AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Nayel Levi - Un dangereux gamin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Les dossiers secrets :: Les présentations :: Présentations Acceptées
MessageSujet: Nayel Levi - Un dangereux gamin Jeu 30 Juin - 15:42

Nayel Levi

Identité

Je m'appelle Nayel Levi, mais parfois mes proches me surnomment Le gamin ce que je n'aime pas. Je suis né le 4 octobre 2008 à Fort Detrick et j'ai donc fêté mes 23 (d'apparence) bougies. Dans la vie quotidienne, je suis banquier et je gagne très bien ma vie et cela me permet d'ailleurs de vivre dans Old Town. Ma vie est déjà trépidante, pourtant côté coeur je suis amoureux et je suis plutôt attiré par les femmes. On me dit souvent que je ressemble à Thomas Brodie-Sangster et pour remplir ce dossier, j'ai rassemblé mes photos grâce à Wilhiane.

Je suis donc de la génération Upsilon et je connais le projet Avalon. Dans mes gènes j'ai deux pouvoirs d'inscrit et ils sont Contrôle de la douleur & intengibilité. Malheureusement, il y a aussi des inconvénients et voici les  miens : Mon intangibilité peut parfois cafouiller et mon contrôle de la douleur peut s'activer sans  que je le souhaite si je panique (ce qui est tout de même rare). Envers le Projet Avalon je me sens indifférent, je ne souhaite faire partie d'aucun camp

Quelques Questions

Quelles sont tes capacités ? Capable de faire ressentir la douleur chez les personnes à portée, le contrôle de cette capacité dépend de ce que j'éprouve sur le moment. Si je panique je ne contrôle plus rien et peut heurter des personnes que je ne souhaites pas atteindre. Etant d'un tempérament calme et sournois je perds rarement mon sang-froid. Mais bon, tout peut arriver...
Tendre mon bras vers une personne peut m'aider à orienter mon pouvoir, pouvant renforcer la douleur subie par cette victime. L'échelle de douleur peut varier d'un simple mal de tête ou une crampe à la sensation de se faire déchiqueter le cerveau à répétition.
En plus de ce pouvoir "principal", je sais également me rendre intangible. Il m'est bien utile et m'as permis d'esquiver des tirs lors de la révolte des Upsilon. Ce pouvoir "secondaire" est naturellement plus pratique que le premier et je me risque parfois à l'utiliser dans ma vie de tout les jours, à l'abri des regards.
Quelle est ta faiblesse ? Bien que j'aime faire croire que je maîtrise cette seconde capacité parfaitement, il n'en est rien et je stresse parfois à l'idée de me retrouver coincé dans un arbre ou dans un mur... Quand je dois l'utiliser devant un adversaire ou un camarade je l'active l'air de rien, d'un air naturelle, bien qu'il me fatigue très rapidement et que je ne dois pas en abuser pour ne pas en perdre le contrôle. Je prends ce risque pour ne pas montrer de point faible et paraître intouchable.
Comme dit plus haut, je peux également laisser s'échapper le contrôle de la douleur, pouvant blesser des gens innocents (ou du moins que je ne souhaite pas viser).
Comment as-tu découvert tes capacités ? Alors que je rentrais de l'école, mes habituels harceleurs ont décidés de se défouler en me lynchant dans une ruelle. L'un d'entre eux, bien bâti pour son jeune âge, avait emmenée son chien qui m'aboyait dessus, prêt à me sauter à la gorge. Mêlé aux rires moqueurs de ses maîtres, le tumultueux et douloureux tapage eu raison de ma patience. Après avoir senti quelque chose se briser en moi je me souviens avoir tendu nerveusement le bras vers le chien. Il cessa instantanément ses aboiements puis, après s'être paralysé de stupeur, partit en courant, apeuré, traînant son maître tel une serpillière derrière lui. Je refis la même chose sur les trois autres gamins restés la pour avoir la confirmation de ce qu'il s'était passé, je manipulais bel et bien la douleur. Après avoir passé plusieurs heures à tester les limites de ce pouvoir sur eux je les laissa finalement agoniser de douleurs dans cette ruelle puis partit. Je n'eu plus jamais de problème avec eux par la suite.
La découverte de mon intangibilité se fit bien plus naturellement. Un jour, en lisant "Les fleurs du mal" de Baudelaire, je voulu boire un café. Plongé dans ma lecture, je ne trouvait plus ma tasse des doigts. Pourtant je me souvenais bien l'avoir posé la. Je levais les yeux, agacé et tenta de nouveau de prendre la hanse de la tasse. Quelle surprise quand je vis mes doigts passer littéralement à travers, comme s'ils traversaient un épais nuage. Depuis je tente de le maîtriser en m’entraînant, j'ai foi en ce pouvoir. Il pourrait me permettre d'accomplir de grandes choses.
Caractère
D'un aspect délibérément provocateur et hautain, Nayel est un personnage difficile à cerner. Il passe très rapidement pour un égoïste persuadé qu'il est le meilleur aux yeux des autres. Et de toute façon c'est ce qu'il aime faire croire. Centré uniquement sur lui, il sert d'abord ses propres intérêts, c'est pourquoi il ne souhaite pas rejoindre la résistance. Passer inaperçu en se mêlant aux humains et pour lui une stratégie bien plus intéressante. Tant qu'il n'aura pas de preuves concrètes que travailler avec les autres est bénéfique pour lui, il ne le fera pas.
D'apparence, le mutant fait très jeune, voir enfant. Bien que souvent habillé de façon riche et très classe, beaucoup le surnomme "le gamin" ou "le gosse", ce à quoi il répond en déclenchant une violente migraine chez ces personnes.
Aimant ses pouvoirs, Nayel s’entraîne souvent en espérant pouvoir les maîtriser à la perfection. Il rêve de pouvoir affronter un Oméga sur un pied d'égalité, prouvant ainsi à ses derniers que la chasse aux mutants des générations précédentes peut ne pas être une partie de plaisir... du tout.
Naturellement joueur, il peut également se montrer très sadique, rancunier et narcissique. Cette facette de sa personnalité l'amène parfois à créer des jeux dans sa tête, mettant en scène des gens qu'il hait s'affronter dans un combat à mort tandis qu'il  promettrait monts & merveilles au gagnant, alors qu'en vérité il tuerait celui-ci par plaisir de voir le visage déconfit d'un homme détesté.
Cependant, malgré ce qu'il aime faire croire, il lui arrive de s'attacher à des gens. Il ne le dira jamais mais laissera plutôt parler ses actes, protégeant du mieux qu'il peut ce genre de personnes.
Enfin, il n'aime ni la résistance qu'il qualifie de "groupe d'idiots désordonné", ni l'armée. Il admire simplement les Oméga et les craint en même temps, les voyant plus comme des rivaux. Souhaitant en défaire un dans un duel équitable, il désire montrer au monde que ceux-ci et l'armée ne sont pas plus à craindre que lui et que tout les Upsilon peuvent développer leurs pouvoirs pour en arriver à ce stade.
avatar
upsilon
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 63
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Nayel Levi - Un dangereux gamin Jeu 30 Juin - 16:02

Histoire
L'électricité du Fort-Detrick coupée, seuls les lumières rouges indiquant un danger éclairaient les différentes pièces. Une grande alarme sonnait à répétition, d'un son grave et entêtant, soulignant l'actuel rébellion des Upsilon. Nayel courait aux côtés de trois autres mutants, formant un petit commando improvisé dans les couloirs du fort. Ils ne se connaissaient pas, ou bien seulement de vue, et étaient tous réunis dans un seul but, sortir d'ici vivant. Tout s'était déroulé très vite à partir du moment où les mutants comprirent que leurs souvenirs étaient faux. Les militaires tentaient tant bien que mal d'éradiquer la révolte mais, alimentée par plusieurs centaines de mutants aux pouvoirs surnaturels, le conflit jouait en leur défaveur. Quand Nayel comprit que tout ses souvenirs n'étaient que la création d'un scénariste à deux sous, et prit d'un accès de rage, il tua dans la plus grande douleur les deux malheureux gardes qu'il croisa peu après puis, avec l'aide de ses trois camarades de fortunes, prit l'initiative de s'enfuir. Plus facile à dire qu'à faire, les militaires ne se laissaient pas facilement impressionner, même après avoir vu leurs camarades mourir dans la douleur, un rictus de souffrance au visage.
Après maintes et maintes péripéties, plusieurs vies enlevés et la perte d'un camarade, Nayel arriva à une des sorties du bâtiment où il se trouvait. Il aurait pu passer à travers l'énorme porte en fer qui barrait la route mais il aimerait garder son énergie, juste au cas où. L'un d'entre eux possédait une force surhumaine et il espérait qu'il puisse ouvrir la porte avec. Mais les militaires arrivaient déjà à l'autre bout. Ni une, ni deux, Nayel se rendit intangible et passa à travers la porte, laissant ses camarades derrière. Il savait très bien que s'il restait là-bas ils mourraient tout les trois. Après tout ils étaient dans un cul de sac et le flot de renforts ennemis ne semblaient jamais s'estomper, ce n'était qu'une question de temps avant qu'ils soient débordés. Il espérait juste qu'il n'y ai personne derrière la porte, son intangibilité requiert une assez grande quantité d'énergies, laissant Nayel vide et las après utilisation, comme après avoir piqué un sprint sur une assez longue distance.
Arrivé derrière la porte, l’inquiétude du jeune mutant monta d'un cran. Il se trouvait dans la grande cour du fort, entourée par plusieurs grandes grilles et barbelé. Quelques hélicoptères survolaient la zone, éblouissant de leurs phares les mutants qui étaient déjà sortis pour éviter de les perdre dans la nuit. Sur le toit du fort se trouvaient également des projecteurs, illuminant la bataille qui faisait rage dans la cour. C'était la guerre. Des soldats tiraient sur les Upsilon qu'ils combattaient, ici et là, tandis  qu'un pyrokinésiste brûlait vivant les militaires pour survivre... Il reconnut même certains Upsilon, un homme grand et musclé qui semblait manipuler la terre, une jeune femme qui l'avait déjà maté un bon nombre de fois (du moins il en était persuadé, Nayel possède un certain charisme tout de même), etc... Bon, admirer le spectacle n'était pas le plus important, il fallait fuir.
Alors qu'il songeait à un plan pour traverser le plus en sécurité possible le champ de bataille, un poteau électrique tomba droit sur lui. Paralysé par la stupeur, et encore fatigué d'avoir utilisé son intangibilité, Nayel n'arrivait pas à bouger correctement et pendant une seconde il vit sa mémoire défiler dans ses yeux. Étrange, même ses faux souvenirs ré-apparaissaient dans cette vision. Et puis finalement le poteau se stoppa, restant suspendu en l'air. Regardant une seconde celui-ci avant de comprendre, il ne chercha pas plus loin et prit ses jambes à son cou, filant à toute allure vers la barrière la plus proche. Un mutant devait l'avoir sauvé, merci à lui mais Nayel ne pensait pas pouvoir lui rendre la pareil. Il ne contrôlait pas quoique ce soit de physique, il manipulait la douleur. Cela faisait longtemps qu'il s'était avoué que ça n'était pas un pouvoir fait pour protéger mais bel et bien pour faire mal, pour punir.
Cependant, dans sa fuite, il vit la jeune femme citée plus haut mise en joue par trois militaires. Sans réfléchir ni s'arrêter de courir, il fit souffrir autant qu'il le puisse les soldats, laissant une occasion à la fille pour s'enfuir. Il n'avait pas pu leur infliger quoique ce soit de mortel à cause de l'environnement et le fait qu'il soit fatigué mais s'il avait au moins pu les déstabiliser pour une seconde, alors peut-être cela aurait été utile.
Arrivant à la barrière, Nayel vit plus loin un énorme trou dans celle-ci, surement provoqué par quelques mutants désireux de s'enfuir au plus vite. Mais celle-ci était désormais l'épicentre du champ de bataille, l'objectif même des deux camps. Utilisant une nouvelle fois son pouvoir d'intangibilité il se jeta littéralement de tout son poids à travers la grille, atterrissant violemment par terre de l'autre côté. A bout de force, il se releva lentement, et partit à une allure plus lente qu'auparavant. Jamais il n'avait fait autant d'exercices physiques dans une journée mais il en allait de sa vie. Et vu qu'il n'avait en réalité que quelques années d'existence, il se trouvait bien trop jeune pour mourir. Il s'enfuit alors en claudiquant, jetant de brefs regards derrière lui de tant à autre. Nayel se trouvait misérable. Son pouvoir était encore trop immature, trop instable pour pouvoir s'en servir sans contreparties. S'il survivait à cette nuit, alors il pourrait s'entraîner et mater ce gouvernement qui ne l'a que trop prit pour un simple numéro. Et alors ils verront tous ce que c'est que de n'être qu'un pion.

Quelques mois plus tard, Nayel s'était parfaitement intégré à la société. Ayant un peu de mal au début à subir l'omniprésence de "la plèbe", le jeune mutant se laissait emporter facilement et se retenait difficilement d'utiliser son pouvoir. Les événements passés l'ont très marqué et ses penchants mégalomane se sont vite accentués. Sans pour autant tomber dans la démence bien sûr. Se mettant rapidement dans le crane que le moteur de la ville (et probablement du monde) était bel et bien l'argent, comme dans ses souvenirs, il se mit en quête d'un métier bien payé. Et puis au terme d'importantes séances d'apprentissage minutieux, il parvient à rafler le poste de banquier à Old Town. Sans grandes responsabilité, le métier lui convenait plutôt bien et nécessitait de bonnes compétences en calcul et en économie. Sans pour autant être incollable sur l'un ou l'autre sujet, il se débrouillait plutôt et restait à l’affût du cours de la bourse. Enfin, c'était bien payé.
Entraînant ses pouvoirs la plupart de son temps libre à son appartement, il lui arrivait de sortir occasionnellement de celui-ci, bien souvent au Riordan's saloon où il sirotait un café. Il croisait rarement des mutants et entendit parler d'une rébellion qui s'était formé. Même si l'idée était assez amusante, il trouvait idiot de se rassembler. Nous sommes globalement inférieur en nombre par rapport aux armées du gouvernement, se rassembler est devenir trop gros dévoile notre position, on se bat dans un seul et unique but : celui décidé par le leader... Décidément non, c'était une mauvaise idée.
Puis vint son café, comme d'habitude mais cette fois... la serveuse avait changé. C'était la mutante qui l'avait reluqué au fort ! Celle qu'il avait réussi à sauver en paralysant ses trois opposants ! S'en allant boire son café au comptoir, il l'interpella tandis qu'elle était de dos :
"Comment on se retrouve ? dit-il fièrement.
Se retournant vivement elle fut surprise en se retrouvant nez à nez avec lui.
-Qu'est ce que tu viens faire là? demande-t-elle sur la défensive.
- Je crois bien que je suis dans un bar non ? Alors je prends un petit café. Voilà ce que je viens faire là, répondit-il avec arrogance. Allez, au travail."
S'empêchant de ricaner au visage de la jeune mutante qui virait rouge pivoine, Nayel se dit qu'il suffisait d'un rien pour la faire enrager pour de bon. Il ajouta donc avec délicatesse :
"C'est du café ? J'avais pas dis euh... un verre de vin ?"
Voyant la serveuse soupirer pour garder son calme, le jeune casse-pied fut prit d'un sentiment de fierté. Elle reprit la tasse puis prépara un verre de vin qu'elle posa de façon assez brusque sur le comptoir, énervée.
"Oooh n'oublie pas, le client est roi, ajoute-t-il avec un sourire narquois"
Nayel trouvait ça hilarant la façon qu'elle avait de résister à ne pas utiliser ses pouvoirs, quels qu'ils soient. Ça n'était pas la transformation en corbeau qui allait le blesser mais peut-être en avait-elle un autre qui le pourrait. Si elle l'utilisait dans un accès de colère, il n'aurait pas pu s'empêcher de rire en pensant aux conséquences. Afin de ne pas s'attaquer à Nayel de n'importe quelle façon, la mutante tourna les talons et partit ailleurs derrière le comptoir. Elle ne supportait plus Nayel. Dommage, dire qu'elle le dévorait du regard auparavant. Il prit donc le verre de vin et partit du bar avec. Quelques minutes plus tard, dans la ruelle juste en face :
"Et toi, l'idiot de service !"
Toujours avec son verre de vin, Nayel reconnut cette voix. Il s'en doutait ! Elle est tellement fan de lui qu'elle ne veux plus qu'il parte !
"C'est quoi tes manières ? On part pas comme ça avec les verres du bar !"
Ah non... Regardant le verre d'un air maussade, il haussa les épaules avant de le lui rendre.
"C'est bon, j'allais le rendre, rapporte le maintenant."
C'en était trop pour la jeune femme. Celle-ci lui attrapa le bras pour le plaquer violemment au sol. Mais juste avant l'impact Nayel se rendit intangible, laissant seulement son bras dans ceux de la femme et plongeant son corps entier dans le sol. Interloquée et surprise, elle abandonna le bras de Nayel qui s'enfonça également dans le sol. Comme s'il remontait un escalier, Nayel se mit à sortir du sol pour de nouveau se mettre au niveau de la femme.
"Hé ça se fait pas, ce pouvoir est assez dangereux mademoiselle. dit-il d'un air dédaigneux."
Après quelques secondes de blanc, celle-ci se mit à rire de Nayel.
"Je sais pas d'où ils t'ont sorti toi, mais tu fais sacrément pitié, dit-elle avec un sourire moqueur."
Nayel se sentit être vexé. D'où quelqu'un pouvait se permettre de rire de lui ? Lui affligeant une légère douleur au bras, il fit demi-tour et s'en alla d'un pas décidé. En sortant de la ruelle il s'aperçut que des pièces manquaient dans sa poche... la peste.
Le lendemain à la même heure, Nayel vint de nouveau au Riordan's saloon. Lisant un journal, il revit la jeune mutante puis, d'un air condescendant et sans même la regarder, lui adressa sa commande.
"La même qu'hier, un café. Et je ne paye pas étant donné que j'ai payé en avance hier, dit-il en insistant sur les derniers mots."
Le dévisageant d'un air abasourdie, Nayel posa son journal en levant la tête sur elle pour lui adresse à son tour un sourire moqueur et provoquant puis se remit à sa lecture, fier de lui. La mutante apporta alors un verre de vin puis s'en alla sans piper mot. Quelle contrepartie.
Et puis le temps passe, Nayel retourne régulièrement au salon pour voir cette serveuse du nom de Diana. Ne cessant de s'envoyer des piques, une étrange relation naquis entre les deux, une sorte d'attachement plus ou moins fort. Un soir, alors que Nayel s'en retournait à sa demeure, il entendit Diana derrière lui.
"Hé, attends-moi."
Surpris, il l'a regarda sans vraiment chercher à l'attendre, la laissant accélérer pour qu'elle le rejoigne. Ils marchèrent côté à côté en silence un moment sans parler.
"Du coup... commence t-il, t'as pas trouvé mieux que serveuse ?"
Froncement de sourcils.
"C'est une bonne couverture après ce qu'il s'est passé au Fort, j'ai de quoi vivre, c'est le principal... Enfin c'est logique quoi."
"Alors que tout le monde voit ton visage? Moi c'est facile, j'ai un boulot de planqué et puis bon, ça rapporte quoi."
Diana s'arrêta pour dévisager Nayel.
"Je reçois mon salaire en liquide, je n'ai aucune trace de transaction, tout est sur papier donc personne peut me pister. Et franchement, j'ai d'autres préoccupations que l'argent, ajoute-elle en reprenant sa route."
"Que l'argent ? C'est pour ça que tu m'as volé le premier jour ?"
"Justement, c'est parce que c'est ta préoccupation, et tu es revenu le lendemain te faire payer un café, dit-elle en lui soutirant de nouveau des pièces."
"Arrête ça, dit-il avec un sourire amusé avant de se reprendre rapidement."
Il reprit les pièces flottantes en gardant sa main dans la sienne puis restèrent à marcher comme ça. Beaucoup de non-dits composent cette relation, ils sont tout deux beaucoup trop fiers pour s'avouer quoique ce soit. Et puis... peut-être cela ne durera pas, qui c'est ? Pour l'heure, Nayel avait un but qui ne devait pas se faire entraver, s'entraîner et devenir plus fort. Une étrange rumeur circulait au sein de son petit réseau de mutant, une nouvelle génération au Fort-Détrick appelé les Oméga, des êtres surpuissants. S'ils sont à la botte du gouvernement, Nayel se fera une joie de leur rappeler qu'un Upsilon comme lui peut être tout aussi dangereux...

En réalité je me nomme SiD et je suis tombé sur vous grâce à Alisha/Liam <3. Je pense être présent environ 2/7 et enfin je pense que le forum est sympa :3.
avatar
upsilon
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 63
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Nayel Levi - Un dangereux gamin Jeu 30 Juin - 16:27

Copain du contrôle de la douleur Smile

Bienvenue ici, si tu as la moindre question, hésite pas une seconde. ^^
avatar
alpha
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 27
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Nayel Levi - Un dangereux gamin Jeu 30 Juin - 16:48

Bienvenue mon chou Very Happy, enfin là, tu t'es fait désirer ^^.


© OMEGA
Did he smile his work to see? Did he who made the Lamb make thee?
avatar
omega
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 113
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Nayel Levi - Un dangereux gamin Sam 2 Juil - 14:15

hey

Bienvenue parmi nous o/ si tu as des questions n'hésite pas à en parler au staff ou direct à Cocci x3

hate de voir ce que tu vas nous faire !


©Nîniel

avatar
omega
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 134
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Nayel Levi - Un dangereux gamin Sam 2 Juil - 17:11

Merci tout le monde ! Very Happy Moi aussi je suis content d'être la ouesh !


N.L.
L’un t’éclaire avec son ardeur, l’autre en toi met son deuil, Nature ! Ce qui dit à l’un : Sépulture ! Dis à l’autre : Vie et splendeur ! by Wiise
avatar
upsilon
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 63
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Nayel Levi - Un dangereux gamin Mer 6 Juil - 0:34

Félicitation
Bon, il n'y a rien à dire sur cette fiche 8D J'ai adoré la lire et la description de la révolte était génial ^^ Je me suis vraiment cru dedans. Je te souhaite donc bon jeu et file t'inscrire officiellement à la missions maintenant.
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
Te voilà maintenant validé(e), Félicitation tu vas pouvoir RP mais avant il va falloir faire encore quelques petites choses à faire. En premier, réserver son avatar dans le bottin pour éviter que quelqu'un le tente en vain.

Ensuite vous si vous êtes un mutant, il faudra aller répertorier son matricule et les choses évidentes pour les métiers et les habitations.

Quand vous aurez fais tout cela nous vous encourageons à créer votre page de journal afin de trouver des liens et donc vous aider pour Rp ^^

Amusez vous bien et bienvenue une fois de plus parmi nous.
avatar
alpha
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 27
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Nayel Levi - Un dangereux gamin

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Nayel Levi - Un dangereux gamin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» un gamin de Paris
» + les mots sont plus dangereux que les armes
» remplacant au 276c
» base camp dangereux en montagne !!?
» Mise à jour Nuvi 3790

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet Mutant :: Les dossiers secrets :: Les présentations :: Présentations Acceptées-
Sauter vers: