AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Ce topic aura un titre quand j'aurais une idée ... Léanne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Habitations
MessageSujet: Ce topic aura un titre quand j'aurais une idée ... Léanne Dim 10 Juil - 21:27

Titre
Voilà deux jours maintenant que j'étais enfermée à la maison, deux jours que je m'étais faite agressé et qu'un mystérieux jeune homme m'avait sauvé. J'avais encore le côté gauche tout enflé et bleu, mais je savais bien que j'aurais pu m'en tiré pour bien pire que ça, même si la plaie à mon arcade était soignée et propre grâce à Kai qui m'avait fait des points de sutures, elle n'en restait pas moins douloureuse à chaque fois que je l'effleurais. Je n'étais donc pas sortie depuis ces deux jours, laissant la charge à mon employé d'ouvrir et de faire tourner la boutique. Je n'avais pas peur de sortir, non je n'étais pas une faible femme apeurée, du moins c'est ce que je me répétais sans cesse quand je m'imaginais passer le pas de la porte. Deux jours que je vivais loin du monde, enfermé dans ma petite bulle, mais cela n'était pas oppressant, j'avais l'habitude de vivre ainsi, en faite, je me sentais même plutôt bien la solitude, là où je n'avais pas à caché ma nature, ou je pouvais pousser la clim pour que ma maison ressemble à un congélateur, où je n'avais pas à garder le sourire à chaque poignée de main brulante qui m'offrait une douleur s'insinuant dans les pores de ma peau. Non vraiment rester à la maison, seule était pour moi un bienfait, je restais immobile dans mon canapé, profitant du froid ambiant sans me soucier des regards étrange des gens se demandant comment je pouvais supporté des températures si froide. Seulement voilà, je ne pouvais pas rester seule bien longtemps, car au moment de l'université, j'avais fait sa rencontre, une bouffée d'oxygène dans ma vie qui a l'épaule était si morne, une nouvelle vision du monde et surtout la découverte de ce qu'était l'amour et l'amitié. Elle était ma seule amie, la seule avec qui je me sentais presque prête à lui parler de mes capacités étranges. Voilà maintenant plusieurs mois que je cherchais comment lui expliquer, comment amener la chose sans passer pour une folle et pourtant au dernier moment une chose me retenait.

Seulement voilà quand on a une amie comme Léanne, disparaitre deux jours sans donner signe de vie est déjà énorme, il faut dire que je n'arrangeais rien en ne répondant pas à ces appels et en laissant ces messages sans réponse, ainsi en me réveillant ce matin là, je n'étais pas surprise de voir un message de sa part m'annonçant sa venue pour la fin de matinée. Son message m'avait fait sourire et alors je savais que mon temps à broyer du noir était fini. Bien sur elle ne se doutait pas de ce qu'elle allait trouvé, moi à moitié défiguré, mais je me surpris même à avoir hâte de lui parler de cette nuit là, non pas vraiment de mon agression, mais plutôt de lui, j'avais besoin de comprendre, de savoir et j'avais hâte de le revoir, même si je savais qu'il n'y avait peu de chance que cela se produise. Je me dépêchais de baisser la clim' pour laisser le temps à la maison de se réchauffer, même si je savais déjà qu'elle trouverait la maison bien trop froide à son gout, j'allais me doucher, tenter de dissimulé mon teint blafard sous du maquillage et alors que je finissais de préparer le café et de sortir des gâteaux, je l'entendis frapper à la porte. Je me dirigeais rapidement vers l'entrée, respirais un grand coup alors que ma main se posait sur la poignée et j'ouvris en fixant un grand sourire sur mon visage ce qui ne devait pas enlever l'horreur de l'hématome présent sur mon côté gauche. Léanne, je suis contente de te voir. J'ouvris grand la porte pour la laisser passer, mais j'étais alors totalement incapable de la regarder dans les yeux, je ne voulais pas voir son expression quand ces yeux tomberais sur mon visage à moi.


i will not let him to hurt you.
When virtue and modesty enlighten her charms, the lustre of a beautiful woman is brighter than the stars of heaven, and the influence of her power it is in vain to resist.
avatar
theta
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 132
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ce topic aura un titre quand j'aurais une idée ... Léanne Mar 19 Juil - 12:20

Leanne aurait bien du mal à définir réellement à partir de quand Cassandre était devenue une véritable amie pour elle. Une personne tellement importante dans sa vie qu'elle avait besoin de la voir régulièrement. A croire que finalement, elle avait beau avoir noué des relations en pensant surtout à sa mission, elle avait fini par se lier réellement avec les gens. Cassandre n'était pas la seule, il y avait aussi Matthias. Mais pas la peine de partir sur ce sujet, là, il s'agissait de sa meilleure amie. Au début, elle n'était que sa camarade de chambre à l'université, son moyen d'accéder plus facilement aux fêtes étudiantes pour tendre l'oreille. Bref, une relation qui aurait dû s'arrêter à la fin de la fac. Mais ça avait été loin d'être le cas. Et là, Leanne rongeait son frein. Des jours qu'elle n'avait pas de nouvelles de sa libraire préférée et elle commençait sérieusement à s'inquiéter. Du coup ce matin, après avoir regarder Matthias quitter son appartement pour aller travailler, elle avait fini par envoyer un sms à son amie pour lui dire qu'elle débarquerait chez elle en fin de matinée.

Elle s'était donc engoufrée sous la douche après avoir fini son café avant de partir aussi tôt. Elle aimait assez le coin où vivait son amie. Loin de la folie citadine au calme. Typiquement où le boulot de Leanne ne pourrait pas la mener. Pas le choix de vivre en ville. Mais il y avait quand même quelques avantages à la ville. Mais les moments à l'extérieur était tout de même agréable. Elle arriva finalement devant la maison de Cass et s'y gara. Elle avait plaqué un grand sourire sur son visage quand la porte s'ouvrit et qu'il disparut. « Léanne, je suis contente de te voir. » Voilà, elle avait l'explication au silence de son amie. Un énorme hématome couvrait la moitié de son visage. « Qu'est ce qui t'es arrivé ? » En plus, elle évitait son regard. La colère grondait en elle. Elle avait bien envie d'avoir le nom de celui qui  lui avait fait ça pour lui botter les fesses. Elle la suivit à l'intérieur de la maison. « Cass, tu devrais pas me cacher ce genre de truc ! Pourquoi tu m'as pas appelé ? Ou répondu à un de mes appels tout simplement ! »
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ce topic aura un titre quand j'aurais une idée ... Léanne Sam 23 Juil - 18:14

Bien évidemment, un sourire n'allait pas l'empêcher de me poser des questions, d'ailleurs au lieu d'un bonjour, c'est une demande d'explication qui fuse de sa bouche et ça je ne peux pas lui en vouloir. Je lui fis signe d'entrer, je n'avais pas envie de m'expliquer sur le pas de la porte. Viens, je vais te servir un café. Je me dirigeais alors vers la cuisine et sa relance me fit sourire avec tendresse, avec le temps, Léanne était devenu plus que mon amie, elle était devenue ma famille et je savais bien qu'elle s'inquiétait réellement pour moi. J'avais besoin de me retrouver un peu seule ... mais je comptais t'appeler Piètres excuses je m'en rendais bien compte alors que j'entrais dans la salle lumineuse où sur la table se trouvait déjà une tasse pour la jeune femme. Moi je me dirigeais vers le frigo pour me prendre un thé glacé. Je soupirais en m'installant devant elle, je pris encore le temps de rassembler mes idées en lui servant le liquide bouillant et finit par soupirer. C'est plus impressionnant que ça en a l'air tu sais. Bon ok, là je tentais juste de minimiser les choses et je savais qu'elle ne me croirait pas, l'hématome me faisait atrocement sourire alors que les fils posés par Kai me tirait énormément. Je soupirais bus une longue gorgé de mon verre et décidait de me lancer. Il y a deux jours, alors que je fermais la librairie, un homme est entré pour me voler. Et tu me connait au lieu de rester caché le temps qu'il finisse, j'y suis allé. Alors il a commencé à me battre et ...Je sentis un long frisson me secouer le long de la colonne vertébrale, les yeux dans le vide j'avais l'impression de revivre la scène et je sentis mes yeux se remplir d'eau, il me fallut une grande inspiration et un sourire gênée pour Léanne pour ne pas les laisser couler.

Je soupirais un moment, me mordillant la lèvre et finalement un petit sourire se posa sur mes lèvres alors que la suite de cette nuit là se déroulait devant mes yeux. J'ai eut la peur de ma vie, j'étais figée sous cet homme et j'avais compris qu'il ne comptait pas juste me faire un peu mal il ... Même aujourd'hui en plein jour je ne pouvais pas le redire à voix haute, il m'aurait tué, cela ne faisais aucun doute, mais je ne voulais plus repenser à tout cela. Heureusement, quelqu'un est intervenu, un homme qui l'a fait fuir et qui s'est assuré que j'allais bien Je piquais un fard maintenant, je regardais réellement pour la première fois Léanne alors que je me tortillais les mains. Elle allait surement comprendre ce qui s'était passé, je n'avais pas besoin de lui expliquer comment la soirée s'était terminée et j'avais même moi encore du mal à comprendre comment j'en étais arrivée à lui sauter ainsi dessus. Je repris mon verre pour tenter de ne pas montrer mon trouble, je vidais la moitié de mon verre m'attendant maintenant à la centaine de question qu'elle allait surement me poser.


i will not let him to hurt you.
When virtue and modesty enlighten her charms, the lustre of a beautiful woman is brighter than the stars of heaven, and the influence of her power it is in vain to resist.
avatar
theta
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 132
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ce topic aura un titre quand j'aurais une idée ... Léanne Jeu 18 Aoû - 13:42

« Viens, je vais te servir un café. » Leanne rangea son frein et suivit sa meilleure amie dans la maison. Des tas de scénarios défilaient dans sa tête, s'imaginant tout un tas d'atrocité qui aurait pu lui arrivé. Elle avait une grosse envie de taper sur quelque chose. Il fallait croire qu'elle avait un gros instinct de protection envers ses proches. Un instinct qu'elle se découvrait, il faut dire, qu'elle n'a jamais eu beaucoup de proches non plus. Elle n'avait pas la moindre idée de où pouvait être son frère à l'heure actuel et ne voulait même pas le savoir. Sa famille, c'était Cass aujourd'hui. « J'avais besoin de me retrouver un peu seule ... mais je comptais t'appeler. » Elle pouvait comprendre le besoin de solitude, mais elle sentait l'excuse foireuse à des kilomètres. Après tout, c'était son domaine ça. D'ailleurs, elle fit comprendre à son amie d'un regard qu'elle n'y croyait pas. Mais elle ne lui en voulait pas pour autant.

Une tasse l'attendait déjà sur la table, c'est qu'elle la connaissait bien Cassie. Elle s'installe alors, attendant des explications qui vont bien finir par arriver. Elle le savait bien. Sa tasse est bientôt remplie de caféine et la brune s'installe enfin, laissant échapper un soupir qui montre qu'elle cherche encore comment raconter tout ça. « C'est plus impressionnant que ça en a l'air tu sais. » Comme si elle allait réussir à lui faire avaler ça. C'était Leanne l'experte en coup. Mais Cassandre ne le savait pas vraiment non plus. « Il y a deux jours, alors que je fermais la librairie, un homme est entré pour me voler. Et tu me connait au lieu de rester caché le temps qu'il finisse, j'y suis allé. Alors il a commencé à me battre et ... » Leanne déglutit faiblement. Elle s'imaginait parfaitement la scène, elle connaissait parfaitement les lieux après tout. Elle en avait passer du temps dans cette librairie. Elle posa une main douce sur celle de son amie mais ne pipa mot. Elle ne voulait pas la couper alors que visiblement, elle avait eut du mal à se lancer. Et puis, vu comment elle bouillonnait à l'intérieur, elle n'était pas sure de ce qu'elle allait dire. Si elle avait ce voleur sous la main, elle en aurait fait de la chair à pâtée. « J'ai eut la peur de ma vie, j'étais figée sous cet homme et j'avais compris qu'il ne comptait pas juste me faire un peu mal il ... » Pas de doute, si Leanne tombait sur ce type, elle allait l'écrabouiller. Après tout, elle pourrait le tuer sans en être inquiéter, dans son boulot, on apprend à couvrir ses traces. « Heureusement, quelqu'un est intervenu, un homme qui l'a fait fuir et qui s'est assuré que j'allais bien. » Au moins, les choses avaient bien finis. Même si ce monstre c'était enfuie. Coincé dans sa colère, Leanne mit un temps avant de constater la coloration rouge sur les joues de son amie. Et comme par magie, la colère s'évapora, du moins juste un peu. « Mais il semblerait que ton sauveur t'es tapé dans l’œil ma parole ! » Et puis c'était sans doute mieux de partir vers un sujet qui lui donnait moins d'envie de meurtre. « Ça fait bien longtemps que je t'ai pas vu comme ça. Il va falloir que tu m'en dises plus. » Et ça faisait plaisir à voir, il fallait l'avouer. Mais pas pour autant qu'il fallait oublier l'autre sujet. « Quand tu iras mieux, je t'apprendrais quelques techniques de self-defense. Ça peut toujours servir. » Cass savait que Leanne pratiquait quelques arts martiaux, sans que la militaire ne lui ait vraiment montrer à quel point. Elle avait toujours laisser sous entendre que c'était plus son moyen de garder la ligne qu'autre chose.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ce topic aura un titre quand j'aurais une idée ... Léanne Mer 21 Sep - 18:34

Léanne s'installe à la table de la cuisine, elle garde le silence et me laisse m'expliquer, elle me connait bien, elle sait que je vais tout lui dire, à mon rythme et que me poser des questions à n'en plus finir ne ferais que m'embrouiller davantage. Revivre cette nuit là, même si tout s'était bien terminé, avait un gout terrifiant, j'avais du mal à trouver mes mots, je sentais mes mains se mettre à trembler et je n'étais pas loin de la panique qui m'avait saisit ce soir là. Heureusement cette fois j'étais dans ma cuisine, avec ma meilleure amie et sa main se posant sur la mienne m'aida à garder le contrôle, ce qui était pour le mieux car dans ces moments là mon pouvoir avait tendance à faire ce qu'il voulait, d'ailleurs je savais que mes mains étaient déjà un peu plus fraîche que la normal. Je respirais profondément, lui fit un petit sourire de remerciement et je croisais son regard, elle était en colère, pas contre moi cependant, mais réellement contre l'homme qui m'avait agressé, cela me détendis encore plus aller savoir pourquoi, mais je sentis que sa présence m'aidais à me sortir de ce moment à relativiser et à savoir que même si j'aimais m'isoler, je n'étais pas seule. Je continuais à parler, elle continuait à m'écouter et plus je parlais et mieux je me sentais, j'extériorisais mes peurs, je ne faisais pas semblant d'être forte et je pouvais juste être moi, une femme venant de se faire agresser et qui n'osait en faite pas sortir de sa maison, là où je me sentais actuellement le plus en sécurité. Elle était inquiète je le voyais bien, c'est la raison pour laquelle je finis rapidement mon histoire, lui parlant de l'intervention de Kaï, du faite qu'il m'avait sauver la vie et c'est alors que je m'étais mise à rougir, chose qu'elle finit par remarquer et au lieu de me poser des questions sur mon agresseur, elle se focalisa sur mon sauveur.

S'il m'avait tapé dans l'oeil, s'était un euphémisme vu la nuit que nous avions passé ensemble, je me mordillais un instant la lèvre rougissant encore plus. Oui ... il a été très... gentil Je pouffais alors comme une gamine, en faite quand cela concernait les relations avec les hommes, j'étais une véritable gamine puisque avant Kaï je n'avais connu qu'un homme qui s'était servit de moi avant de me jeter comme un rien. Il s'appelle Kaï et ... il m'a très gentiment ramener à la maison après et ... il est resté. J'aurais voulu me cacher sous un meuble, mes joues me brûlaient, je devais être cramoisis, alors que je lui annonçait qu'il avait passé la nuit à la maison, et encore je ne lui avait pas parler de ce qui s'était passé dans la librairie. Je bus une gorgé de mon verre pour me redonner contenance, je regardais partout sauf dans sa direction, oui vraiment, j'avais l'impression d'être une petite fille qui à fait une bêtise ce qui était ridicule, surtout que dans l'absolue les chances pour que je le revois était très proche du néant. Je respirais profondément quand elle me proposa de m'apprendre à me défendre, j'eus alors un petit sourire sans joie. Je veux bien, je ne veux jamais revivre ça, mais pas maintenant, dans quelques jours quand je ne ressemblerais plus à la fille du monstre de Frankenstein. Je souris légèrement en effleurant ma joue, je grimaçais aussitôt sous la piqûre de la douleur.


i will not let him to hurt you.
When virtue and modesty enlighten her charms, the lustre of a beautiful woman is brighter than the stars of heaven, and the influence of her power it is in vain to resist.
avatar
theta
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 132
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ce topic aura un titre quand j'aurais une idée ... Léanne Dim 30 Oct - 17:20

Elle aurait pu pousser Cass, pour qu'elle lui raconte tout rapidement. Mais Leanne savait que ce n'était pas comme ça que fonctionnait son amie. Il lui fallait le temps. La brusquer, c'était empirer les choses. Si elle voulait dire les choses, elle le faisait, mais à son propre rythme. La brune avait fini par apprendre la patience avec sa meilleure amie. Ce qui était loin d'être dans ses habitudes en temps normal. Mais il fallait croire que quand on tenait réellement aux gens, on étaient prêt à faire des tas d'efforts pour leur bien être. Et puis bien vite, il semblerait que les choses deviennent plus facile à raconter pour Cass quand vient le moment de parler de son mystérieux sauveur. Leanne ne peut pas se tromper sur cette lueur qui brille dans ses yeux. « Oui ... il a été très... gentil » Et là, la fausse barmaid ne peut que lever les sourcils avec interrogations alors que son amie se met à pouffer. Et elle n'entendait ce rire bizarre quand de très rare occasion. Souvent parce que Cassandre était gênée de l'entendre raconter ce qui se passait dans son lit -et pas forcément que dans son lit-. « Il s'appelle Kaï et ... il m'a très gentiment ramener à la maison après et ... il est resté. » Rien que ça ! Et maintenant, elle n'assumait même pas et tentait d'échapper à son regard. Leanne ne comprenait pas vraiment ce genre de gêne. Après tout, elle, n'hésitait pas à raconter tout ça à Cassandra justement. Il lui paraissait même normal de se confier à sa meilleure amie. Elle se souvenait même parfaitement avoir été la voir le lendemain de sa première nuit avec Matthias. Elle avait eu besoin de confier à quelqu'un qu'elle venait de vivre la nuit la plus extraordinaire de sa vie. Et puis, c'était l'un des rares sujets où elle pouvait être parfaitement honnête. Où son travail n'avait aucun rapport. Mais si, par le passé, il n'était pas incroyable que Leanne passe la nuit avec un homme qu'elle venait de rencontrer, ce n'était pas du tout la même chose pour Cass. « Cassie-chou ! Mais tu te dévergondes ma parole ! » Autant tenter de briser sa gêne directement, puisque elle n'en avait pas à parler de tout ça. « Fais pas ta timide avec moi, je te rappelle que je suis la nana qui a glissé un livre sur le kamasutra dans tes affaires à la fac. » Encore une de ses vaines tentatives pour la libérer un peu de ce côté là. « Et dis moi, comment c'était ? Il t'as fait prendre ton pied au moins j'espère ? Je suis sure que oui à ta tête ! »

Au moins, elle pouvait avoir une conversation plus joyeuse malgré ce qui venait d'arriver à la jeune libraire. Mais Leanne se devait quand même de revenir sur le sujet, lui montrer qu'elle ne s'en fichait pas du tout et qu'au contraire, elle était concernée par son sort. Elle lui proposa donc de lui donner quelques cours de self-défense. « Je veux bien, je ne veux jamais revivre ça, mais pas maintenant, dans quelques jours quand je ne ressemblerais plus à la fille du monstre de Frankenstein. » Leanne tenta un sourire rassurant. « Tu restes bien plus sexy que la fille du monstre de Frankenstein ! » La fille d'une telle créature devait vraiment être immonde. Ce qui était loin d'être le cas de Cassandre. « On se programmera ça dans quelques jours alors. J'ai quelques techniques faciles mais bien utile. »
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ce topic aura un titre quand j'aurais une idée ... Léanne Mar 21 Fév - 14:39

Titre
Parler de sexe n'avait jamais été mon fort, certes, j'écoutais toujours Léanne quand elle avait eut des petit ami. J'avais ris de ces aventures et je ne m'étais pas sentie gênée outre mesure, mais quand il s'agissait de parler de moi dans ces moments là, j'avais beaucoup plus de mal. Alors j'avais furieusement rougie en lui expliquant qu'il était resté à la maison et encore je n'avais pas mentionné qu'avant de me ramener, je lui avait sauté dessus dans la boutique et que mon bureau se souviendrait surement longtemps de nos ébats. Je passais mes mains dans mes cheveux en sentant mon visage s'enflammer quand elle me regarda avec ce petit sourire en coin. ça me ressemble si peu. Je soupirais doucement, certes ça ne me ressemblait pas, mais je ne regrettais pas un instant d'avoir sauté le pas avec lui. J'éclatais soudain de rire à ce vieux souvenir qui pourtant à l'époque m'avait causé un grand moment de solitude. Le prof m'a regarder de manière tellement bizarre le reste de l'année scolaire. Je continuais à rire, parce que évidemment, j'avais ouvert le livre alors que j'étais au premier rang et que le prof était juste en face de moi. Mon rire pourtant s'étrangla dans ma gorge quand elle parla franchement de comment ça s'était passé. Je me mordis la lèvre un instant, en baissant les yeux. J'en avais tellement marre d'être ainsi, de ne pas osé dire les choses, elle tentait depuis des années de me faire profiter de la vie et avec Kai je l'avais fait et je n'en avais pas honte, bien au contraire. Il a été fabuleux. J'avais parler d'une voix étranglée et je me sentis rougir, mais s'était pourtant la réalité, cette nuit avec lui avait été fabuleuse.

J'étais tout de même contente que le sujet dévie de nouveau, parler de sexe malgré mon amitié avec Léanne, je n'étais pas habituer et je ne me voyais pas donner des détails, du moins pas encore. Je ris doucement quand elle me dit que j'étais sexy, j'étais loin de me considérer comme telle, jolie oui peut être, mais je ne pensais pas avoir quelque chose de sexy chez moi. Pourtant, je la laissais dire, car je savais aussi qu'elle n'aimait pas quand je la reprennais sur ce point, on partait alors dans des comparaisons à n'en plus finir jusqu'à ce que j'accepte de dire que oui j'étais sexy. Je ne savais pas me battre, enfin, si je savais un peu me défendre, même si je n'avais aucun souvenir d'un jour où j'aurais pu apprendre quoi que se soit alors que Léanne me donne des cours pourrait être pas mal. Dans quelques jours ça me va. J'étais encore fatiguée et surtout j'avais mal partout à cause de ce qui s'était passé dans la librairie. Je soupirais doucement, tournant mon verre entre mes doigts, je sentais de nouveau la peur s'installer, l'idée même d'y retourner me terrifiais. Je soufflais doucement, sauf que mon pouvoir s'était légèrement éveiller et malgré moi un nuage de vapeur sortir de ma bouche.


i will not let him to hurt you.
When virtue and modesty enlighten her charms, the lustre of a beautiful woman is brighter than the stars of heaven, and the influence of her power it is in vain to resist.
avatar
theta
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 132
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ce topic aura un titre quand j'aurais une idée ... Léanne Ven 24 Fév - 17:10

Leanne bouillonnait d'attraper celui qui avait fait du mal à sa meilleure amie. Si elle tombait dessus, elle lui montrerait ce que c'est que de se faire tabasser par une femme. Pourtant la brune mit sa colère de côté quand la conversation prit une tournure inattendu. Cass pouvait se montrer si pudique quand il s’agissait de sa vie sexuelle. Ce qui avait toujours amusée l'agent. C'était dans ses moments là que sa vie prenait une autre tournure que juste l’infiltration. Il était bon de voir que malgré son état Cass arrivait à plaisanter un peu. Même si c’était Leanne qui s’amusait le plus. Sa meilleure amie avait toujours été timide quand il s’agissait de sexe. « ça me ressemble si peu. » ce n'était pas Leanne qui allait la juger pour ça. Si ce n'était pas son genre à elle, cela avait été celui de l'agent infiltré. Avant qu'elle ne rencontre Matthias. Il avait tout changé. De plus, une bonne partie de jambe en l'air avait dû être exactement ce dont Cassie avait besoin pour évacuer le stress de son agression. Leanne lui rappela alors un souvenir pour lui rappeler qu'elle n'avait aucune honte à avoir avec elle. « Le prof m'a regarder de manière tellement bizarre le reste de l'année scolaire. » ce prof était surtout bizarre. Comme s'il n'avait pas vu en pire en dix d'enseignement à l'université ?! « Ce prof craquait pour toi, je te dis. Tu était l'élève studieuse et sexy dont il rêvait. » C'était là théorie de Leanne et elle s'y tenait. Mais bon puisque Cass tournait autour du pot pour parler de sa nuit, elle allait mettre les pieds dans le plat de son côté. « Il a été fabuleux. » C'était sûrement la réponse la plus détaillée que Cassandre pouvait faire, elle le savait. Un sourire malicieux se dessina sur les lèvres de la brune. « J’en déduis qu'il a dû trouver ton point G. » Elle ajouta un clin d'œil suggestif pour la forme.

Leanne laisse tout de même le sujet filer, ne voulant pas non plus continuer à enfoncer son amie dans la gêne. Si elle devenait plus rouge que ça, elle allait devenir une tomate. Elle pouvait tout de même lui épargner ça. Elle lança donc la conversation sur la possibilité de lui apprendre quelques enchaînements d’auto-défense. « Dans quelques jours ça me va. » Cass n’était de toute manière pas en état de commencer maintenant. Puis cela laissait le temps à Leanne de réfléchir à ce qu’elle pourrait lui apprendre vraiment. Après tout, il ne faudrait pas non plus qu’elle en montre trop et que sa meilleure se pose des questions sur ses réels capacités. « Tu me diras quand tu te sentiras prête. On est pas pressé. »
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ce topic aura un titre quand j'aurais une idée ... Léanne Ven 24 Fév - 23:18

Titre
Je levais les yeux au ciel quand une fois de plus elle me reparla du prof soit disant sous mon charme. Je n'y avais pas crus à l'époque et je n'y croyais toujours pas. Arrête ... tu sais que c'est faux, tout le monde te regardais toi. Du moins, il me semblait que tout homme normalement constitué préfererais regarder la jeune femme exubérante, sociale et toujours de bonne humeur, plutôt que moi qui était toujours renfermé et ne parlait presque pas. Il avait été difficile pour moi de mettre des mots sur ce que j'avais vécu cette nuit là, je savais que quelqu'un de plus extravertie aurais peut être donné des détails, moi j'en étais incapable, mais elle le savait alors que les quatre mots sortaient de ma bouche. Je bus une gorgée de thé glacé pour me remettre, mais je manquais de m'étouffer quand elle parla de mon point G. Leanne ! Je toussais alors retrouver mon souffle, mais pour la première fois j'avais un sourire taquin sur mon visage. Plusieurs fois... Oui il l'avait trouvé et pas qu'une fois puisqu'il m'avait fait passer une nuit de rêve. Je finis alors mon thé glacé comme si de rien étais ignorant le regard de mon ami.

Nous en étions ensuite bien vite venu au sujet de la defense, je ne savais pas me défendre ou du moins, j'avais laisser la peur me tétaniser et je ne voulais pas qu'un jou cette situation se reproduise, car il n'y aurait pas toujours quelqu'un pour m'aider. Je soupirais longuement et hochais la tête quand elle finit par me dire qu'elle attendrait que je lui demande pour pouvoir s'entrainer, j'avais encore des fils à l'arcade, il faudrait alors attendre que la plaie se soit bien refermé pour pouvoir le faire sans que je ne me refasse mal. Mon verre était vide pourtant je continuais de jouer nerveusement avec. Je pourrais te demander autre chose. Je levais les yeux vers elle, soudain tendu et ne me rendant pas compte qu'une fine gelée recouvrait maintenant mon verre. Je n'y suis pas retournée depuis l'agression. Je n'étais pas sortis d'ici depuis que Kai m'avait ramener et si je savais que je ne pouvais pas y rester éternellement, j'étais effrayée à l'idée d'y retourner et de recroiser l'homme qui m'avait blessée. Tu voudrais m'y accompagner, j'aurais moins ... peur.


i will not let him to hurt you.
When virtue and modesty enlighten her charms, the lustre of a beautiful woman is brighter than the stars of heaven, and the influence of her power it is in vain to resist.
avatar
theta
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 132
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ce topic aura un titre quand j'aurais une idée ... Léanne Dim 5 Mar - 22:18

Leanne hallucinait de voir à quel point Cass pouvait se sous-estimer. Elle ne se rendait pas compte à quel point elle pouvait être jolie. Pourtant, ce n’était pas faute de le lui dire. « Arrête ... tu sais que c'est faux, tout le monde te regardais toi. » La brune haussa un sourcil dubitatif. A croire qu’elles avaient vécus sur deux planètes différentes. « J’attirais l’attention en faisant du bruit. Mais sur ton petit cul silencieux qu’ils se retournaient. » C'était un concept qu'elle avait du mal à comprendre. Leanne le savait. Tout comme celui de point G puisqu'elle s'étouffa avec sa boisson chaude. « Leanne ! » Donc une fille n’avait pas le droit de s’assurer que sa copine avait eu une expérience sexuel réussi ? Il faudrait qu’elles se cantonnent au shopping et au tricot ? Leanne ne faisait ni l’un ni l’autre. Par contre, le sexe, elle faisait ça ! Matthias savait parfaitement comme la rendre épanouie dans ce domaine. « Plusieurs fois... » Un large sourire apparut sur le visage de l'agent infiltrée. Enfin Cass laissait passer quelque chose. D'accord c'était peut-être étrange mais Leanne se réjouissait pour elle. On ne se rendait pas toujours compte des bienfaits d'une bonne partie de jambes en l'air. Ou de plusieurs. « Tu ferais mieux de le garder alors celui-là. Je t'assure c'est pas tout les hommes qui peuvent faire ça. C'est pour ça que je garde Matthias. » plaisanta-t-elle. Sauf que s'il n'y avait que ça, elle ne culpabiliserait pas à chaque je t'aime prononcé.

La conversation prit une tournure plus sérieuse quand Leanne lui proposa de lui apprendre quelques bases en self-défense. Des gestes qui pouvaient toujours pas être utile. Enfin ce ne serait que dans quelques jours. Quand Cass irait mieux. « Je pourrais te demander autre chose. » La brune regarda son amie, attendant patiemment qu'elle continue. De toute manière, elle savait que si Leanne pouvait l'aider, elle le ferait. « Je n'y suis pas retournée depuis l'agression. » Il lui fallut un temps pour comprendre de quoi parler sa meilleure amie. Oui, elle ne pouvait pas être vive d'esprit tout le temps. Mais il ne lui fallait tout de même pas longtemps pour comprendre qu'elle parlait de sa librairie. Juste le temps pour que Cass reprenne la parole. « Tu voudrais m'y accompagner, j'aurais moins ... peur. » Cela n'était pas vraiment étonnant. N'importe qui aurait du mal à revenir sur le lieu de son agression. Seulement Cassandre était pratiquement indissociable de sa boutique. Ce qui fit encore plus de peine à Leanne. Pour ne pas y être retourné c'est qu'elle était vraiment mal au point. « Bien sur ! Tu sais que tu peux compter sur moi. » Tant que cela n'allait pas à l'encontre de sa mission. Quoique même là, elle pourrait sûrement y faire quelque chose. C'était là qu'elle voyait les limites de son infiltration à longue durée. Elle ne jouait plus un rôle. C'était réellement sa vie. Que ce soit avec Cassandre ou Matthias, elle ne trichait plus. Elle mettait ses véritables sentiments en jeu. « Je pourrais même prendre quelques jours au bar si tu veux. Je pourrais rester avec toi en boutique. » De toute manière, ses supérieurs n'y trouverait rien à redire. Son job de barmaid n'apportait plus d'informations depuis longtemps. Il n'était là que pour sa couverture.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ce topic aura un titre quand j'aurais une idée ... Léanne

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Ce topic aura un titre quand j'aurais une idée ... Léanne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Je mettrai un titre quand j'en aurai trouvé un. ♪
» Lien facebook
» [Résolu] Quand à l''usage des dd tournant à 4 500 tmn
» [MEGAUPLOAD][DVDRiP]Tant qu'il y aura des hommes
» [insérer titre inventif]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet Mutant :: Habitations-
Sauter vers: