AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Perséphone
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Les dossiers secrets :: Les présentations :: Présentations Acceptées
MessageSujet: Perséphone Lun 25 Juil - 0:03

Perséphone Campbell

Identité

Je m'appelle Perséphone Campbell, mais parfois mes proches me surnomment Frey' ce que j'aime mais j'ai déjà entendu The Slayer de la bouche de ceux qui ne savent pas que c'est moi, ce que je trouve amusant. Je suis née le 3 janvier 1986 à New York et j'ai donc fêté mes 30 bougies. Dans la vie quotidienne, je suis officier de police et je gagne plutôt bien ma vie et cela me permet d'ailleurs de vivre dans old town. Ma vie est déjà trépidante, pourtant côté coeur je suis célibataire et je suis plutôt attiré par les humains. On me dit souvent que je ressemble à Jessica Parker Kennedy et pour remplir ce dossier, j'ai rassembler mes photos grâce à Tumblr... oqihgliuhrgli ><.

Quelques Questions

Que savez vous des activités au Fort Detrick ? Je ne dirais pas que je sais absolument tout. Mais je sais assez de choses sur les mutants pour savoir qu'il me faut tous les tuer. Le projet étant pourrit à la racine. Par différents moyen j'ai réussis a savoir qui sont les mutants exactement, les générations qui existent, ce qu'ils sont capable de faire. Chaque détails sur eux me dégoute au plus haut point.
Que pensez vous des rumeurs comme quoi des êtres doués de capacité se promènent en ville ? Pour moi, ce ne sont clairement pas des rumeurs. Je sais que ce genre de personnes existent puisque mes parents avait adopté un mutant de la génération Thêta. C'est ce qui a causer leur perte et celle de mon petit frère et ma petite soeur.
Comment avez vous réagit ou penseriez vous réagir en apprenant la vérité sur le projet Avalon ? J'ai commencé à découvrir le projet Avalon lorsque Mark à tuer toute notre famille dans le salon en invoquant des éclaires. A cause de lui j'ai perdu toute ma famille et je ne pardonnerais jamais aux mutants et au gouvernement qui les a créé. Pour moi ils doivent tous mourrir puisqu'ils sont tous cause de mort et de destruction.
Caractère
Mon caractère ? Tout dépend si vous êtes humain ou mutant. Pour tout humain qui croisera mon chemin, je suis une femme assez sympa en faite. J’aime rire et m’amuser avec mes amis. Je reste tout de même assez sérieuse, je suis officier de police et ce n’est pas pour rien. Pour moi il existe une justice dans ce monde et je me dois de la faire appliquer.
Mais j’estime que cette justice s’applique aux humains et non aux choses humanoïdes que l’on appel mutants. Si vous êtes de ceux là, je n’aurais aucune pitié pour vous. Je ne reculerais devant rien. Je suis une battante et je l’ai déjà prouvé à plusieurs reprises.
Je déteste l’avouer mais si je suis aussi joyeuse dans la vie de tous les jours avec mes amis ou mes collègues, c’est aussi pour cacher le fait que je ne me suis jamais vraiment remise de la mort de ma famille. Mon cœur à été briser ce jour là mais j’ai horreur de le montrer. Je ne montrerais jamais une seule larme en public. Préférant garder mes peines pour mon oreiller, seule dans la nuit.



angel of small death and the codeine scene
with her sweetened breath, and her tongue so mean, her straw-blonde hair, her arms hard and lean. Feeling more human and hooked on her flesh I Lay my heart down with the rest at her feet. Fresh from the fields, all fetor and fertile, It's bloody and raw, but I swear it is sweet. + ms.palmer
avatar
Newbies
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 2
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Perséphone Lun 25 Juil - 0:06

Histoire
Ma vie était parfaite. Réellement. Elle l’était ! Sans vouloir me vanter, je ne pouvais pas rêver mieux. Mes parents m’ont toujours aimé, ils ont toujours été attentifs avec moi et je n’ai jamais manqué de rien. Je suis née la première d’une fratrie de trois enfants. Ma petite sœur venait à peine de naitre quand mes parents ont décidé de déménager de New York pour Annapolis. Je me souviens encore de ce petit bout de chou de deux ans dans mes bras alors nos parents déchargeais les cartons de la voiture et que j’observais la maison dans laquelle nous allions vivre.

Je n’avais que huit ans à l’époque mais Lily était tout pour moi. J’avais un petit frère mais il avait six ans et ne pensais qu’à faire des bêtises. J’avais beau l’aimer, je plaçais beaucoup d’espoir dans ma sœur que j’avais hâte de voir grandir et que j’imaginais déjà pouvoir conseillée quand elle serait plus grande parce que j’étais passer par là avant elle. Mais tout ça… Tout ça ne devait rester qu’un doux rêve. Une lueur d’espoir qui serait détruite par la pire des créations de l’homme.

J’avoue qu’au début je n’aimais pas particulièrement Annapolis. J’avais huit ans et plein d’amis à New York. Je ne comprenais pas pourquoi mes parents avaient voulu déménager pour cette ville où ne nous connaissions personne alors je m’étais rattachée à Lily comme une dernière bouée de secourt. Au début ça avait beaucoup inquiéter mes parents et puis finalement je m’étais fais de nouveaux amis. J’avais alors commencer à apprécier la vie à Annapolis. J’avais perdu des amies en quittant New York mais j’en avais trouvé d’autres à Annapolis. J’avais même trouvé l’amour. Enfin, si on peut vraiment appeler ça de l’amour à quinze ans. Ma vie était ainsi, calme. Paisible. Tranquille.

Dix ans après notre arrivée en ville, la famille accueillait un nouvel arrivant. Pas un nouveau né, ma mère n’était pas de nouveau tombé enceinte après Lily. Non, c’était un garçon nommé Mark, âgé de treize ans. Malheureusement amnésique mais il s’est très bien intégré à la famille. Franchement majeur, je prenais mon rôle de grande sœur très a cœur et je faisais tout pour que Mark se sente entièrement membre de la fratrie. Sans vraiment de surprise il s’entendit a merveille avec Antoine et tout deux s’y donnait à cœur joie pour faire les 400 coups ensemble. Ces deux là finissait par me fatiguer mais je ne pouvais pas m’empêcher de les aimer plus que tout.

La petite vie de rêve s’envola. Ou plutôt elle fût foudroyer… Littéralement. J’avais fini le lycée et j’étais allé à l’université pour quelques années puisqu’il me fallait avoir vingt ans pour entrer à l’académie de police et cela faisait déjà un an que j’avais réussit à y entrer. Au début tout le monde s’était un peu moquer de moi puisque je ne dépassais pas le mètre soixante et personne ne me croyait vraiment capable d’y arriver. Mais j’avais toujours été une battante et je prouvais à mes camarades de l’académie qu’il ne fallait pas juger un livre par sa couverture.

Tout semblait bien se passer dans un train-train quotidien de week end en famille. Ce soir, pas de soirée avec les camarades de l’académie, juste quatre enfants avec leurs parents. Tout ce passait à merveille et nous avons ri en famille comme lors de n’importe laquelle de nos soirées. Mais cette fois-ci c’était différent. Mark agissait bizarrement. Malheureusement je n’y avais pas vraiment prêté attention et ce fut ma plus grosse erreur. Il ne m’avait fallu que de fermer les yeux une seconde pour que cette soirée parfaite se transforme en soirée de l’horreur. Des éclaires tombèrent à l’intérieur de la maison pour frapper autour de nous avant de frapper Mark. Je ne l’avais jamais entendu crier ainsi et ça m’horrifiait. Mais je n’eus pas le temps de me lever que c’était ma mère qui était frappé par la foudre. Puis mon père et j’étais pétrifier, je n’osait pas bouger du canapé. Mais je ne pus m’empêcher de bondir vers Lily qui venait tout juste de s’écrouler, sans vie. Je saisis Lily entre mes bras avant de lever la tête et de poser mes yeux sur Mark, je savais que c’était lui le responsable. Je ne sais pas ce qui l’a convaincu de fuir, peut être mon regard plein de reproche et de colère. Je venais de tout perdre. Toute ma famille. J’avais été trahie par celui que je considérais comme un frère pour moi sans s’arrêter à la barrière de la biologie. Il m’avait tout arraché.

Je savais qui était le responsable du meurtre. J’avais tout vu. Personne ne m’avait cru. Alors je m’étais tue. Je faisais de nouveau l’objet de moquerie mais je n’y prêtais plus attention. J’étais renfermée sur moi même. Et si petit a petit je donnais l’impression de me reconstruire, je menais ma propre enquête. A commencer par l’adoption. Grâce à elle, j’avais réussit à remonter jusqu’au gouvernement. De là, tous les moyens étaient bons pour obtenir des informations. Et pendant que je passais officier de police, je découvrais le pot aux roses. Les expériences génétiques. Les mutants. Toutes leurs conneries… Je ne trouvais rien sur Mark, sa génération –comme on semblait les appelait– avait été effacée. Comme si on voulait oublier leur existence… Mais le mal était fait et ces choses coutait la vie d’innocents.

Alors j’avais commencé une double vie. D’un côté j’étais la Perséphone douce mais droite, officier de police. De l’autre la tueuse de mutant. Généralement je garde ce côté dans l’ombre, très peu savent qu’en faite c’est moi que les gens comparent à Buffy contre les vampires. Oui, la tueuse c’est moi. Surprise ! Mais je vous garantis que je ne finirais pas comme elle à tomber amoureuse du premier mutant qui passera pas ici. Ces choses doivent toutes mourir.
En réalité je me nomme Prénom et je suis tombé sur vous grâce à google/FB/.... Je pense être présent environ ./7 et enfin je pense que le forum est avis.



angel of small death and the codeine scene
with her sweetened breath, and her tongue so mean, her straw-blonde hair, her arms hard and lean. Feeling more human and hooked on her flesh I Lay my heart down with the rest at her feet. Fresh from the fields, all fetor and fertile, It's bloody and raw, but I swear it is sweet. + ms.palmer
avatar
Newbies
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 2
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Perséphone Mar 23 Aoû - 0:30

Félicitation
Hey c'est donc avec plaisir que je te valide et j'aime j'aime j'aime ton nouveau personnage qui va envoyer du steak ^^
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
Te voilà maintenant validé(e), Félicitation tu vas pouvoir RP mais avant il va falloir faire encore quelques petites choses à faire. En premier, réserver son avatar dans le bottin pour éviter que quelqu'un le tente en vain.

Ensuite vous si vous êtes un mutant, il faudra aller répertorier son matricule et les choses évidentes pour les métiers et les habitations.

Quand vous aurez fais tout cela nous vous encourageons à créer votre page de journal afin de trouver des liens et donc vous aider pour Rp ^^

Amusez vous bien et bienvenue une fois de plus parmi nous.


i will not let him to hurt you.
When virtue and modesty enlighten her charms, the lustre of a beautiful woman is brighter than the stars of heaven, and the influence of her power it is in vain to resist.
avatar
theta
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 132
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Perséphone

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Perséphone
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Palais de Perséphone, Déesse des saisons
» pas de son avec le téléphone bluetooth !!!
» Localiser son téléphone avec Comodo Anti Theft (CAT)
» Son téléphone inaudible
» Problème téléphone fixe.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet Mutant :: Les dossiers secrets :: Les présentations :: Présentations Acceptées-
Sauter vers: