allait un peu mieux aujourd’hui.

Puis la petite mutante comprit le mal qui rongeait sa mère. Elle n’avait pas besoin de plus pour comprendre qu’elle devait s’inquiéter en sachant que cet homme travaillait au Fort. Adoptant un sourire réconfortant, Judith posa sa boisson pour aller faire un câlin à Maddy. « Je peux t’assurer que je le saurais si de mauvaises personnes rodaient autour de la maison. Je ne sais pas ce que cette personne fait au Fort, mais peut-être devrait tu lui demander ? Tous n’étaient pas méchant là-bas, du moins je crois. » L’upsilon préférait ne pas s’avancer, car elle avait compris qu’elle avait été trompée sur certaines choses et peut-être pouvait-elle encore se tromper. Pourtant, elle voulait voir sa mère sourire de nouveau et elle eut elle-même un sourire de malice avant de reprendre. « Et tu sais que même avec toute ma volonté, je n’arriverais pas à être comme les autres enfants. C’est trop dur avec ce libre accès à l’esprit des gens. »
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR.




You can’t wait around for someone to help you


You have to help yourself
avatar
upsilon
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 60
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le chamboulement d'une vie {Maddy}

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Le chamboulement d'une vie {Maddy}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet Mutant :: Annapolis :: Hillcrest :: Habitations-
Sauter vers: