AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

ARTI + loving can hurt sometimes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Annapolis :: Hillcrest :: Habitations
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
MessageSujet: Re: ARTI + loving can hurt sometimes Dim 19 Mar - 16:19

J'étais en train de devenir fou, l'attente me tuais et l'inquiétude me rongeait. Je ne comprenais pas ce qui avait pu se passer alors qu'elle était si bien quelques temps avant. Je voulais juste qu'elle ouvre les yeux, qu'elle revienne à elle et alors peut être que je pourrais respirer de nouveau normalement. Je déposais mes lèvres sur sa peau et je soupirais longuement, nos parents avaient voulu me suivre, je leur avais interdit, je voulais être celui qui serait présent pour elle et puis j'en voulais à ma mère, elle l'avait poussé à bout. Bien sur elle ne pouvait pas savoir, elle ne pouvais pas imaginer que son fils et sa fille adoptive était amoureux, qu'ils avaient une relation charnelle ensemble et qu'ils avaient de nouveau craquer dans la salle de bain de sa maison alors qu'elle attendait que l'on ramène notre père. Pourtant, j'avais essayer de la calmer, de l'empêcher de continuer à parler d'un futur entre Karen et moi alors que la seule femme que je voulais se trouvait à mes côtés déjà. Sa voix me sortit de mes sombres pensées, je relevais la tête, puis me redressais pour m'assoir au bord du lit. Je suis là mon ange. Je me penchais un instant pour embrasser son front alors que je la voyais s'éveiller, je sentis mon coeur s'alléger, ma respiration se détendre et j'eus un petit sourire tendre. Elle ouvrit les yeux, les referma aussitôt en me questionnant. Tu es à l'hopital, tu as perdue connaissance dans le jardin. Nous étions seuls dans la pièce, alors je me penchais de nouveau sauf que cette fois j'effleurais ces lèvres dans un baiser tendre et amoureux. Quand je me redressais je croisais son regard, elle était perdue je m'en rendais bien compte, mais la couleur revenait déjà sur ces joues. Je les caressais doucement un moment. Je vais aller chercher le médecin ne bouge pas. Je l'embrassais de nouveau sachant qu'après je devrais reprendre le rôle du frère, ne pouvant pas la toucher et l'embrasser comme je l'aurais voulu. Je me levais, sortis de la pièce et trouvais un médecin.

Je tournais en rond dans le couloir, je n'avais pas été autorisé à rentrer le temps que le medecin l'ausculte et je m'inquiétais, j'avais passer un coup de fil pour rassurer nos parents, leur expliquant que je la ramenais chez moi si elle pouvait sortir, car il était sur qu'elle n'allait pas me quitter après la frayeur qu'elle venait de me faire. Je voulais dormir en la tenant dans mes bras. C'est à cet instant que le médecin sortis de sa chambre, il me fit un petit sourire avant de s'approcher de moi. Votre soeur va bien, je pense qu'elle a eut un gros coup de stress et que son cerveau c'est coupé le temps de gérer le trop plein d'émotion. Le stress je savais très bien d'où il venait et je sentis de nouveau la colère envers ma mère déjà, mais surtout après moi qui avait ammener Karen au repas. Elle peut sortir, mais elle ne doit pas rester seule pour le moment, je dirais qu'une surveillance de quelques jours est necessaire pour s'assurer qu'elle ne fait pas une rechute. J'hochais doucement de la tête alors que l'information me parvenait au cerveau, elle allait rester à la maison, j'allais l'avoir pour moi tout seul pendant quelques jours et je comptais bien veiller sur sa petite personne de très près. Merci docteur, je vais m'occuper de tout. Je lui serrais la main, avant de le quitter et de retourner dans la chambre.

Elle avait déjà l'air mieux, alors que j'entrais, je lui souris tendrement, refermant derrière moi, je m'approchais du lit et m'installais de nouveau au bord. Je te ramène chez moi, tu y restera quelques jours sur l'ordre du docteur Est ce que je semblait trop content de lui annoncer la nouvelle, peut être, mais cela faisait tellement longtemps que nous n'avions pas passé du temps tout les deux, que j'avais hâte d'y être. Je l'aidais alors à se relever, à s'habiller et c'est en la soutenant et en marchant lentement que nous quittions l’hôpital, nous étions à peine sortis que je la pris dans mes bras, la portant comme une princesse jusqu'à ma voiture. Le trajet jusqu'à mon appartement fut calme, tranquille et heureusement que je ne vivais pas très loin. Je la portais de nouveau dans mes bras pour rentrer, elle n'en avait surement pas besoin, mais je ne l'aurais pas laisser marcher, j'aimais l'avoir contre moi et surtout il fut plus facile ainsi de l'embrasser dans l'ascenseur. Je la déposais dans la canapé aussitôt arrivée, m'installant à côté d'elle, je caressais son visage. Tu as besoin de quelque chose ?
avatar
civil
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 17
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ARTI + loving can hurt sometimes Dim 19 Mar - 22:47


Artigan & Adélaïde
    loving can hurt sometimes

Tout me semblait dans le brouillard. Je tentais de me souvenir, mais les images qui revenaient étaient flous. Je me concentrais donc sur la seul chose tangible que j’avais à porter de main. Lui. « Je suis là mon ange. » Je me sentais déjà mieux alors que je pouvais voir son visage. Alors qu’il avait des gestes tendres envers moi. J’avais du mal à ouvrir les yeux, et pourtant avec lui je me sentais mieux. « Tu es à l'hopital, tu as perdue connaissance dans le jardin. » « Le jardin ? » murmurais-je. Quelques bribes de souvenirs me revenaient. Les éclairs sur mes paumes. L’arbre qui avait noirci, comme brûlé. Son baiser éloigna le souvenir, me ramenant sur l’instant présent. Ses mains sur mes joues me firent tourner la tête et je le regardais. Il semblait tellement inquiet, j’avais dû lui faire une peur monstre. « Je vais aller chercher le médecin ne bouge pas. » Il deposa un dernier baiser sur mes lèvres et s’en alla.

Quelques instant plus tard, un médecin entra dans la chambre. Il prit le temps de m’ausculter. Il me posa des questions, mais je lui répondais sans même y réfléchir. Je ne faisais que me ressasser ce qui c’était passer dans le jardin de mes parents. Mais qu’est ce qui c’était passé ? Le médecin en vint à la conclusion que j’avais fait du surmenage émotionnel. Si seulement ce n’était que ça. Il finit par me quitter, non sans me dire que j’allais pouvoir sortir si quelqu’un me surveillait. J’eus presque un sourire en me disant qu’Arti allait sûrement se porter volontaire. Quand la porte se referma sur le docteur, je restais un instant à fixer mes mains. C’était moi qui avait fait ça. J’en étais persuadée. J’avais créer ses éclairs.

Je rangeais mes mains alors qu’Arti entrait dans la chambre. Je m’étais redressée dans mon lit et je m’autorisais à lui faire un sourire. « Je te ramène chez moi, tu y restera quelques jours sur l'ordre du docteur. » J’avais envie de protester. Ce serait peut-être dangereux pour lui d’être avec moi. Mais j’étais incapable de dire non. Je savais que j’avais besoin de lui, pour me sentir mieux. Pour oublier ce que ma mère disait pendant ce repas. « Bien chef ! » Lui répondis-je donc avec un sourire. Il m’aida à sortir du lit, à m’habiller. J'appréciais son aide. J'en avais grandement besoin. Par contre quand il me porta pour aller à sa voiture, j'aurais pu m'en passer. Mais je le laissais faire en riant. De même quand il fallut gagner son appartement. Il en profitait même pour me voler un baiser dans l'ascenseur. J'allais y prendre goût s'il me laissait faire. D'ailleurs, je passais mes bras autour de son cou, posant ma tête sur son épaule pour mieux respirer son shampoing. Il me déposa sur le canapé. Je retirait mes chaussures pour mieux m’installer alors s’asseyait près de moi. Il vint caresser mon visage. « Tu as besoin de quelque chose ? » J’eus un léger sourire avant de me redresser. Un quart deux secondes après j’étais sur lui, un genou de chaque côté de son corps. Je vins déposer un baiser sur ses lèvres, un sourire coquin sur les miennes. « Toi. » Je voulais me détendre, oublier. Comme seule lui pouvait le faire. Je retirais d’ailleurs ma veste, la laissant tomber au sol. « Le médecin m’a donné ordre de me détendre. » Ajoutais-je avant d’aller l’embrasser de nouveau, me serrant contre lui.


And I'm thinking 'bout how people fall in love in mysterious ways. Maybe just the touch of a hand. Well, me - I fall in love with you every single day. And I just wanna tell you I am. So honey now, take me into your loving arms. Kiss me under the light of a thousand stars. ©️endlesslove.
Maybe we found love
avatar
theta
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 38
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ARTI + loving can hurt sometimes Dim 19 Mar - 23:09

Je l'avais déposé dans le canapé, je m'étais tellement inquiétée pour elle, que j'étais aux petits soins pour elle, j'étais près à faire tout ce qu'elle voudrait et le moins que l'on puisse dire c'est qu'elle me surprit. Soudain, elle fut assise à califourchon sur moi et elle capturait mes lèvres, je n'allais certainement pas m'en plaindre. D'ailleurs mes mains avaient rapidement rejoins ces fesses pour en apprécier la rondeur et sa réponse me donna des frissons car j'aimais quand elle était ainsi. Là dans mon appartement nous pouvions tout oublier, être un couple normal sans avoir à se poser de question. Son sourire était équivoque, je savais qu'elle voulait reprendre les activités que nous avions eut dans la salle de bain, en prenant notre temps cette fois en savourant le corps de l'autre. D'ailleurs elle le confirma bien vite en prenant l'excuse de la détente, comme si j'avais besoin de ça pour avoir envie de posséder son corps. Tu n'es pas trop fatiguée ? Je voulais lui faire l'amour, j'en avais envie et d'ailleurs mon sexe s'éveillait déjà à l'idée de la toucher et de l'embrasser librement. Par contre j'avais cette inquiétude, je ne voulais pas qu'elle fasse un nouveau malaise. Sa réponse me rassura pourtant, j'oubliais alors bien vite mes appréhension alors que mes bras passaient autour d'elle, je l'embrassais fougueusement, nos langues se caressant lentement, je sentais la passion monter en moi alors que nous ne nous étions pas retrouvé ainsi depuis plusieurs mois maintenant. Elle avait déjà enlever sa veste, mais se n'était pas assez, tout à l'heure j'avais vulgairement soulever sa jupe pour lui faire l'amour à la vite sur le rebord du lavabo. Là je comptais la déshabiller, la regarder quand elle serait alanguie et que je pourrais caresser chaque centimètre carré de sa peau. Je commençais d'ailleurs tout de suite quand mes lèvres coururent sur son cou et que mes mains trouvèrent la fermeture de sa robe, je l'ouvrit rapidement, pressé de pouvoir prendre mon temps à la faire gémir. Sans attendre, je la fis glisser le long de ces bras dévoilant sa poitrine enfermé dans un soutien-gorge en dentelle. Mes mains allèrent tout de suite à leur rencontre, les malaxant à travers leur prison de tissus, alors que mes lèvres s'attaquaient à son épaule, elle voulait se détendre, j'allais tout faire pour l'aider à le faire.
avatar
civil
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 17
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ARTI + loving can hurt sometimes Dim 19 Mar - 23:59


Artigan & Adélaïde
    loving can hurt sometimes



And I'm thinking 'bout how people fall in love in mysterious ways. Maybe just the touch of a hand. Well, me - I fall in love with you every single day. And I just wanna tell you I am. So honey now, take me into your loving arms. Kiss me under the light of a thousand stars. ©️endlesslove.
Maybe we found love
avatar
theta
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 38
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ARTI + loving can hurt sometimes Lun 20 Mar - 9:13

avatar
civil
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 17
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ARTI + loving can hurt sometimes Lun 20 Mar - 18:55


Artigan & Adélaïde
    loving can hurt sometimes



And I'm thinking 'bout how people fall in love in mysterious ways. Maybe just the touch of a hand. Well, me - I fall in love with you every single day. And I just wanna tell you I am. So honey now, take me into your loving arms. Kiss me under the light of a thousand stars. ©️endlesslove.
Maybe we found love
avatar
theta
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 38
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ARTI + loving can hurt sometimes Lun 20 Mar - 23:04

avatar
civil
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 17
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ARTI + loving can hurt sometimes Mar 21 Mar - 0:08


Artigan & Adélaïde
    loving can hurt sometimes



And I'm thinking 'bout how people fall in love in mysterious ways. Maybe just the touch of a hand. Well, me - I fall in love with you every single day. And I just wanna tell you I am. So honey now, take me into your loving arms. Kiss me under the light of a thousand stars. ©️endlesslove.
Maybe we found love
avatar
theta
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 38
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ARTI + loving can hurt sometimes Mer 22 Mar - 11:32

avatar
civil
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 17
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ARTI + loving can hurt sometimes Jeu 23 Mar - 20:49


Artigan & Adélaïde
    loving can hurt sometimes



And I'm thinking 'bout how people fall in love in mysterious ways. Maybe just the touch of a hand. Well, me - I fall in love with you every single day. And I just wanna tell you I am. So honey now, take me into your loving arms. Kiss me under the light of a thousand stars. ©️endlesslove.
Maybe we found love
avatar
theta
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 38
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ARTI + loving can hurt sometimes Dim 26 Mar - 17:32

avatar
civil
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 17
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ARTI + loving can hurt sometimes Mer 29 Mar - 18:32


Artigan & Adélaïde
    loving can hurt sometimes



And I'm thinking 'bout how people fall in love in mysterious ways. Maybe just the touch of a hand. Well, me - I fall in love with you every single day. And I just wanna tell you I am. So honey now, take me into your loving arms. Kiss me under the light of a thousand stars. ©️endlesslove.
Maybe we found love
avatar
theta
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 38
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ARTI + loving can hurt sometimes Jeu 20 Avr - 18:14

avatar
civil
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 17
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ARTI + loving can hurt sometimes Mer 26 Avr - 17:50


Artigan & Adélaïde
    loving can hurt sometimes



And I'm thinking 'bout how people fall in love in mysterious ways. Maybe just the touch of a hand. Well, me - I fall in love with you every single day. And I just wanna tell you I am. So honey now, take me into your loving arms. Kiss me under the light of a thousand stars. ©️endlesslove.
Maybe we found love
avatar
theta
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 38
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ARTI + loving can hurt sometimes Sam 6 Mai - 0:59

avatar
civil
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 17
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ARTI + loving can hurt sometimes

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
ARTI + loving can hurt sometimes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Sujets similaires
-
» — Lily Scénario's --- Sophia Bush
» (m) - CHRIS EVANS » I'm still loving you.
» That’s how you stay alive. When it hurts so much you can’t breathe. That’s how you survive... By remembering that one day, Somehow... impossibly... It won’t feel this way, it won’t hurt this much † Stydia
» Paperback™ ♣ hurt by love
» (f) Mackenzie Foy + You'll be all right, no one can hurt you now

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet Mutant :: Annapolis :: Hillcrest :: Habitations-
Sauter vers: