AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

My fair lady ! Pv : Adélaide
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Annapolis :: Old Town
MessageSujet: My fair lady ! Pv : Adélaide Mer 24 Aoû - 13:04

Cette nuit, les voix m'appelaient à l'extérieur. Je sortais donc comme à chaque fois qu'elles me le demandait. Sans savoir trop comment, je me retrouvais toujours à danser et m'amuser dans les plus sombre ruelles de la ville. Les chats me suivaient surement à cause de la chanson que je fredonnais ou peut-être voyaient ils des choses que le commun des gens ne voyaient lorsqu'ils me regardaient. Comme à l'habitude, pour mieux me défendre j'amenais des jouets & outils que j'avais bricolé afin de me défendre. Je n'étais peut-être pas dans les normes mais j'avais encore assez de lucidité pour savoir que l'humain avait tendance à s'attaquer aux plus faible par plaisir.

- London Bridge is...Quoi ? Qu'es-ce que tu dis Teddy ? De vilains enfants veulent s'en prendre à moi ?

Je regardai autour de moi pour rapidement constater que ce que Teddy m'avait dit était vrais.

- Alors comme ça on joue encore avec ses peluches... Je te reconnais ! T'es le garçon du stand de jouet au bout de la rue. Fais pas semblant on sait que t'as de l'argent ! Files-nous ton fric !

Je comptai mes agresseurs au nombre de 4 et je n'étais pour l'instant accompagné que de Teddy. Les chats s'étaient caché chacun dans un coin.

- Vous êtes injuste les gars on est que deux et vous êtes 4... Vous me laissez le temps de sortir 2 autres amis supplémentaire pour jouer avec nous ?

Les bandits se regardèrent en rigolant. " tu peux sortir autant de peluches que tu veux, ça sauvera pas ton fric "

- Très bien... Je sorti une poupée à effigie d'une petite fille que je surnommais "Alice" car tel était son nom après tout. Ensuite je sortie un cowboy armé de ses deux pistolets.

- Vous êtes prêt les amis ? Dès que les bandits tentèrent de m'agresser, Teddy sortit un couteau de sa bourrure et sauta au cou d'un des agresseurs. Alice tant qu'à elle couru à une très grande vitesse vers un autre homme pour attaché ses pieds et ses mains grâce à des rubans. Le cowboy tira de petit projectile mais néanmoins assez aiguisé pour blesser l'homme et à partir de là, teddy sauta sur le 4ième agresseur et l'agresseur tomba à la renverse dans des poubelles. Je me rapprocha du garçon et le regarda dans les yeux.

- Bienvenu à OldTown mon ami...

Je m'éloignai doucement en dansant et fredonnant "twinkle twinkle little star..."
les jouets revinrent d'eux mêmes dans mon sac à dos.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: My fair lady ! Pv : Adélaide Mer 24 Aoû - 14:14


Michaël & Adélaïde
    my fair lady !

Elle tournait en rond dans son appartement. Comme un lion en cage. Elle était juste incapable de se concentrer. Elle ne faisait que penser encore et encore à Artigan, et à chaque fois, les éclairs étaient de retour dans ses mains. D'où les cent pas dans son salon. Mais ce n'était pas du tout suffisant. Elle avait tenter de se mettre un peu au boulot, de se concentrer sur autre chose. Mais sans grand succès non plus. Finalement, elle n'y tint plus. Elle enfila une paire de basket, un sweat-shirt à capuche et sortie en ville. Elle marcha longtemps, sans but précis. Se contentant d'avancer dans les rues. Mais moins, ça fonctionnait, elle se sentait un peu mieux ainsi. Plus calme. Marcher, c'était thérapeutique. Et puis, elle avait l'impression d'être anonyme dans les rues obscurs, sa capuche rabattue sur sa tête. Ce qui était assez agréable aussi. Sans doute ce qui aidait à son calme aussi.

C'est au détour d'une ruelle qu'elle cru voir une chose étrange. Encore une autre dans sa vie. Ou alors elle hallucinait, mais elle aurait juré avoir vu des jouets bouger et sauter dans le sac à dos du type qui venait dans sa direction. Elle releva doucement la tête, jusqu'à atteindre le visage de l'inconnu. Plusieurs choses l'interpellèrent alors. Déjà, il tenait une peluche alors que bon, il devait avoir quoi, le même âge qu'elle. Bon, d'accord elle aussi elle avait des peluches, mais elle ne quittait pas sa chambre en général. Ou alors pour gagner son salon parce qu'elle aurait eu besoin de la présence de M. Câlin après une journée difficile. D'ailleurs, il y était en ce moment même. Ensuite, la deuxième chose qui la perturba fut cette impression de connaître le type qui était devant elle. Cette même impression qu'elle avait eut face à Lola alors qu'elles étaient coincées dans cet ascenseur tout miteux du poste de police. Elle restait alors figée là, à le fixer. Elle ne savait pas d'où elle le connaissait, mais elle avait comme l'impression que ça ne demandait pas grand chose pour revenir. Comme un mot qu'on a sur le bout de la langue mais qui ne veut pas sortir. Elle aurait dû avoir peur de voir un type bizarre comme lui, ou au moins avoir une réaction, mais non. Elle continuait juste à le regarder. Elle devait avoir une sacrée expression sur le visage. Elle parvint finalement à bouger un peu. Juste un bras qu'elle leva pour faire tomber sa capuche, libérant ses boucles brunes. Mais alors que face à Lola elle avait réussi à ouvrir la bouche, là, elle ne parvenait même pas à émettre un son. Lui par contre, chantait...


And I'm thinking 'bout how people fall in love in mysterious ways. Maybe just the touch of a hand. Well, me - I fall in love with you every single day. And I just wanna tell you I am. So honey now, take me into your loving arms. Kiss me under the light of a thousand stars. ©endlesslove.
Maybe we found love
avatar
theta
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 38
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: My fair lady ! Pv : Adélaide Mer 24 Aoû - 14:45

Je remarquai une personne encapuchonné qui semblait me dévisager et sans savoir qui elle était, j'avais pourtant l'impression que je pouvais être moi même avec elle. Je m'en approchai sans un mot cessant de chanter. Teddy couru le long de mon bras pour finalement aller se réfugier dans mon sac à dos lui aussi. Elle semblait muette par quelque chose ou quelqu'un alors je regardai rapidement autour de nous pour chercher.

- Ta boîte à musique serait-elle brisé ? Ça serait dommage, je suis sur que ta voix est aussi jolie que tu l'es. Je mis mon index et mon pouce contre son menton puis dirigea ma main vers sa joue que je caressa d'un revers de main. Tu ressembles à Alice... mais en plus jolie. Elle serait surement jalouse... tu as un teint de porcelaine malgré que tu sois fait de chair et d'os. Tu as une chevelure d'ébène si épaisse que ça en est presque une capuche naturelle pour toi et tes formes sont si remarquable que tu serais capable de charmer bien que tu ne sois pas dans une tenue adéquate à cela. Aurais-je réparé ta boîte à musique ? dit-je d'un simple sourire en coin.

Bien que la jeune femme d'à peu près mon âge semblait troublé, elle semblait s'en remettre lentement. Quand je la regardais, j'avais une impression de déjà vue. Une impression que nous étions un groupe auparavant. Le seul hic est que j'avais l'impression qu'il manquait quelqu'un à ce groupe...

- N'as-tu pas l'impression que nous nous connaissions autrefois mais, qu'il manque quelqu'un d'autre ? J'admirais ses traits physique sans savoir ce qui pouvait bien se cacher derrière mais je savais au fond de moi que je n'avais rien à craindre d'elle. La femme devant moi m'apparaissait plus fascinante qu'aucune autre ne l'avait déjà été auparavant.

Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: My fair lady ! Pv : Adélaide Mer 24 Aoû - 15:24


Michaël & Adélaïde
    my fair lady !

Lui, n'était pas paralysé comme elle. En quelques enjambés, il était devant elle. Et devant ses yeux, elle avait pu voir l'ours en peluche aller se planquer dans le sac. Puis cette chanson, il avait arrêté de chanter et pourtant, elle continuait à tourner en boucle dans sa tête. Elle aurait dû avoir peur, mais ce n'était pas le cas. Après tout, elle était la fille qui faisait de l’électricité avec ses mains. « Ta boîte à musique serait-elle brisé ? Ça serait dommage, je suis sur que ta voix est aussi jolie que tu l'es. » Il posa deux doigts sur son menton avant de caresser sa joue. Elle fronça un instant les sourcils. Il parlait comme un fou, pourtant, elle n'avait toujours pas peur, comme si une part d'elle lui faisait confiance sans qu'elle ne comprenne pourquoi. « Tu ressembles à Alice... mais en plus jolie. Elle serait surement jalouse... tu as un teint de porcelaine malgré que tu sois fait de chair et d'os. Tu as une chevelure d'ébène si épaisse que ça en est presque une capuche naturelle pour toi et tes formes sont si remarquable que tu serais capable de charmer bien que tu ne sois pas dans une tenue adéquate à cela. Aurais-je réparé ta boîte à musique ? » Bon, soit elle prenait tout ça pour un compliment, après tout dans son langage un peu bizarre, il était juste en train de dire qu'elle était belle et plutôt bien foutue, non ? Mais c'est la façon dont il disait tout ça qui était étrange. « Ma boite à musique va très bien. » Marmonna-t-elle finalement, toujours pas effrayée. Bon sang, elle était sur de connaître de reconnaître son regard. Elle l'avait déjà vu quelque part, c'était sure !  « N'as-tu pas l'impression que nous nous connaissions autrefois mais, qu'il manque quelqu'un d'autre ? » Une image fugace traversa son esprit. Deux gamins avec elle, une couverture au dessus d'eux, alors qu'ils parlaient à voix basse. Un garçon et une fille. Un brun et une blonde. Lui et … « Lola... » C'était sortie tout seul pourtant, cette image... Était-ce vraiment un souvenir ? Un souvenir d'avant sa vie chez les Jones ? Elle porta une main à son front, sentant comme une migraine poindre le bout de son nez. Elle fit soudain un pas en arrière, s'éloignant de lui. « Mais qui es-tu ? » Demanda-t-elle. Lola, elle, lui avait parut normale quand elles se sont rencontrés. Elle avait tenu un discours normal, pas comme lui qui parlait par image. Cette fois-ci, ça y est, elle commençait à avoir peur. Mais pas de lui, plus de ce que le rencontrer pourrait déclencher chez elle. Et sa tête la lançait de plus en plus.


And I'm thinking 'bout how people fall in love in mysterious ways. Maybe just the touch of a hand. Well, me - I fall in love with you every single day. And I just wanna tell you I am. So honey now, take me into your loving arms. Kiss me under the light of a thousand stars. ©endlesslove.
Maybe we found love
avatar
theta
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 38
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: My fair lady ! Pv : Adélaide Mer 24 Aoû - 15:57

Lorsqu'elle marmonna que sa boîte à musique allait très bien, je savourai le tintement de sa voix. Ni enfantine ni ennuyeuse comme celle des adultes mais plutôt charmante comme celle d'un ange et hypnotique comme une sirène. À son simple son j'applaudis comme un enfant devant un tour de magie. Pas trop fort ni trop enthousiaste.

- Lola ? Quel est donc ce nom ? Ça semble un peu étrange non ? Ça sonne même presque vulgaire. Je ne savais pas qui était lola mais je savais que ce n'était pas son prénom à elle. Lola devait être le nom de la 3ième personne. La personne qui manquait au groupe. Surement avons nous tous grandit dans le même orphelinat. Lorsque je vis qu'elle portait la main à son front je fus à la fois triste et inquiet pour elle. Quelque chose ne va pas ? Ta tête pense trop ? Puis, lorsqu'elle demanda qui j'étais, je la regardai avec un air perplexe.

- Qui je suis ? Je suis moi tout comme tu es toi. Quelle genre de réponse attend tu d'une telle question. Cette réponse est si vague et si floue. Mon nom est Michael et toi quel est ton prénom très chère ? Lola est le nom de la troisième si j'ai bien compris mais je continue d'ignorer le tien.

Alice sortit de mon sac en dansant dans les geste fluide d'une ballerine. Elle ressemblait énormément à la femme sous mes yeux à l'exception qu'elle était une poupée. Alice était une ballerine aux cheveux d'ébène à la peau de porcelaine et nombre de traits étaient semblable. On aurait dit que j'avais créer un personnage à partir d'un souvenir enfoui dans mon subconscient. Elle semblait se déplacé avec le vent comme les vraies ballerine sauf que son plancher de danse était mon bras.

-Regarde... vous êtes quasiment jumelles.

Je me souvenais de moi qui bordais les deux filles. Bien qu'elles semblaient tout deux avoir mon âge dans mes souvenirs peut-être étais-je simplement protecteur à leur égard.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: My fair lady ! Pv : Adélaide Mer 24 Aoû - 17:23


Michaël & Adélaïde
    my fair lady !

Il avait applaudis quand elle avait prouvé qu'elle avait toujours sa voix. Et elle avait à peine sourciller, faut dire que c'était pas le plus étrange de la soirée... Comme cette image qui venait de s'infiltrer dans sa tête. Il lui semblait pourtant reconnaître les deux gamins avec elle. Certes, les visages qu'elle connaissait était plus vieux, mais elle reconnaissait leurs yeux et d'autres détails. La forme du visage par exemple. Et du coup, quand il dit qu'il manque quelqu'un, c'est le nom de Lola qui s'échappe de ses lèvres. « Lola ? Quel est donc ce nom ? Ça semble un peu étrange non ? Ça sonne même presque vulgaire. » Pas très sympa pour la jolie blonde ça. Ce prénom évoquait plus une fille fragile pour elle. Ce que Lola n'était pas non plus en vérité. « Sûrement avons nous tous grandit dans le même orphelinat. » Et voilà que monsieur conversation incompréhensible offrait une réponse tout à fait logique et pleine de sens. Pourquoi, elle ne s'en souvenait plus maintenant, c'était une excellente question, mais au moins, il y avait un endroit possible ou trois gamins auraient pu se rencontrer. Mais pourquoi aucun des trois se se souvenaient ? Encore, l'un deux, mais tous ? Son cerveau montait déjà une tonne de scénario cauchemar. A force de traduire toutes sortes de bouquins, elle pouvait imaginer plein de truc vraiment moche pour des gamins dans un orphelinat. Et si on avait abusé d'eux ? Et qu'ils avaient alors tout fait pour ne pas s'en souvenir. Un pic de douleur traversa son crâne. Il lui fallait un bon doliprane. « Quelque chose ne va pas ? Ta tête pense trop ? » « C'est tout a fait ça. Elle est incapable de se reposer... » En même temps, elle n'avait pas non plus envie de laisser passer une chance de se souvenir. Elle devrait peut-être en parler à ses parents adoptif ou à Arti, ils en sauraient plus qu'elle sur son orphelinat.

« Qui je suis ? Je suis moi tout comme tu es toi. Quelle genre de réponse attend tu d'une telle question. Cette réponse est si vague et si floue. Mon nom est Michael et toi quel est ton prénom très chère ? Lola est le nom de la troisième si j'ai bien compris mais je continue d'ignorer le tien. » Répondit-il quand elle demanda qui il était. Michael... Elle chercha un écho que pourrait créer ce prénom en elle, mais non. Pas comme la chanson qu'il chantait tout juste avant en tout cas. « Je suis Adé. » Lui dit-elle à son tour. Oui, sa maman lui a toujours dit de ne pas donner son nom à des inconnus, surtout quand ils ont l'air aussi fou que lui, mais encore une fois, elle sentait qu'elle pouvait lui faire confiance.

Subitement, une poupée sortit du sac. Une poupée au teint de porcelaine qui lui ressemblait étrangement. Elle dansait sur le bras de Michael, puisque c'était ainsi qu'il s'appelait. « Regarde... vous êtes quasiment jumelles. » C'était ce qu'elle voyait. Elle leva une main pour la toucher, avant de se stopper en plein élan. C'était peut-être une mauvaise idée. « C'est toi qui la fait ? Et qui la fait bouger ? » Si c'était le cas, alors peut-être qu'il y avait une explication dans leur passé à tout les deux pour qu'elle fasse jaillir des éclairs de ses mains. Tout comme lui faisait bouger ses jouets.


And I'm thinking 'bout how people fall in love in mysterious ways. Maybe just the touch of a hand. Well, me - I fall in love with you every single day. And I just wanna tell you I am. So honey now, take me into your loving arms. Kiss me under the light of a thousand stars. ©endlesslove.
Maybe we found love
avatar
theta
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 38
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: My fair lady ! Pv : Adélaide Mer 24 Aoû - 22:45

Lorsqu'elle avoua ne pas être capable de s'arrêter de penser, je sortis de ma poche un pot de médicaments. L'étiquette datait car il s'agissait d'un pot vide que j'avais réutilisé encore et encore mais les médocs à l'intérieur étaient bel et bien neuf ! J'avais des maux de tête fréquemment alors j'en avais toujours sur moi.

- Tiens voilà pour toi.

Puis la conversation continua. Elle se présenta comme étant dénommé "Adé" ce qui me fit immédiatement penser au prénom Adélaide à cause de l'actrice Adélaide Kane. Un trés jolie prénom d'ailleurs.

- Adé ? Comme Adélaide. Ça fait... très élégant. C'est le genre de prénom trop peu commun. Elle sembla fasciné par la poupée qui se déplaçait d'elle même pas effrayée alors je compris qu'elle avait un don elle aussi.

- C'est moi qui l'ait créé et elle bouge d'elle même...je lui est insufflé la vie mais je peux aussi la contrôlé si je le souhaite. Toi, c'est quoi ton don ? Je sais que tu en as un ou que lola en a un car tu ne semble pas surprise ou effrayée par mon don mais simplement fascinée. Alors ! Raconte moi tout à propos de vous deux. Personnellement, je n'ai nul besoin d'un tour de passe-passe pour être fasciné. Des tas de questions s'accumulaient dans mon esprit. Je n'étais jamais tombé sur quelqu'un comme moi auparavant.

- Tu en connais beaucoup des gens avec ce genre de capacités toi ? Moi je n'avais jamais rencontré qui que ce soit avant. Surtout n'hésite pas à la toucher, les ballerines ça ne mord jamais tu sais.

Je la regardais d'un air interrogateur. Peut-être étions nous beaucoup et que nous n'avions simplement pas la chance de nous connaitre.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: My fair lady ! Pv : Adélaide Jeu 25 Aoû - 0:03


Michaël & Adélaïde
    my fair lady !

Il suffisait qu'elle pense à un doliprane pour que Michael le matérialise devant ses yeux. Avait-elle un autre pouvoir qu'elle ne connaissait pas ? Ouais non, faut pas rêver Adé. [oolor=darkcyan]« Tiens voilà pour toi. »[/color] Elle attrapa le pot, jetant un coup d’œil à l'étiquette. Mais ils dataient de la préhistoire ses cachets. Non, elle allait pas avaler ça... « Merci. » Parce que bon, elle allait quand même le vexer en lui disant qu'elle n'avalerait pas de truc périmer. Elle se contente alors de garder la boite en main. De toute façon, elle n'avait même pas d'eau. Puis la conversation continuait de toute manière avec ou sans mal de tête. « Adé ? Comme Adélaide. Ça fait... très élégant. C'est le genre de prénom trop peu commun. » Et ben il avait de l’instinct lui. « C'est mon prénom Adélaïde, mais mes amis m’appelle Adé en général. » Elle avait toujours aimé son prénom. Sans même savoir d'où il venait en réalité. Elle n'avait jamais posé la question aux Jones de savoir s'ils le lui avaient choisis ou si c'était l'orphelinat qui leur avait dit que c'était son prénom. Peut-être même avait-elle un autre nom de famille avant d'être adopter. Enfin, un vrai, pas un de ceux qu'on donne aux orphelins nés de parents inconnus. « C'est moi qui l'ait créé et elle bouge d'elle même...je lui est insufflé la vie mais je peux aussi la contrôlé si je le souhaite. Toi, c'est quoi ton don ? Je sais que tu en as un ou que lola en a un car tu ne semble pas surprise ou effrayée par mon don mais simplement fascinée. Alors ! Raconte moi tout à propos de vous deux. Personnellement, je n'ai nul besoin d'un tour de passe-passe pour être fasciné. » Donc, pour lui, c'était évident qu'elle avait un pouvoir quelconque. Et Lola aussi. Fantastique. En fait, elle l'enviait, les choses semblaient si simple pour lui. Alors que pour elle... Tout paraissait compliquée et incompréhensible. Le temps qu'elle rassemble ses idées, lui, il continuait à parler. « Tu en connais beaucoup des gens avec ce genre de capacités toi ? Moi je n'avais jamais rencontré qui que ce soit avant. Surtout n'hésite pas à la toucher, les ballerines ça ne mord jamais tu sais. » Encore des questions auxquels elle n'était pas sure de répondre. Mais du coup, elle préféra suivre la fin de sa tirade, et elle posa doucement la main sur la ballerine, caressant ses cheveux. Ils étaient si doux. « On dirait les miens... » Murmura-t-elle. Elle se redressa, ramenant sa main vers elle. « Enfin, quand je viens de les laver. » Ajouta-t-elle avec un sourire, signe qu'elle tentait une toute petite blague. Elle pris une profonde inspiration, serrant davantage la flacon de médicament dans sa main. Elle jeta un regard autour d'elle, s'assurant qu'il n'y avait personne autour d'elle. « Moi je peux faire ça. » Elle ouvrit alors sa main qui était vide et laissa échapper quelques éclairs. Avant de refermer la main rapidement. « Je contrôle très mal mon... » Comment avait-il appelé ça déjà ? Ah oui. « Don. » Elle aurait plutôt appelée ça une malédiction elle. « Quand à Lola. Je ne sais pas... » Elle regarda de nouveau autour d'elle. Il n'y avait personne, mais elle n'aimait pas du tout avoir ce genre de conversation en pleine rue. « Si on allait ailleurs, t'en penses quoi Micky ? » Le surnom était venue naturellement dans sa bouche. Comme si elle l'avait déjà utilisé auparavant. « On serait plus tranquille pour parler. »


And I'm thinking 'bout how people fall in love in mysterious ways. Maybe just the touch of a hand. Well, me - I fall in love with you every single day. And I just wanna tell you I am. So honey now, take me into your loving arms. Kiss me under the light of a thousand stars. ©endlesslove.
Maybe we found love
avatar
theta
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 38
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: My fair lady ! Pv : Adélaide Sam 27 Aoû - 9:46

- Au fait ne t'en fais pas c'est que l'étiquette qui est périmé. C'est une bouteille vieille comme le monde dont je me sers pour toujours avoir quelques doses sur moi lorsqu'un mal de tête viens me tourmenter. Je ne crois pas que je m'amuserais à donner des trucs périmés à quelqu'un et encore moins une fille intéressante qui m'accord un minimum d'attention pour une fois. Il fallait bien admettre que c'était la vérité. Lorsqu'elle dit que ses amis l'appelaient Adé et qu'elle souhaitait que je l'appel ainsi, je souris immédiatement.

- Donc je suis ton ami ? C'est génial ! Puis, elle se mit à caresser les cheveux de ma poupée et celle-ci démontra qu'elle appréciait cela. Puis quand elle tenta son approche comique, je ne pu que lui offrir un sourire en coin mais sans plus puisque cette blague n'était pas si drôle après tout. Ensuite elle me montra sa capacité à faire de l'électricité alors je regardai avec attention en me demandant à quel point elle pouvait faire souffrir les gens qui la touchait de manière inopportune. Ma réflexion se poussa même jusqu'à penser que chaque femme devrait avoir se don pour en cas d'agression. Elle m'informa qu'elle ne savait pas pour ce qui concernait Lola.

- Tu as raison après tout notre sujet de conversation est très inhabituel. Tu as une idée de l'endroit ? Je ne connais aucun lieu qui ferait une bonne boîte à secrets. Je m'écartai pour la laisser aller là ou elle le souhaitait si jamais une idée lui serait venu à l'esprit.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: My fair lady ! Pv : Adélaide Dim 4 Sep - 22:39


Michaël & Adélaïde
    my fair lady !

Adélaïde avait bien du mal à savoir ce qui était le plus étrange. Cette situation qui parfois semblait sortie d'un très mauvais film d'horreur. Ou alors le fait que son esprit semblait accepter tout ça tout a faite naturellement. « Au fait ne t'en fais pas c'est que l'étiquette qui est périmé. C'est une bouteille vieille comme le monde dont je me sers pour toujours avoir quelques doses sur moi lorsqu'un mal de tête viens me tourmenter. Je ne crois pas que je m'amuserais à donner des trucs périmés à quelqu'un et encore moins une fille intéressante qui m'accord un minimum d'attention pour une fois. » Bon peut-être pas entièrement accepter. Parce que malgré tout, un part d'elle n'avait toujours pas envie d'avaler ces pilules alors que l'autre voulait entièrement faire confiance à Michael. Il fallait croire qu'une partie rationnel de son cerveau tenait beaucoup à la vie. Elle se contenta donc de lui sourire, ne sachant de toute manière quoi répondre. Et si jamais il insistait, elle pourrait toujours sortir l'excuse j'ai pas à boire de toute manière. « Donc je suis ton ami ? C'est génial ! » S'exclama-t-il quand elle lui expliqua que ses amis la nommait Adé et non Adélaïde. C'était encore ce même instinct qu'elle n'arrivait pas à expliquer qui la poussait à le ranger dans la catégorie des amis. Et sûrement encore lui qui lui souffla de l'appeler Micky. Pourtant, il y avait peu de gens à qui elle donnait des surnoms. En fait, il y en avait surtout un qui lui venait à l'esprit et c'était Arti. Enfin, elle n'avait pas vraiment la tête à penser à son pseudo frère aka amour de sa vie. Pas alors qu'elle s'inquiétait que quelqu'un puisse les voir alors qu'elle faisait une petite démonstration de son pouvoir qu'elle ne maîtrisait pas du tout. Elle suggéra d'ailleurs l'idée qu'ils feraient peut-être mieux d'aller ailleurs. Dans un endroit à l'abri des regards indiscret. « Tu as raison après tout notre sujet de conversation est très inhabituel. Tu as une idée de l'endroit ? Je ne connais aucun lieu qui ferait une bonne boîte à secrets. » Elle se mordilla doucement la lèvre inférieur, pensive. Une idée lui était bien venue en tête, mais elle se demandait si elle pouvait lui faire confiance à ce point. Après tout, il parlait avec une poupée qui avait très exactement la même tête qu'elle. Elle lui jeta un regard en coin. Et puis zut, elle avait envie de lui confiance. Elle lui faisait déjà confiance. « Allons chez moi, dans ce cas. On y sera tranquille. Suis moi. » Elle s'aventura alors dans la ruelle d'où venait Michael. C'était plus court de couper par là que de faire tout le tour du pâté de maison comme elle l'avait fait. Mais après tout, en se baladant, elle n'avait pas chercher à être rapide. Ce n'était pas vraiment le but rechercher. Mais alors qu'elle avançait, elle se stoppa subitement, voyant alors la masse informe de personnes étendus au sol qu'elle n'avait pas remarqué jusque là. « Il s'est passé quoi ici ? »


And I'm thinking 'bout how people fall in love in mysterious ways. Maybe just the touch of a hand. Well, me - I fall in love with you every single day. And I just wanna tell you I am. So honey now, take me into your loving arms. Kiss me under the light of a thousand stars. ©endlesslove.
Maybe we found love
avatar
theta
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 38
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: My fair lady ! Pv : Adélaide Lun 5 Sep - 20:44

Ouiiii chez toi ! Ça c'est une bonne idée ! Je te suis sans le moindre problème très chère. puis en marchant de manière fantaisiste, je me mis à fredonner sans même y penser. "There a yellow brick road... that you follow back home..." Une fois dans la ruelle, elle tomba sur quelques cadavre et un homme qui délirait à une voix infiniment basse. On aurait dit que seul ses lèvres bougeait sans émettre de son. Lorsque ma nouvelle amie me demanda ce qui s'était passé ici, le survivant dans son délire s'écriya « ahhh le démon! Il est venu pour m'achever! Va t'en démon! Oust! À cause de toi l'obscurité veux me dévorer! » et il prit la fuite comme si un monstre était à ses trousses. « Ils ont essayé de nous faire du mal. Alors je leur en ai fait. Ils étaient faible alors l'obscurité les a avalé ». // Je regardai un peu autour de moi puis mon regard se posai de nouveau sur « Adé » et je lui dit le plus simplement du monde « alors on y va chez toi? »

Ce que je pensais de mes actes, était qu'ils étaient parfaitement justifiés. J'étais de nature plutôt tête en l'air alors pourquoi j'aurais eu honte de ce que je venais de faire sans même y penser. Teddy sorta de mon sac à dos pour venir observer Adélaide. Elle était belle...comme juliette. Elle était... particulière. Ce qu'elle dégageait me paraissait inconnu jusque là. Un espèce de sentiment de confiance et de protection entre chaque regard échangé. Pourtant nous ne nous connaissions pas le moins du monde.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: My fair lady ! Pv : Adélaide Mer 28 Sep - 18:14


Michaël & Adélaïde
    my fair lady !

« Ouiiii chez toi ! Ça c'est une bonne idée ! Je te suis sans le moindre problème très chère. » A croire qu'elle venait de lui offrir son cadeau de noël. Il se mit alors à chantonner alors qu'ils prenaient la direction de son appartement. Mais elle se stoppa rapidement, plongée dans l'horreur. Deux cadavres. Adé était comme figée. Les seuls morts qu'elle avait pu voir, était à la télé. Elle n'arrivait même plus à réagir, terrasser par trop d'émotions à la fois. C'est comme ça qu'il lui fallut un temps infinie pour se rendre compte qu'il y avait un type encore en vie dans le lot. Quand elle le vit, il était en train de déblatérer comme s'il avait le diable au trousse. Et visiblement, le diable pour lui, c'était Michael. Et il semblait décidé à tout faire pour s'en éloigner le plus possible. « Ils ont essayé de nous faire du mal. Alors je leur en ai fait. Ils étaient faible alors l'obscurité les a avalé » Elle tourna doucement la tête vers lui. Il n'avait pas fait ça, non... [color=darkcyan]« alors on y va chez toi? » Sa bouche s'ouvrit, mais sans qu'aucun son n'en sorte. Quand à lui, il la regardait, jaugeant sa réaction. Même sa peluche avait décidé de faire de même. Au moins son mal de tête s'était envolée, pour laisser place à … Elle ne savait même pas quoi. De l’effroi, de l'horreur, du doute. Tout ça en même temps, sans qu'aucun de ses sentiments ne parviennent à prendre le dessus. « Tu ne peux pas faire ça. Non, c'est mal. » Autant parler à un mur. Michael ne semblait même pas comprendre en quoi c'était mal. A croire qu'il était plus choqué par sa réaction à elle que par ce qu'il avait fait. Elle avait la preuve devant ses yeux qu'il y avait un grave problème dans son circuit neurologique. Pour autant, elle savait qu'il ne lui ferait pas de mal. Elle n'avait pas peur pour elle même, elle avait peur pour les autres. Et pour lui. On ne pouvait pas commettre de tels atrocités sans en payer le prix. Un jour ou l'autre. Elle en tout cas, commençait déjà. Elle fit un pas en arrière, puis un deuxième avant de se pencher en avait et de vider le contenu de son estomac sur le trottoir. Encore mieux, voilà qu'elle laissait des traces de son ADN sur une scène de crime. Qu'elle se réveille et qu'elle mette fin à ce putain de cauchemar.

Elle se redressa doucement, passant une main sur sa bouche. Elle cherchait quoi dire, mais elle avait beau creuser dans son cerveau, elle ne trouvait toujours pas. Autant ne rien dire...


And I'm thinking 'bout how people fall in love in mysterious ways. Maybe just the touch of a hand. Well, me - I fall in love with you every single day. And I just wanna tell you I am. So honey now, take me into your loving arms. Kiss me under the light of a thousand stars. ©endlesslove.
Maybe we found love
avatar
theta
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 38
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: My fair lady ! Pv : Adélaide Jeu 20 Oct - 6:47

- Le mal d'après ce que j'en sais, c'est de réaliser ce qui est contraire à la morale. Ces gens étaient peu civilisé et me menaçaient. Je n'étais pas pour me laisser faire et je n'aurais pas couru le risque que ceux-ci s'attaque à quelqu'un de plus faible. J'ai résolu le problème en partant du bas de la pyramide. Maintenant, ils ne causeront plus de problème à qui que ce soit. En quoi es-ce "mal" ça ne semble pas si immorale d'ôter la vie. Des médecins le font tout les jours avec des patients comateux et des vétérinaires en font de même à quiconque leur amène 1 animal et de l'argent. Mon acte serait-il "mal" simplement car je n'ai pas de diplômes ou que je ne suis pas soldat ? Des ingénieurs travaillent à l'année longue afin de faire des meilleurs armes et des meilleurs bombes. Ne sont-ils pas responsable de millier de morts ? Je la regardai alors qu'elle semblait si troublé. Ils étaient le mal. J'étais le bien. Ils ont voulu jouer sans connaitre les règles. Le bien gagne toujours ! Je regardai autour de moi après qu'elle aie vomit.

- Au moins ce vomit prouvera que ce n'était pas toi. Tu n'auras qu'à dire que tu as trouvé ces hommes dans cet état et que l'image t'a troublé. La police avalera surement ce bobard. Un de plus ou de moins la police n'a jamais été efficace, l'histoire le prouve à maintes reprise.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: My fair lady ! Pv : Adélaide Dim 30 Oct - 21:33


Michaël & Adélaïde
    my fair lady !

Si elle pouvait se foutre en boule et fermer les yeux, Adé l'aurait certainement fait. « Le mal d'après ce que j'en sais, c'est de réaliser ce qui est contraire à la morale. Ces gens étaient peu civilisé et me menaçaient. Je n'étais pas pour me laisser faire et je n'aurais pas couru le risque que ceux-ci s'attaque à quelqu'un de plus faible. J'ai résolu le problème en partant du bas de la pyramide. Maintenant, ils ne causeront plus de problème à qui que ce soit. En quoi es-ce "mal" ça ne semble pas si immorale d'ôter la vie. Des médecins le font tout les jours avec des patients comateux et des vétérinaires en font de même à quiconque leur amène 1 animal et de l'argent. Mon acte serait-il "mal" simplement car je n'ai pas de diplômes ou que je ne suis pas soldat ? Des ingénieurs travaillent à l'année longue afin de faire des meilleurs armes et des meilleurs bombes. Ne sont-ils pas responsable de millier de morts ? Ils étaient le mal. J'étais le bien. Ils ont voulu jouer sans connaitre les règles. Le bien gagne toujours ! » Sérieusement ? Il se voyait comme le gentil ? Mais il vivait vraiment sur une autre planète. « Et qu'est ce qui te permets d'affirmer que ce qu'ils ont fait méritait la mort ? Tu ne peux être à la fois victime, juge et bourreau ! Et de toute manière, si tu es capable de tuer sans même sourciller, tu es sans doute encore plus le mal qu'eux. A ce que je sache, ils n'ont pas tentés de te tuer, eux. » Bon, elle ne pouvait pas vraiment l'affirmer, mais dans tout les cas, rien ne justifiait le meurtre de sang froid pour elle. Elle pouvait comprendre l'accident, la défense, mais de la façon dont le racontait Michael, pas une seule fois il ne s'est réellement sentie en danger. « Au moins ce vomit prouvera que ce n'était pas toi. Tu n'auras qu'à dire que tu as trouvé ces hommes dans cet état et que l'image t'a troublé. La police avalera surement ce bobard. Un de plus ou de moins la police n'a jamais été efficace, l'histoire le prouve à maintes reprise. » Encore fallait-il qu'elle soit celle qui préviendrait la police. Et là, qu'est ce qu'elle allait raconter ? Une part d'elle, la part raisonnable et intelligente, voulait qu'elle appelle sur le champ et qu'elle dénonce Michael. Mais il y avait cette autre part d'elle qui voulait le protéger. Malheureusement pour elle, c'était celle-ci qui prenait le dessus. « Tu ferais mieux de partir, Micky. Va falloir que j'appelle la police si je veux éviter les problèmes. Mais je suis pas obligée de leur parler de toi. » Voilà, elle se mouillait pour lui. Mais franchement, qu'est ce qui lui passait par la tête. D'autant plus, qu'elle s'annonçait une longue nuit au poste. Peut-être même plus...


And I'm thinking 'bout how people fall in love in mysterious ways. Maybe just the touch of a hand. Well, me - I fall in love with you every single day. And I just wanna tell you I am. So honey now, take me into your loving arms. Kiss me under the light of a thousand stars. ©endlesslove.
Maybe we found love
avatar
theta
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 38
Revenir en haut Aller en bas
My fair lady ! Pv : Adélaide
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Question sur le fair-use
» Appli B.tv et fair use
» est un widget si oui comment faite on pour un fair un si non c'est quoi
» Comment fair pour réactiver qui est en ligne??
» je voudrais de laide pour inserer mes musiques sur mon forum et pouvoir les faire telecharger...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet Mutant :: Annapolis :: Old Town-
Sauter vers: