AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

"Ah...euh...moi, c'est Finn" - Finn Harrison
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Hors RP :: Le reste
MessageSujet: "Ah...euh...moi, c'est Finn" - Finn Harrison Mer 28 Sep - 12:13

Finn Harrison

Identité

Je m'appelle Finn Harrison, mais parfois mes proches me surnomment Surnom ce que je aime/n'aime pas. Je suis né le 7 novembre 1993 à New Orleans, Louisiana et j'ai donc fêté mes 22 bougies. Dans la vie quotidienne, je suis ingénieur et je gagne plutôt bien ma vie et cela me permet d'ailleurs de vivre dans Quartier. Ma vie est déjà trépidante, pourtant côté coeur je suis Célibataire et je suis plutôt attiré par les femmes. On me dit souvent que je ressemble à Miles Teller et pour remplir ce dossier, j'ai rassembler mes photos grâce à Tumblr.

Pour les mutants effacez si pas concerné
Je suis donc de la génération thêta et je connais le projet Avalon. Dans mes gènes j'ai un pouvoir d'inscrit et c'est Espace/Temps. Malheureusement, il y a aussi des inconvénients et voici la mienne : Armes, angle mort et arrogance. Envers le Projet Avalon je me sens en colère

Quelques Questions
Effacez celle ne correspondant pas à votre groupe
Pour les mutants
Quelles sont tes capacités ? Notre ami sera au tout premier stade de sa mutation qui lui permettra notamment de se déplacer à très grande vitesse  Il pourra par conséquent parcourir de très longues distances en un temps record. Cette super vitesse qui lui est propre lui permet notamment d'accroître ses réflexes et la puissance de ses coups. En plus de cela, il est capable d'analyser les situations de manière très rapide et donc d'enclencher une contre-attaque avant même que son ennemi ne le frappe.Quelle est ta faiblesse ? Notre ami n'a pas vraiment de poing faible hormis peut-être la vulnérabilité de sa peau qui l'empêche d'être à l'abri des balles et des autres armes conventionnelles. En plus de ce point faible plus qu'évident, notre ami dispose d'un autre talon d'Achille bien évident. En effet, cette faiblesse plus que dangereuse consiste à attaquer son angle mort avec une attaque d'une très forte puissance. Finn est aussi souvent victime de son arrogance qui le contraint à malgré lui de manière désinvolte.
Comment as-tu découvert tes capacités ? Encore endormies



Caractère
Finn est un jeune homme doté d’une personnalité sortant de l’ordinaire. En effet, l’aîné des Harrison peut être perçu par certain comme quelqu’un de réservé, de discret ne souhaitant pas prendre part à l’ensemble des discussions, préférant s’effacer plutôt que de prendre part à un conflit. Souvent incompris, il lui arrive d’être vu comme une personne « bizarre ». Très souvent qualifié de « Weird Guy », il s’affiche au grand jour comme une personne vivant dans sa bulle, toujours ailleurs en train de rêver le regard vide. C’est notamment pour cela qu’il arbore une allure parfois désinvolte voire paresseux et négligé ce qui agace bon nombre de personnes, y compris lui-même qui parfois souhaiterait se comporter comme quelqu’un de plus rigoureux, de plus impliqué. Malheureusement pour le jeune ingénieur, beaucoup de choses l’indiffèrent. En plus d’être un je-m’en-foutiste accompli, Finn a pour habitude de se comporter comme une personne égoïste, ne pensant qu’à lui-même et à son bien-être, ou plutôt pensant d’abord à lui avant de penser aux autres car malgré le fait qu’il se montre méfiant avec pas mal de personne, notre ami parvient à devenir quand il le faut, un être généreux capable de venir en aide aux plus démunis, connaissant mieux que quiconque à son âge la notion de sacrifice.
Ambitieux, Finn de par sa nature silencieuse, ne montre pas cet aspect de sa personnalité, désirant plutôt rêver et rêver dans son monde imaginaire. C’est par ailleurs ce côté ambitieux qui le pousse à agir de manière opportuniste, saisissant la moindre occasion afin d’obtenir ce qu’il veut, quitte à parfois aller à l’encontre de ses principes et à se faire des ennemis.

De nature vulgaire, il lui arrive de s’exprimer avec un langage très familier quand il ne joue pas aux savants et qu’il n’expose pas son savoir à tous. Cette double-facette le force malgré lui à se servir de l’humour pour pas mal de chose ce qui lui permet notamment de se sortir de toute situation embarrassante. C’est pour cela qu’il n’hésite pas à se mettre dans l’embarras sur un ton plutôt comique mais aussi à se moquer des autres sans la moindre hésitation. Par ailleurs afin d’amplifier le mythe le concernant, Finn agit souvent avec beaucoup de maladresse. Calculateur, il lui arrive de penser au pire, d’envisager plusieurs situations, d’avoir plusieurs coups d’avance. Souvent observateur, il lui arrive d’analyser la plupart des situations dans le plus petit des détails, sûrement pour éviter de céder à ses pulsions agressives dues à son passé insoupçonné durant son enfance. Souffrant d’une sorte de trouble de la gestion de colère qu’il refoule au plus profond de son être afin d’éviter la moindre catastrophe.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: "Ah...euh...moi, c'est Finn" - Finn Harrison Mer 28 Sep - 12:27

Histoire
L’histoire de notre compère commence il y a un peu plus de 22 ans à la Nouvelle-Orléans. Finn est né dans les mêmes conditions que tous les Thêtas créés il y a une vingtaine d’années. Officiellement décédé d’après le service public, le jeune bébé fut donc recueilli par les services secrets américains. Aucune anomalie n’avait été décelée de la part des médecins. L’enfant se portait à merveille et n’était pas victime de troubles physiques ou psychologiques. Elevé dans un cadre plus que strict, Finn était le genre d’enfants plutôt discret, réservé qui malgré ça se retrouvait souvent mêlé à pas mal de problèmes. Notre jeune protagoniste était le genre d’enfant facilement influençable. Sans doute voulait-il se faire rapidement des amis. Le fait de vivre à la dure dans un fort, dans une base qu’il considérait malgré lui comme son foyer avait forcément renforcé les liens qu’avait Finn avec les autres enfants. Cette peur de la solitude provoqua d’ailleurs chez lui une forme de complexe d’infériorité qui muait de temps en temps sous la forme d’une humilité rare pour un enfant. Cette même humilité était plutôt contradictoire avec les résultats du jeune soldat. En effet, celui-ci parvenait malgré tout à être envié voire détesté pour ses résultats scolaires et « extrascolaires ». Tout ceci semblait bien trop simple pour ce petit génie, contrairement à ces camarades.
Le gamin était un bon soldat. Malheureusement, ça ne suffisait pas aux yeux du département scientifique, ou plutôt de l’armée, qui voulait des êtres aux capacités extraordinaires. Déçu par cela, l’armée se débarrassa de la totalité des Thêtas en leur effaçant la mémoire avant de les jeter dans la nature. En ce qui concerne notre ami, Finn se retrouva abandonné, laissé pour compte à la suite d’un accident de voiture impliquant un conducteur en état d’ivresse dans lequel il avait failli perdre la vie en compagnie de quelques soldats. A son réveil, il fut recueilli par les Harrison, une famille toute à fait ordinaire dont le père de famille était banquier et la mère enseignante. Le couple avait une fille de 4 ans du nom de Melly. Ces derniers n’étaient pas insensibles à la situation du jeune adolescent qui n’avait aucun souvenir de son enfance, chose dont ils pensaient que l’accident était responsable. Le jeune brun n’avait que comme unique souvenir son prénom étant donné qu’on lui avait donné ce nom quelques minutes auparavant le désastre.


C’est ainsi qu’il grandit au sein de cette famille plus qu’ordinaire. Finn était plutôt heureux parmi les Harrison, même si il vivait une sorte de malaise vis-à-vis du reste de la famille qui était probablement dû au fait qu’il se sentait différent des autres membres de la famille, qu’il n’était pas l’un des leurs à proprement parlé. Cette différence, cette solitude le contraignirent à se renfermer sur lui-même et donc se disputer très souvent avec ses parents pour pas grande chose. L’âge ingrat me direz-vous. Oui, sûrement. C’est d’ailleurs à cette époque qu’il commença à se tourner vers le hacking, piratant des choses diverses et variées. Néanmoins, le jeune Harrison était bien différent avec ses amis. Plus ouvert, plus souriant, moins grincheux, plus heureux. Cet épanouissement ne dura malheureusement qu’un certain temps. En effet, à son arrivée au lycée, le jeune lycéen commença à s’exprimer de manière virulente, perdant son sang-froid face aux autres élèves qui le qualifiaient comme étant un élève bizarre sous prétexte qu’il n’entrait dans leurs codes habituels. Sa volonté de vouloir se créer une identité qui lui serait propre fit de lui un homme victime de moqueries. Il s’agissait d’un calvaire qui dura près de deux ans.


A la suite de cela, notre jeune protagoniste fit la rencontre d’un autre groupe d’amis. Ces derniers, de par leurs différences diverses et variées, semblaient plus ouverts que la plupart des personnes qu’il avait rencontré jusque-là, au point même qu’il faisait les 400 coups avec eux. C’est notamment à cette période-là que Finn commença à exprimer ses pensées pacifistes pleines d’espoir quant à l’avenir de ce monde. Ces mêmes pensées étaient parfois anarchistes pour ne pas dire extrémistes. Enfin, il s’agissait d’une question de point de vue. Par ailleurs, en plus de s’être révélée en tant que surdoué du hacking, Finn commença à éprouver ce désir de violence dû notamment à son passé insoupçonné de Thêta ce qui le poussa se battre avec certains de ces camarades. C’est ce même passé dans le fort qui lui permit toujours de manière inconsciente d’avoir des résultats parfait en sport par exemple.


Conscient du mal que causent les plus grandes instances de la planète, notre jeune exploita son potentiel informatique à son maximum le jour où il pirata la NSA et le FBI pour se jauger mais également exposer la vérité par rapport à certains sujets dont le gouvernement américain ne souhaitait pas parler.
Le jeune Harrison était plutôt fier de son coup, il avait accédé à toutes ces informations en l’espace de quelques. Mais sa joie fut de courte durée. En effet, un beau jour alors qu’il rentrait de cours, le jeune Harrison fut contraint de monter dans un 4x4 noir. Sûrement les services secrets se disait-il à en juger par le mode opératoire. Le jeune lycéen monta dans le véhicule sans broncher, conscient de la situation dans laquelle il s’était embarqué. Certes, il avait fait son travail à merveille. Cependant, dans l’euphorie de sa prouesse magistrale, notre ami oublia de brouiller totalement les pistes, ce qui le mena droit à la situation actuelle. On l’emmena alors dans un lieu tenu secret pendant lequel on l’interrogea pendant plusieurs jours. Ils craignaient sûrement la menace terroriste, mais la vérité était différente. Ils avaient affaire à un jeune homme qui se cherchait, qui voulait prouver qu’il était en mesure de faire de grandes choses. Finn fut dès lors considéré comme l’une des menaces potentielles du gouvernement américain. Placé sous surveillance rapprochée pendant un certain temps.


Les mois passèrent et notre camarade hacker s’apprêtait à vivre enfin le jour J, la cérémonie de remise des diplômes. Finn avait envisagé tous les scénarios possibles concernant cette journée exceptionnelle. De la joie qui en ressortirait à la fierté des parents en passant par les mines déconfites de certains de ses camarades. Malheureusement pour lui, le fameux jour dont il avait tant rêvé devint un cauchemar. Contrairement à la majorité des diplômés, le jeune Harrison se retrouva seul, sans sa famille pour le soutenir. Il avait décidé de se préparer seul, et donc, de partir bien avant eux. Plus le temps passait et plus il se mettait à regretter le fait de ne pas être venu avec eux. Il monta donc l’estrade le regard perdu, inquiet par ce retard long et soudain. Pas de coup de fil, pas de messages. Rien. La crainte commença à s’installer. Les heures passèrent et le reste de la famille n’était toujours pas arrivé. Les gradins s’étaient vidés et notre ami était resté seul. Il fut rejoint par des officiers de police qui lui apprirent la mauvaise. En effet, ses parents avaient été victime d’un accident et malheureusement pour Jack, le père de famille, il ne put survivre à la catastrophe.


Détruit, voilà dans quel état il était, il patienta plusieurs heures avant d’avoir un verdict quant à l’état de santé de sa voisine. C’est ainsi qu’il apprit que les deux femmes de la maison s’en étaient plutôt bien sorties.
Les mois passèrent et notre grand protagoniste s’éloigna de sa famille pendant un certain temps. Non pas parce qu’il ne supportait plus les conflits mais surtout parce qu’il voulait leur rendre service à l’avenir. C’est dans cette optique qu’il commença ses études en ingénierie. Il refusa d’aller aux MIT et de rester à l’école d’Annapolis pour être un peu plus près de sa famille, juste au cas où. Il passa les années suivantes à travailler au point de devenir major de sa promotion. Frustré par le sort dont était victime sa famille avec une mère alcoolique en pleine dépression suite à la disparition de son mari et à son licenciement récent ainsi qu’aux conséquences que cela pourrait avoir sur sa sœur, le jeune homme en profita également pour pratiquer le Muay Thai et le parkour afin d’échapper à cette pression.


Cinq ans plus tard, notre ami revint à la maison. Du moins, pendant un certain temps. En effet, ces excellents résultats scolaires attirèrent l’attention des services secrets locaux qui voulaient exploiter ses connaissances dans leur service scientifique. Le jeune homme ne refusa pas l’offre malgré le fait que le travail demandé par ceux-ci allait à l’encontre de ses principes. Il fallait reconnaître que le salaire ne lui permettait pas de se remettre en question, lui qui voulait venir en aide à sa famille. Il ne s’attendait pas à vivre et à faire vivre un tel enfer, prêt à tout pour sauver les siens.
En réalité je me nomme Van Tulip et je suis tombé sur vous grâce à à la petite Maddy. Je pense être présent environ 3/7 et enfin je pense que le forum est Plutôt sympa.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
"Ah...euh...moi, c'est Finn" - Finn Harrison
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» (H) FINN HARRIES - LUCAS S. ANDERSON
» looking at the stars and wishing you were them (finn)
» Echoes vous salue du haut de sa montagne !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet Mutant :: Hors RP :: Le reste-
Sauter vers: