AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Celestia - Quand le coeur te guide (en cours...)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Hors RP :: Le reste
MessageSujet: Celestia - Quand le coeur te guide (en cours...) Sam 9 Juil - 18:32

Célestia Greed

Identité

Je m'appelle Célestia Greed, mais parfois mes proches me surnomment Canari ce que je aime. Je suis né le 18 septembre 1994 à j'en ais aucune idée et j'ai donc fêté mes 24 ans bougies. Dans la vie quotidienne, je suis chanteuse et je gagne Moyennement bien ma vie et cela me permet d'ailleurs de vivre dans Wallnut Hill. Ma vie est déjà trépidante, pourtant côté coeur je suis Célibataire et je suis plutôt attiré par les hommes . On me dit souvent que je ressemble à Ksenia Solo et pour remplir ce dossier, j'ai rassembler mes photos grâce à bazzart pour l'avatar et les gifs ici & ici.

Je suis donc de la génération thêta et je ne connais pas le projet Avalon. Dans mes gènes j'ai deux pouvoirs d'inscrit et ils sont les ultrasons & l'Emphatie . Malheureusement, il y a aussi des inconvénients et voici la mienne : c'est que je suis aveugle . Envers le Projet Avalon je me sens je n'en sais rien parce que je ne le connais pas

Quelques Questions


Quelles sont tes capacités ?

Ma capacité de base :


Écholocalisation :

Je suis capable de voir grâce aux ultrasons ou ondes ultrasonores (fréquence inaudible pour l'homme normalement.); en mots, je fonctionne comme une chauve-souris, ces petites bêtes possèdent une sorte de sonar, appeler l'ECHO location qui leur permette de pouvoir chasser dans le noir.  Ce sont les petits sont que j'envoie à travers un petit sifflement qui me permet de me déplacer et de pouvoir voir d'une certaine façon, si l'on veut cette capacité, remplace le sens que je n'ai plus ou pas. Il faut rajouter aussi que ce don peut me permettre de me défendre, mais peut s'affairer aussi à être dangereux parce que pousser à son maximum, il peut tuer toutes personnes se trouvant dans son champ.


Écholocalisation:
 

Ma capacité secondaire :


C'est l'empathie, un petit don sympa et parfois troublant, je suis capable de ressentir et lire, les pensées, les émotions ainsi que les sentiments des personnes se trouvant approximatifs de moi. Je peux du coup savoir comment réagir face à la personne qui se trouve face à moi, mais ce n'est pas toujours évident, il faut que je puisse gérer ce que je ressens et cela devient compliqué quand je n'arrive pas.
   
Quelle est ta faiblesse ?

Une de mes plus grandes faiblesses est mon handicap, je suis aveugle ; j'ai besoin de toucher, utiliser mon ouïe pour me déplacer, je peux reconnaître le son des voix ainsi que la personne à sa façon de se déplacer, de bouger, et même de marcher, bien entendu uniquement quand je connais la personne puisque j'ai apprise à les identifier et puis il me faut toujours un temps d'adaptation, mes oreilles ou plutôt mon ouïe ont d'une certaine façon a été amplifié, le manque d'un de mes sens à permettre aux autres de se renforcer et peut-être ainsi remplacer celui que j'ai perdu, c'est aussi ce qui pourrait expliquer que mon don me permet de me déplacer, mais comme chaque capacité bien qu'elle soit utile à aussi a ses défauts ou comme on peut dire ses faiblesses. Tout d'abord, chaque fois que j'utilise les ultrasons pour me déplacer, cela me ne me permet malheureusement plus du tout de me défendre ce qui fait de moi la victime parfaite. On pourrait dire que cela me rend vulnérable quand je me sers des ultrasons pour mes déplacements et non pour mes déplacements. Une autre chose à savoir est que si je ne fais pas attention à la puissance que j'utilise, je parle du petit sifflement que je lance ou plutôt ultrason, je peux malheureusement tuer quelqu'un mais aussi atteindre à ma vie, en un mot ce pouvoir est autant dangereux pour moi que pour les autres personnes se trouvant du champ de mes ultrasons. Ce dont me demande beaucoup de concentration et surtout apprendre à bien le contrôler

Le second don que je possède à aussi sa faiblesse, si je me retrouve dans un endroit trop bruyant, je me retrouve dans l'incapacité de pouvoir gérer les émotions que je ressente et me retrouve envahie par les pensées, émotions de toutes les personnes se retrouvant dans mon sillon. Il me faut du coup un temps d'adaptation, comme je l'ai dit, je ne peux pas utiliser mes ultrasons quand je me sers de mon empathie et si je n'arrive pas à m'adapter assez vite, cela peut me rendre malade, et même allez jusqu'à l'évanouissement, ce qui risquerait de me créer des ennuis si je m'écroulais.

Donc en un mot mon pouvoir d'Écholocalisation est mon propre ennemi. J'ai besoin de mes oreilles pour me guider, si je détruisais mes tympans à cause de mes ultrasons, je serais en danger et je ne pourrais plus jamais rien faire. Ce qui serait fort dommage tout de même.

Comment as-tu découvert tes capacités ?

Alors, là, c'est une excellente question, je pense que je n'ai jamais réellement fait attention. Il sait sûrement amplifier petit à petit, mais je ne le gère pas encore parfaitement, et puis je sais qu'il n'est pas arrivé par magie, je n'ai pas claqué des doigts et le voilà qu'il arrive, bien que ce soit cool que cela fonctionne ainsi, mais ce ne serait pas logique. Je pense en fait qu'il est arrivé après celui de l'empathie d'ailleurs en parlant de celui-là ; lui non plus n'est pas apparu d'un seul coup, je crois que c'est suite à un choc que j'ai dû avoir à cause de toutes ses insultes à mon égard. Nous ne sommes pas faits pour être maltraités à longueur de journée et comme pour tout le monde, il arrive qu'à un moment donné, on finisse par craquer et péter un câble parce que nous n'en pouvons plus, je crois que c'est ce qui s'est passé et que l'empathie est arrivée par la suite, bien que pour ma part, je n'ai pas trouvé sympa ce don parce que c'est à cause de lui que j'ai développé l'écho locution, aussi suite à un immense choc. Je devais présenter un exposé sur je ne sais plus quel sujet et je me suis retrouvé face à la classe, c'est là qu'il est arrivé. J'essayais de me concentrer, mais à cause de l'empathie, je n'ai pas pu. J'ai ressenti toutes les émotions, toutes les pensées qu'ils avaient pour moi et je peux vous dire qu'il n'y en avait aucune de bonne à mon égard et j'ai dû tellement être choqué qu'un étrange son est sortis de ma gorge et puis je me suis écroulé et quand je me suis relevé ou plutôt on m'a aidé, j'ai senti autour de moi une odeur de mort. Mais c'est vrai que je ne m'en suis pas rendu compte immédiatement que je possédais des dons, comme pour beaucoup de choses, j'ai dû passer par une phase de mépris avant que je finisse par accepter mes capacités.

Le mépris que j'avais à l'égard de ses pouvoirs été la peur de commettre à nouveau des meurtres, oui parce que je sais que j'ai tué, bien que ce ne fût pas mon intention, j'ai tout de même tué des gens et du coup, je dois admettre que cette capacité me fait peur.

Doucement, j'ai dû certainement apprendre à gérer tout doucement ces ultrasons. Et bien que je doive encore m'adapter et encore m'entraîner chaque jour, j'ai dû apprendre à utiliser le bon son, le chercher et savoir qu'elles sont était capable de commettre cette erreur commise, certes, par accident, mais qui était dangereuse pour les gens de mon entourage.

Dans un sens, je pense que je n'ai pas vraiment le choix parce que je crois que cette capacité est le remplacement du sens que je n'ai dû perdre ou que je n'ai jamais eu.

Au départ, c'est vrai que j'avais du mal à me déplacer, il m'arrivait même de prendre des murs ou tous objets se trouvant dans mon entourage. Pour le peu que je me souvienne, je me mettais doucement à siffler ou plus exactement à envoyer de petits suis et ses sons ou pour être exacts leurs échos me revenais aux oreilles bizarrement, j'avais l'impression que doucement dans ma tête apparaissait une pièce, cela commençait par des brides et puis des images apparaissaient où disons plutôt se dessinait dans ma tête, c'est comme ci mon cerveau était une feuille de papier et que mes oreilles ou plutôt la mélodie qui y pénétrait était le crayon. Je sais que c'est étrange, cependant, je ne vois pas, comment l'expliquer autrement. À vrai dire, j'ai déjà moi-même du mal à expliquer, vous comprenez que du coup l'expliquer devient compliqué.

Maintenant, comme je l'ai dit plus haut, je ne dis pas qu'il est apparu comme cela d'un coup et par magie, non du tout, je pense qu'il a dû évoluer doucement et que j'ai dû certainement appris à le contrôler tout en douceur. Je n'ai pas vraiment prêté attention du commencement et de comment est-il apparut parce que pour moi, c'était naturel. En fait, j'ai entendu dire que si un sens ne fonctionnait pas, le corps le remplaçait enfin d'une certaine façon. Mais je ne dis pas non plus qu'actuellement, je sais utiliser ses capacités correctement.

Je dois encore faire attention pour les ultrasons, je n'ose pas trop pousser le pouvoir de peur de commettre l'irréparable, ce qui risque de dire que je débute seulement avec cette capacité et ce qui en ait de l'empathie, j'ai encore du mal à distinguer d'où cela provient, de le séparer afin de me concentrer sur une seule personne à la voie. Je sais qu'avec de l'entraînement, j'y arriverais. À savoir que je ne sais pas du tout utiliser ses deux dons en même temps, le deuxième est uniquement là, je pense quand je n'arrive pas à contrôler le premier. En fait, je n'en ai aucune idée, je ne parle ici que de mes ressentis et surtout ce que j'ai expérimenté, parce que tout apparaît normalement pour une raison.


Caractère
Douce et fragile, c'est la première chose qui vous vient à l’esprit en me voyant. Bien que je le sois, je cache aussi beaucoup de courage, je n'ai pas peur d'avancer et d'affronter les difficultés, la preuve, je le fais chaque jour. Je suis d'une certaine façon une personne forte, cela ne veut pas dire que j'ai une immense force. Non, c'est simplement parce que j'arrive à me relever même après une défaite et surtout que j'arrive à encaisser la douleur et que malgré la difficulté, je me tiens bien droite, les larmes aux yeux, la peur aux ventres, certes, mais prêtes à affronter le mal. C'est Incroyable n'est-ce pas ! C'est ce qu'on appelle une personne remplie de surprise. 

Je suis une grande romantique, je crois en l'amour véritable, celui qui arrive quand on ne s'y attend pas. Le coup foudre en un mot. Je suis aussi quelqu'un de fidèle que se soit en amour ou en amitié.

On peut aussi dire que je suis une personne de confiance. Quelqu'un sur qui on peut compter, jamais je ne trahirais la personne qui m'a confié son secret, ce qui fait de moi une amie véritable. Bien que je ne sache pas mentir, je peux cacher les confidences que l'on m'a faites. Cacher ne veux pas dire mentir et puis si on me confie quelque chose, c'est pour éviter que je le dise non ? C'est ce que je me dis aussi.

Je ne suis pas rancunière, mais cela ne veut pas dire que vous devez faire du mal à ceux que j'aime parce que je pourrais bien la mettre de côté pour vous le faire payer. Alors, je vous ai avertis, ne faites pas de mal à ceux que j'aime parce que je risque de déverser ma colère sur celle qui aura commis cet acte.

À oui, j'ai oublié de vous dire que j'étais aussi une grande gourmande, j'adore manger et vu que j'ai l'avantage de ne pas prendre un gramme alors pourquoi ne pas en profiter.

Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Celestia - Quand le coeur te guide (en cours...) Sam 9 Juil - 18:33

Histoire
Ici nous vous demanderons min 30 lignes que vous présenterez de la manière que vous voulez.

J'aurais pu vous raconter mon histoire en commençant comme pour tout le monde, ma naissance. Seulement, voilà, je ne m'en souviens pas beaucoup de détails de ma vie se sont comme envolés. Je me suis levée un matin en me demandant comme cela était possible. Ne pas connaître ce qui vu votre vie avant votre adolescence. C'est étrange n'est-ce pas ?

Le jour où j'ai déclenché ma première capacité :

Ce fut bien après la deuxième (je sais, je ne dois pas être normal pour ne pas faire les choses dans l'ordre.)


Un pas dans le passé...

Je m'approche de ma fenêtre, le soleil brille dans le ciel, les oiseaux chantent ceci annonce normalement une bonne journée. Mais, je ne peux pas vous dire la raison de ce pressentiment. Avez-vous déjà ressentis cela, l'impression que vous auriez dû rester au lit parce que parce quelque chose de grave va arrivez. C'est justement cette impression que j'ai.

Comme tous les jours, je descends gracieusement les escaliers, je connais par cœur la maison, je peux donc circuler librement et se prendre un mur. Je me souviens que cela n'a pas toujours été simple, il m'a fallu un peu de temps pour que j'apprenne à connaître la maison , ses moindre recoin.

Je suis doucement le mur que je touche du bout des doigts, je sais qu'à droite se trouve la salle à manger, à gauche c'est le salon et si je continue le couloir, c'est la salle de jeux et la cuisine ainsi que la sortie vers le jardin. Je pénètre dans la pièce à droite et souris, je sais qu'elle est là, ma mère ou plutôt la femme qui m'a adopté, en sommes c'est tout ce que je sais. C'est un petit morceau de ma vie dont je me souviens, c'est tout... Je me vois encore arrivé devant ces gens m'accueillir avec beaucoup de joie. Étrangement, le reste je ne me souviens pas...j'ai l'impression que ma mémoire s'est envolée où effacer en fait je n'en sais rien, mais je ne veux pas m'apitoyer sur ce détail, je suis heureuse et tout ce qui compte.

Je l'entends chanter, je sais qu'elle est heureuse et moi, je suis contente d'être sa fille, cette femme est tout simplement merveilleux . Mes parents n'ont pas eut d'autre enfant, je suis fille unique et puis avec mon handicap, je dois dire qu'ils ont beaucoup à faire. En y réfléchissant, je ne me souviens pas non plus si je suis née ainsi ou si c'est suite à un accident que je suis devenue aveugle. Cependant, je me dis que c'est peut-être sans importance, je ne récupérais certainement jamais ma vue, alors autant apprendre à vivre avec.

Je continue ma route vers ma maman et doucement, je passe derrière elle et viens l'embrasser sur la joue, je sens le bonheur qui l'envahit, c'est magique. Je sais que je ne suis pas comme les autres, j'ai l'impression que je fais changer, bien que je change déjà ! Normal, puisque j'ai bientôt seize ans. Enfin, aujourd'hui, c'est mon anniversaire. Un jour, je me souviens comme-ci, c'était hier, j'ai été prise de vertige, j'avais mal à la tête. C'était étrange, mon esprit était envahi par les pensées de tout le monde, les émotions. Je ne comprenais pas ce qui m'arrivait, j'étais tellement mal qu'un de mes parents a dû venir me chercher à l'école. J'ai dû rester une semaine au lit, j'avais peur de retourner à l'école, cela m'avait tellement perturbé que j'ai été devenue malade. Ne me demander pas pourquoi ? Tout ce que je peux vous dire, c'est que je n'avais pas confiance en eux, voilà tout ? C'est curieux tout de même de ne pas partager ses choses-là avec les membres de votre famille ? C'est incompréhensible, même pour moi ! Après cela, ma vie à complétement changée, j'ai prise sur moi et je suis retournée à l'école. Les insultes étaient encore pires qu'avent, bien que cela me fessât mal, j'essayais de ne pas prêter attention. J'ai compris que si je montrais la moindre faiblesse, je serais perdu. Il fallait donc que je morde sur ma chique pour ainsi dire. Ils n'acceptaient pas une fille handicapée dans leur classe, parce que les professeurs avaient dû changer un peu leur programme à ma venue. Même si je n'y pouvais rien, je sais qu'il existe dans ce monde des personnes qui aiment faire du mal aux autres, qui aiment faire participer les autres à leurs jeux d'humiliations.

Inconsciemment, je me mets à caresser le visage de ma mère, j'entends son coeur battre, signe qu'elle est certainement heureuse. Je sens naitre un sourire sur celui-ci. Je reste un petit instant ainsi. Je ne sais pas pourquoi j'ai agi ainsi, mais cependant je l'ai faits. J'entends sa voix, elle douce et merveilleuse c'est comme une douce chanson chantée à mes oreilles, elle me souhaite bon anniversaire, puis doucement je sens sa main prendre la mienne, elle me guide jusqu'à la salle à manger et m'aide à m'installer à la table, je sens sa présence à mes côtés et cela me rassure, j'aimerais lui parler de mes tourments, mais j'ai peur de briser l'ambiance, alors je le garde bien enfermer dans mon subconscient, je lui dirais un autre jour, enfin si j'arrive à trouver les mots. Je lui souris, mes mains viennent chercher sur la table l'assiette dans laquelle est déposé le pain perdu qu'elle m'a préparé, je porte le pain à mon bouge, c'est un délice. Je ferme les yeux et profite de la douceur de cet aliment, l'amour est vraiment magnifique et je peux le ressentir dans le repas, l'amour qu'elle y a mis pour le préparer. Je l'entends alors me dire que papa sera là ce soir, il rentrera pour une fois tot, cela me rassure, il n'est presque jamais là ce qui est dommage.

Malgré cela, j'ai une boule au cœur, je ne peux pas expliquer, mais j'ai le sentiment que ce sera la dernière fois que je l'entendrais, que je mangerais un aussi bon repas. Encore une fois, je ne comprends rien à ce sentiment. Je m'en fiche un peu, j'ai appris à vivre et à apprécier tout ce que la vie peu me donner en guise de cadeau, les belles choses, tout ce qui vous met du baume au cœur et soigne ainsi la douleur des méchancetés des autres.

Le déjeuner finit, je m'approche encore une fois vers ma mère et viens déposé un baiser sur sa joue, j'ai l'impression que ce baiser est un adieu. Cependant, je lui souris, je me demande à quoi elle peut ressembler, mais je n'en fais rien, je ne touche pas son visage, je ne fais rien de plus que déposé cette bise sur sa joue. Je me dirige en mettant de mes mains vers la porte de sortie, à ma droite se trouve le porter manteau ou est accroché mon sac à dos, ma canne se trouve à coté de la commode en dessous de la porte manteau dans un porte-parapluie. Bien que je sache me déplacer sans problème dans la maison, ce n'est pas le cas dans la rue, chaque jour le décor change et j'ai du mal à m'adapter et me déplacer sans problème, je suis donc un peu obligé de prendre ma canne blanche. Je prends mon sac à dos ou j'y glisse mon ordinateur portable avec braille et vocalisation, c'est un ordinateur qui me sert à traduire les cours en braille, ainsi je peux faire comme les autres.

L'ordinateur possède ::
 

Je peux enfin sortir, je circule dans la rue jusqu'à l'école, le coeur lourd que va-t-il encore se passer ? À chaque fois c'est la même chose, les insultes vol, les méchantes vont bon train, j'entends leurs mes basses et leurs paroles sont souvent méchantes. Aujourd'hui, je dois présenter mon travail devant toute la classe, j'ai les mains qui tremblent, le coeur qui tambourine de plus en plus. Au plus j'approche de l'école, au plus le sentiment de mal être grandi dans mon ventre. J'ai mal à l'estomac, je prends mon courage à deux mains et pénétré la grande porte qui me conduit dans l'antre du diable, en un mot l'école. Je circule à l'aide de ma canne jusqu'à ma classe, je suis encore une fois la première, j'essaye toujours d'arrivée avant les autres ainsi je peux éviter les obstacles que les élèves mettent dans mes pieds pour me faire trébucher.



(En cours....)


.
En réalité je me nomme Océ ou Rose blanche sur le net et je suis tombé sur vous grâce à Evana Queeny . Je pense être présent environ 3ou4/7 parfois même plus et enfin je pense que le forum est trop beau <3.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Celestia - Quand le coeur te guide (en cours...) Sam 9 Juil - 18:34

Bienvenue ( je t’avait dit que ce fow était super ) Heureuse que tu sois venue <3

Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Celestia - Quand le coeur te guide (en cours...) Sam 9 Juil - 18:43

merci beaucoup <3
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Celestia - Quand le coeur te guide (en cours...) Sam 9 Juil - 19:30

Hey soit la bienvenue parmi nous Celestinia bon courage pour ta fiche et surtout n'hésite pas si tu as la moindre question ^^
avatar
militaire
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 74
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Celestia - Quand le coeur te guide (en cours...) Sam 9 Juil - 19:35

Merci beaucoup (je me suis trompé en écrivant mon prénom, c'est Celestia et non Celestina, mais ce n'est pas grave xd )





Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Celestia - Quand le coeur te guide (en cours...) Sam 9 Juil - 19:39

Mdrrrr et moi comme une quiche, j'ai bêtement recopier lol
avatar
militaire
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 74
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Celestia - Quand le coeur te guide (en cours...) Mer 13 Juil - 19:32

Pas grave cela arrive xd


Bonjour, j'aimerais demander si je peux avoir un petit supplément pour terminé ma fiche s'il vous plais (je reprends doucement le rp alors du coup je suis un peu lente pour la construction de ma fiche)

Je vous remercies d'avance <3

P.s: C'est possible que je la termine dans les délais, mais j'aimes beaucoup prévenir a l'avance au cas où !!!

Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Celestia - Quand le coeur te guide (en cours...) Jeu 14 Juil - 11:43

ok on te rajoute une semaine supplémentaire ^^


©Nîniel

avatar
omega
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 134
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Celestia - Quand le coeur te guide (en cours...) Jeu 14 Juil - 12:55

Je te remercie beaucoup <3
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Celestia - Quand le coeur te guide (en cours...)

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Celestia - Quand le coeur te guide (en cours...)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» difficile d'écouter son coeur quand sa tête est ailleurs.
» introduction au web 3D
» pour vous mettre du boum au coeur noel en rose bonjour bis beauty
» [Résolu] Quand à l''usage des dd tournant à 4 500 tmn
» noël du coeur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet Mutant :: Hors RP :: Le reste-
Sauter vers: