AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Rencontre Tardive [Maddy]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Annapolis :: Hillcrest :: Truxtun Park
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
MessageSujet: Rencontre Tardive [Maddy] Dim 19 Juin - 22:00

Les choses étaient de pire en pire, voilà maintenant près de vingt minutes que je lui courait après. On m'avait pourtant certifié qu'il s'agissait d'une mission tranquille, pourtant, j'avais le plus grand mal à l'attraper et je me voyais déjà rentrer bredouille à la base ce qui avait tendance à me mettre hors de moi et donc pendant un bref instant accélérer et gagner un peu de chemin sur lui. Dire que trois heures plus tôt je me trouvais installer devant mon assiette au mess de la base, j'avalais mon repas sans rien demander à personne quand cet abrutis de sergent lui avait donné ce dossier. Selon eux, il s'agissait d'un Thêta qui n'avait pas encore éveillé ces pouvoirs, il me suffirait d'aller le cueillir et de le ramener bien gentiment à la base. Je trouvais presque ça ennuyant au départ, mais là franchement, je me demandais où ils étaient aller chercher que ces pouvoirs étaient endormit quand j'esquivais un jet d'eau qui m'aurait surement envoyer valsé les quatre fers en l'air à l'autre bout de la rue. Je l'avais cueillis à la sortis de la boite de nuit du quartier Wallnut Hill et le moins que l'on puisse dire c'est qu'il avait du me sentir de loin, car j'avais à peine eut le temps de me présenter que déjà il passait à l'attaque, j'étais d'ailleurs trempé et cela n'aidait en rien à améliorer mon humeur.

Il tourna brusquement à droite et il fallut que j'accélère encore un peu pour ne pas le perdre de vu, putain, qu'ils étaient rapide, j'avais l'impression de faire la course contre un vélo et je savais que je ne pourrait pas le filer encore très longtemps. Heureusement, la chance tourna soudain, il s'engageait dans le parc de la ville, je le connaissait par cœur celui là et je connaissais un raccourcis, j'allais pouvoir le prendre à revers. Heureusement pour moi, il était tard et les badaud relativement rare, sans quoi j'aurais eut des explications à donner pour justifier la course, mais surtout l'arme bien en évidence qui pendait contre ma hanche. Je soufflais, puis eut un petit sourire quand je le vis pas très loin de moi, il courrait en regardant derrière lui, je pouvais presque voir son petit sourire arrogant quand il se rendit compte que je ne le suivait plus, sauf que surprise, j'étais bien là, mais pas à l'endroit dont il pensait. Je plongeais alors sur lui, nous faisant rouler bouler dans l'herbe et je le frappais à plusieurs reprises espérant l'assommer pour pouvoir arrêter là cette comédie. Seulement, le Thêta sans pouvoir s'avérait plutôt bien entrainer et il n'eut aucun mal à me rendre les coups puis finalement à m'éjecter à plusieurs dizaine de mètre de lui, je grognais en atterrissant lourdement sur le sol.

Je me relevais difficilement, j'avais le souffle court, mes jambes me brulaient à cause de l'effort, je dégoulinait d'eau et je sentais que ma lèvre saignotait légèrement. Pourtant je réussis à sourire, je me mis en position de combat et décidais de l'asticoter un peu. Tu sais pour moi là, s'était que l'échauffement, viens un peu voir par là. Je faisais bien évidemment le con, il aurait très bien pu repartir en courant que je l'aurais simplement regarder partir car j'étais à bout de souffle et bien incapable de continuer. Il prit ma bravache au sérieux en tout cas, il me regarda lui aussi avec un petit sourire et je compris qu'il ne pas en rester là. Ces mains s'entourèrent d'un halo bleu, il y mettait le paquet cette fois-ci. Je me préparais à esquiver quand soudain, elle débarqua à côté de moi, totalement perdue dans ces pensées. Elle ne semblait pas du tout en contact avec le monde extérieur et si moi j'esquivais alors elle allait se prendre de plein fouet le pouvoir que le Thêta allait lancer. D'ailleurs, à ce moment, il lança ce qui ressemblait à un mur d'eau qui courait vers moi et la jolie blonde. Je ne réfléchis pas un instant, je fis un pas de côté, la saisit par la taille et la collait à moi avant de tourner dos à l'eau qui nous frappa violemment juste après.
avatar
militaire
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 74
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rencontre Tardive [Maddy] Lun 20 Juin - 22:40


Zephyr & Maddy

La journée avait franchement trop bien commencé. Sans parler du fait que j’avais réussis à outre passer Skye puisque contrairement à moi elle ne pouvait pas être toute la journée sur son ordinateur. Je devinais que si elle me courait après, c’était  parce qu’elle faisait partit du gouvernement. Mais si elle faisait partit du Fort Detrik, je ne pouvais pas être sa seule mission. Ce serait gâcher beaucoup trop de temps et d’argent pour « pas grand chose ». Je n’avais pas envie de me vanter mais ça faisait onze ans que je fouinais dans leurs base de donnés et ils n’avait jamais réussit à remonter jusqu’à moi, même alors que j’affichais fièrement mon envie de devenir informaticienne et que je n’avais qu’un simple petit ordinateur portable pour agir depuis ma chambre chez mes parents.

Ma journée avait continué en beauté avec un nouveau contrat avec une entreprise. Le travail n’était pas vraiment compliquer en soit mais la masse de travail à abattre me prendrait un peu de temps. Sans compter les maintenances pour assurer le bon fonctionnement. Mais j’aimais toujours avoir de nouveau contrat. Au moins ça voulait dire que je pouvais continuer à travaille légalement tout en continuant mes activités moins légal sous le pseudonyme Jane Doe. Oui j’étais assez fière de mon petit surnom qui faisait un petit pied de nez à ma petite popularité en ligne… Et j’avais enfin reçu les écouteurs que je convoitais depuis un moment avant de craquer et de me les acheter en ligne. Ces petites merveilles sans fil réglait définitivement mes problèmes de fils qui n’arrêtent pas de s’emmêlent. Problème que toutes personnes utilisant des écouteurs finis par avoir un jour ou l’autre.  Mais c’était fini pour moi. En plus leur taille et ma masse de cheveux, ils étaient totalement invisibles.

J’avançais assez distraitement dans le parc. Je n’étais pas vraiment pressée, j’avais eut envie de sortir manger et il était maintenant l’heure pour moi de rentrer pour me remettre au travail. Mais quand on est indépendant, on peut avoir le luxe de choisir ses propres horraires. Je devais avouée que j’avais pas mal trainée et je continuais de le faire en passant par le parc alors que ce n’était pas forcément le chemin le plus court pour rentrer chez moi. Mais la musique pulsais dans mes oreilles et ne faisait que me rendre un peu plus joyeuse puisque la qualité était vraiment bonne par rapport à la taille des écouteurs.

J’aurais probablement dût faire un peu plus attention ou même ne pas écouter de musique sur le chemin. Cela m’aurait éviter pas mal d’ennuie. J’étais la tête penchée sur mon portable l’espace de quelque seconde pour répondre au sms d’une amie. J’allais le ranger dans la poche de mon jeans mais je n’en n’eut pas le temps puisque je fus saisit par la taille et je me retrouvais plaquer contre un homme dont je n’avais même pas vu le visage. J’eut d’ailleurs a peine le temps de voir ce qui nous arrivais dessus qu’un mur d’eau nous heurtait. Avant même que je réalises vraiment ce qui s’était passer, nous étions au sol un peu plus loin et j’en avais le souffle couper puisqu’il reposait de tout son poids sur moi. Mon dos me faisais mal a cause de l’impacte au sol même s’il avait essayer de me protéger le plus possible. Il n’y avait qu’une solution possible. Seul un mutant était capable de faire ce genre de choses. Restait à savoir pourquoi je me retrouvais au beau milieu d’une de ses attaques. Mais ce genre de questions disparut bien vite quand je repensais à mon ordinateur dans mon sac en bandoulière qui n’avait pas dût apprécier l’eau et l’impacte avec le sol, mon portable dans mes mains et mes écouteurs dans mes oreilles.

©Tagada



remember that night when it was all about us without all the bullshit

avatar
theta
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 447
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rencontre Tardive [Maddy] Mar 28 Juin - 10:45

Je n'avais pas réfléchis, j'avais vu la jeune femme et l'idée qu'elle puisse être blessée à cause du mutant fit que j'avais mis de côté ma mission pour la protéger. Je l'avais saisit par la taille et je l'avais coller contre moi. Elle dut avoir peur, se demander ce qui se passait et surtout si elle n'avait pas affaire à un pervers, pourtant, elle n'eut pas le temps de réagir que la vague nous frappa de plein fouet. Je l'avais coller contre moi pour éviter qu'elle ne soit pas blesser par le mur d'eau qui avait une force incroyable, par contre, sonner par la vague, je ne pus empêcher notre chute, je me retrouvais allongé sur elle, un peu groggy et pesant de tout mon poids sur elle. Il me fallut quelques secondes pour reprendre mes esprits, mon bras autour de sa taille, je sentis une douleur dans mon poignet, surement, un caillou qui s'enfonçait dans ma peau, mais la douleur m'aida à refaire surface, nous étions trempé, allongé sur le sol et je n'avais aucune idée de l'emplacement du mutant. Je respirais profondément et me redressais sur l'un de mes coudes pour ne plus écraser la jolie blonde. J'étais vraiment inquiet, j'avais peur pour elle, plus que pour moi, alors je pris le temps de la regarder un moment, je n'avais toujours pas bouger, j'avais l'impression que je ne tiendrais pas tout de suite sur mes jambes. Ne bougez pas encore quelques secondes Je ne profitais pas vraiment de la situation, évidemment, la jeune femme était plutôt jolie, non, elle était en faite très jolie, mais on avait connu mieux comme rencontre ou tout simplement comme plan drague. Je quittais alors le regard de mon inconnue et scrutais les environs, je ne voyais personne, mais autour de nous la végétation était couchée et cela montrait combien ce mutant était puissant. Il avait profité que je sois à terre pour fuir, je n'allais pas dire que j'étais ravis, mais je devais me rendre à l'évidence, jamais je n'aurais réussis à l'attraper à moi seul et j'allais devoir organiser une mission pour le retrouver.

Je glissais alors sur le côté, libérant celle que j'écrasais depuis quelques minutes maintenant, nous étions trempé tout les deux et je la scrutais intensément, je cherchais à déterminer plusieurs choses. Premièrement si elle allait bien, deuxièmement, si elle avait vu quelque chose et troisièmement jusqu'où j'allais pouvoir mentir pour protéger le programme. Je restais assis par terre, prenant le temps de respirer, mais j'étais encore légèrement sonner. Est ce que vous allez bien ? Pas de casse ? Je ne pouvais détourner mon regard de son visage, je ne sais pourquoi, chaque fois que je tentais de regarder ailleurs, mes yeux venait obligatoirement se reposer sur elle, j'étais attiré et je ne comprenais pas pourquoi. Je ne voulais pas que vous soyez blessé quand j'ai vu ce jet d'eau arriver sur nous. Bon voilà une demi vérité, je ne pouvais pas cacher que nous avions été attaqué par un jet d'eau, enfin un mur d'eau plus exactement, mais j'allais galérer pour expliquer sa provenance, ou alors j'allais devoir faire l'ignorant lambda en espérant qu'elle n'est pas remarquer que deux personnes étaient en train de se battre à son arrivée. Je soupirais et la douleur dans mon poignet refit surface, je le regardais et fut surpris de voir le sang couler, une pierre coupante m'avait entailler la peau à cet endroit et je fus heureux que se soit moi qui soit tombé dessus et non elle.
avatar
militaire
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 74
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rencontre Tardive [Maddy] Mar 28 Juin - 11:42


Zephyr & Maddy

J’avais du mal à respirer et les pensées se bousculaient dans mon esprit. Je ne savais pas si je devais d’abord m’occuper de lui, de moi ou de mon matériel. Je respirais un peu mieux puisqu’il s’appuyait sur son coude, je pris une grande inspiration que je regrettais immédiatement vu la douleur que je ressentais. Je n’étais pas médecin et je n’avais pas Olympe sous la main mais je savais qu’avoir mal en respirant n’était pas une bonne chose… Mes yeux se posèrent sur ses lèvres qui bougeaient sans que j’entende ce qu’il disait. Par chance, mon téléphone n’avait rien, un peu mouiller à l’extérieur mais l’intérieur ne semblait pas être endommagé puisque j’avais toujours la musique qui pulsait dans mes oreilles. Je le voyais regarder autour de nous comme s’il cherchait quelque chose. Je savais parfaitement ce qu’il cherchait mais la douleur à chaque respiration m’occupait bien assez l’esprit comme ça.

Les secondes me semblaient des heures et les quelques minutes où il restait sur moi me semblaient une éternité. Je fus soulagée lorsqu’il décida enfin de glisser sur le côté, me libérant entièrement. Non pas que je n’appréciais pas la compagnie d’un homme avec moi… Ou sur moi… Surtout avec une tête comme la sienne. Mais la douleurs m’envahissait à chaque respiration et ne pas avoir son poids sur moi me soulageait un peu. Je roulais sur le côté comme si ça pouvait aider ma respiration mais j’en tirais une grimace de douleurs avant de pousser sur le sol pour m’asseoir tant bien que mal. Mais peut être n’aurais-je pas dus bouger puisque la douleur de mon dos vint m’envahir à son tour. Le sang ne semblait pas couler de celui-ci, mais j’étais assez sûr que mon haut était bon pour la poubelle.

Mais peut être que me relever n’étais pas une bonne idée puisque je commençais à entendre des grésillements, la musique se perdait rapidement et je sentis des micros décharges dans mes oreilles. Je portais mes mains à mes oreilles et retirais rapidement les écouteurs. Je pus sentir de nouveau des micro décharges dans mes doigts, ce qui me dis automatiquement basculer mes mains et les petits écouteurs tombaient sur le sol. Je les regardais tristement. Ils n’avaient même pas un jour et ils étaient déjà morts… Mais songer à l’eau me fit réaliser que j’avais mon ordinateur dans mon sac… Et pauvre de moi, je n’avais pas songé à prendre la sacoche puisqu’il ne m’arrivait jamais d’accident et que je faisais toujours très attention à celui-ci.

Non non non non !

Mes mains s’étais presque jeter sur mon sac pour l’ouvrir et en sortir l’ordinateur complétement tremper… L’eau dégoulinait de celui-ci et même si je n’avais pas entendu un traitre mot de ce qu’il m’avait sortit, il allait avoir beaucoup de mal à m’expliquer ça… Je n’allais pas dire que toute ma vie ce trouvait dans cet ordinateur, ce serait mentir… Mais j’y avais des heures de travail que je n’aurais plus qu’à recommencer si je n’arrivais pas à récupérer au moins partiellement les données sur celui-ci. Je regardais l’ordinateur avec dépits. Je ne savais pas ce qui était le pire dans tout ça. Avoir du mal à respirer ou l’état de mon ordinateur portable. Je fini tout de même par reposer mon regard sur l’homme qui, j’en étais certaine, était persuadée de m’avoir sauver la vie.

Qu’es qui s’est passé ?
©Tagada



remember that night when it was all about us without all the bullshit

avatar
theta
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 447
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rencontre Tardive [Maddy] Dim 10 Juil - 19:12

J'étais inquiet pour la jeune femme face à moi, elle semblait totalement désorienté et avait même du mal à respirer, rien de grave j'espérais. Le choc peut être, du moins je l'espérais et c'est la raison pour laquelle je lui posais des questions m'enquérant de sa santé et d'éventuelles blessures. Pourtant, elle ne sembla pas m'entendre, elle semblait ailleurs et je ne pouvais que l'observer sans comprendre ce qui lui arrivais, du moins jusqu'à ce qu'elle sorte son ordinateur portable qui dégoulinait d'eau. Je passais ma main sur ma bouche, elle semblait vraiment mal de perdre ainsi cet outil, moi je ne comprenais pas trop cet attachement envers un objet comme celui-ci, de toute façon les ordinateurs et moi on était pas spécialement pote, mais bon, je me retins de lui dire, je ne pensais pas que souligné ce faite soit bien intelligent de ma part à cet instant précis. Je restais donc silencieux, fouillant dans mes poches pour trouver de quoi éponger le sang qui dégoulinait de mon poignet, l'entaille n'était pas très grande, mais je pouvais voir qu'elle était profonde et je devrais peut être aller à l'infirmerie pour me faire recoudre quand je rentrerais de cette mission. Car c'est évidemment à cet instant qu'elle repris contact avec la réalité, elle ne répondit pas à mes questions, non se serait bien trop simple, elle préféra me demandé ce qui s'était passé. En voilà une très bonne question, à laquelle il allait être difficile de répondre franchement, les gens n'étaient pas censé savoir que j'étais un soldat, non je devais garder ma couverture intact à tout prix pour pouvoir chasser ces monstres tranquillement. Alors je ne devais faire qu'une chose, jouer l'ignorant, faire comme si je ne comprenais pas moi-même et même si je devais dire une partie de la vérité, je me devais de mentir pour protéger le projet et moi.

Je trouvais un mouchoir, bon il n'allait pas absorber grand chose, mais comme on dit, s'est toujours mieux que rien. J'étais assis à même le sol, j'étais trempé jusqu'aux os et dans un autre cas, je ne serais pas resté près du civil, je me serais sauvé sans avoir à donner d'explication, mais là je n'avais pas réussis, j'avais ressentit le besoin de la protéger d'abord, puis celui de m'assurer qu'elle ne risquait rien, qu'elle allait rien et s'était donc de ma faute si je me retrouvais là à devoir me creuser la tête pour trouver une explication à ce qui venait d'arriver. Je respirais un bon coup et la regardais dans les yeux, voilà bien une chose que j'avais appris pendant ma formation, quand on ment, il est nécessaire de regarder la personne en face de soi. Je venais de sortir du boulot... la soirée était plutôt chaude alors j'ai décidé de couper par le parc pour rentrer. Voilà le mensonge était lancé, j'espérais juste qu'elle ne m'avait pas vu me battre avec le mutant sans quoi toute mon histoire allait se casser la gueule, je devrais l'emmener au fort et je savais combien le commandant détestais ce genre de contre temps. Je rêvassais je crois car... je n'ai pas vu l'homme en face de moi, je l'ai bousculer et... je ne pense pas qu'il avait passé une bonne journée car il s'est mit en colère. Je marquais les bonnes pauses, avait les bonnes hésitations comme si moi aussi je ne comprenais pas ce qui venait de se passer, j'allais même jusqu'à effleurer ma pommette qui était rougit après un coup qu'il m'avait bien placé et qui risquait de me laisser un beau bleu demain. Soudain, je n'ai pas compris, mais il y a eut ce jet d'eau et vous qui étiez en train d'arriver et je n'ai pas réfléchis en faite, je ne voulais pas que vous soyez blessée. J'eus même un petit sourire contrits, m'excusant d'avance si je lui avait fait mal.

Je me relevais doucement, grimaçant en m'appuyant sur ma main blessé, le mouchoir était imbibé de sang, mais je n'y prêtais pas attention. Je lui tendit alors ma bonne main et lui proposais ainsi de l'aider à se relever. Mais vous ne m'avez pas répondu, vous allez bien ?
avatar
militaire
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 74
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rencontre Tardive [Maddy] Jeu 14 Juil - 14:46


Zephyr & Maddy

Je l’écoutais en me demandais s’il y croyais sérieusement ou s’il pensait vraiment que j’allais gober ça. Aucun jet d’eau naturel n’aurait été assez fort pour nous projeter ainsi. Nous ne serions pas tomber au sol j’aurais peut être pus y croire. Mais là j’avais mes côtes et mon dos pour me rappeler que même une tuyauterie qui explose ne peut pas projeter deux personnes ainsi. Je n’était peut être pas dans le domaine de la plomberie mais j’en était quasiment sûr et certaine. Mais officiellement je n’étais pas supposer connaître les mutants. Je n’étais pas supposer savoir ce que mon père avait fait créé. Mais j’étais née dans cette famille et si ma mère prenait encore mon père pour un homme bien je savais qu’il était loin de l’être. Et je ne parle même pas de ma sœur… Si elle pouvait devenir la copie conforme de notre père au féminin, elle le ferait. Et elle est en très bonne voix pour ça.

Je préférais rester silencieuse plutôt que de lui dire que pour moi tout ça ne tenait pas la route. Après tout il était peut être convaincu que c’était ce qui s’était passé. Même si, encore une fois, un même une tuyauterie qui saute n’avait pas vraiment la puissance de pouvoir projeter un homme de sa carrure sur le sol… Je le regard grimacer en se relevant et je pu noté le mouchoir tâcher de sang. Dépitée je rangeais mon ordinateur tremper dans mon sac tout aussi plein d’eau. Je savais qu’il fallait que je rentre au plus vite si je voulais pouvoir récupérer un maximum de donné. Je plaçais donc ma main dans la sienne pour accepter son aide et me relevais tout en grimaçant. Je frissonnais un moment avec une petite brise fraiche qui me rappela que j’étais complétement trempé et que si je ne voulais pas attraper froid il faudrait que je rentre au plus vite pour me changer.

Je n’avais pas entendu… Mais il faut que je rentre. Vu l’état dans lequel est mon ordinateur je vais perdre plusieurs jour de travail… J’habite non loin si vous voulez sécher vos vêtements…

J’étais un peu hésitante. Après tout je ne le connaissais pas du tout. Et s’il pensait m’avoir sauver la vie, il était à côté de la plaque. Mais je n’allais pas non plus le lui dire. De plus, je n’étais pas vraiment du genre sans cœur. Je ne savais pas s’il habitait loin et je m’en serais voulu de le laisser traverser la ville complétement tremper.
©Tagada



remember that night when it was all about us without all the bullshit

avatar
theta
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 447
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rencontre Tardive [Maddy] Lun 18 Juil - 22:13

Je lui racontais mon histoire cousue de fil blanc et même moi je n'arrivais pas à me convaincre. Ces grands yeux de biche étaient fixé sur moi et j'avais un mal fou à me concentrer. Pourtant même si sont regard me montrait qu'elle ne me croyais pas totalement, elle ne dit rien, elle s'abstint de tout commentaire car bien que je ne comprenne pas pourquoi, j'étais certain que si elle avait exigé la vérité de moi alors j'aurais été incapable de lui mentir. Finalement je me relevais, grimaçant à cause de mon poignet et sentant le froid mordant du au vent qui s'était soudain levé, nous ne pouvions pas rester là dans la boue et dégoulinant d'eau, nous allions tomber malade alors, je lui tendis la main pour l'aider à se relever. Je notais quand je la tirais vers moi sa grimace et m'en inquiétais aussitôt. Pourtant je ne pus parler, car elle pris la parole et je l'écoutais attentivement, laissant un petit sourire naitre au coin de mes lèvres. Nous étions trempé et elle semblait désemparer par la perte potentielle de son ordinateur et même si je ne comprenais pas ces machines là et qu'elle me le rendait bien. Le faite qu'elle perde du temps de travail par ma faute me chamboula un peu, mais je fus bien incapable de répondre à quoi que se soit car soudain, elle m'invita chez elle. Attention, je ne me faisais pas des idées, enfin certaines idées m'avaient traversés l'esprit, je devais bien l'admettre, mais je ne voulais aucunement profiter de la situation. Elle m'offrait gentiment de sécher mes habits, de ne pas avoir à traverser la ville trempé jusqu'aux os. J'habite de l'autre côté de la ville et je dois dire que votre proposition est tentante car il commence à faire froid. J'eus un petit sourire presque gêné en lui répondant, je ne voulais pas qu'elle pense que j'étais un détraqué qui n'attendait qu'une chose lui sauter dessus.

Elle me guida alors à travers les rues, je la suivais en silence, de nouveau en l'observant, je remarquais les grimace de douleur et bientôt toujours en silence je la débarrassais de sons sac car je devais me rendre à l'évidence, je l'avais blessé même si elle ne me le disais pas. Après tout je l'avais écrasé quand nous nous étions retrouvé plaqués au sol et je n'avais pas pensé que mon poids associer à la force de l'eau puisse lui faire du mal. Je la détaillais alors de haut en bas, essayant en vain de découvrir une blessure sur elle, mais il n'y avait rien de visible. Elle s'arrêta devant une porte, sembla hésiter un instant puis l'ouvrit et s'effaça pour me laisser entrer dans le hall d'un immeuble. Je vous ai fait mal. S'était une affirmation et non pas une question, elle souffrait et j'avais de l'admiration pour elle car jamais elle ne laissa la moindre plainte sortir de ces lèvres. Je pourrais regarder si vous le souhaitez, m'assurer que se n'est rien de grave. Et si vous avez je voudrais bien vous emprunter un nécessaire de premier secours. Je n'étais pas médecin, mais j'étais un soldat, j'avais fais la guerre et j'avais appris à reconnaître une blessure grave quand j'en voyais et pour ma demande d'une trousse de soin je n'avais qu'à lui montrer mon poignet dont le mouchoir commençais à s'égoutter lentement alors que je la suivait vers son appartement.
avatar
militaire
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 74
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rencontre Tardive [Maddy] Mer 20 Juil - 23:10


Zephyr & Maddy

J’observais mon « sauveur » un moment. Il devait savoir autant que moi que son histoire ne tenait pas la route, il m’aurait dit que des extra terrestres avait fait exploser une tuyauterie, ça aurait probablement été la même chose. De toute façon, on peut rarement trouver ce genre de pression dans des endroits publique. Un rapide coup d’œil à l’environnement ne pouvait également confirmer que son histoire n’était pas possible puisqu’il n’y avait aucune trace de la provenance de ce fameux jet d’eau. Mais après tout, je fabulais peut être totalement et il croyait peut être dur comme fer à son histoire. La seule raison pour laquelle je n’y croyais pas c’était parce que je connaissais le projet créé par mon père. L’inconnu me confirma alors qu’il vivait de l’autre côté de la ville. Il était donc certain qu’en le laissant repartir ainsi il finirait par tomber malade. J’étais hésitante quant à ma proposition mais je ne la regrettais pas vraiment. J’affichais un petit sourire et lui fis signe de me suivre.

Fort heureusement je n’habitais vraiment pas loin du Truxtun Park, ce qui était un réel avantage pour Judith puisque nous n’avion jamais à sortir la voiture pour aller au parc mais aussi pour nous aujourd’hui puisque plus je marchais et plus je me congelais sur place. De plus je ne pouvais pas m’empêcher de songer à l’eau contaminant chaque circuit de mon ordinateur. C’est cette pensée qui fit disparaître mon hésitation à le faire entrer chez moi. Bon, c’était aussi parce que je savais que Judith était chez une camarade de classe après l’école. Je m’effaçais donc pour le laisser entrer et je fus un peu surprise par sa proposition. De toute évidence je n’avais même pas cherché à cacher le fait que j’avais mal.

Hum… Ça devrait aller… La salle de bain est à l’étage. La double porte à droite puis sur la gauche. Il y a une étagère avec des serviettes propre. J’arrive tout de suite.

Ok, j’oubliais peut être de préciser qu’il fallait passer par ma chambre pour accéder à la salle de bain. Mais c’était comme ça même pour la salle de bain de Judith. Et je n’allais pas faire entrer un inconnu dans la chambre d’une petite fille. Je filais ensuite rapidement du côté de la cuisine où je sortie l’ordinateur de mon sac pour le mettre dans un sachet en plastique et j’y versais tout le riz que je pouvais trouver chez moi avant de le répartir dans le sac et le refermer. Judith pourrait peut être m’aider mais en attendant, j’utilisais les bonnes vieilles technique humaine en espérant que ce ne soit pas complètement fichu. J’abandonnais ensuite mon sac dans l’évier avant de faire un tour par la buanderie pour y abandonner mes vêtements tremper dans la machine a lavé, heureusement je n’avais pas encore ranger la dernière lessive et je pus me changer directement. Ce n’était pas vraiment parfais puisque j’avais encore les cheveux complètement tremper mais je devais bien faire avec ce que j’avais. Je filais ensuite tout droit vers l’escalier pour rejoindre l’étage en montant les marches deux par deux. Dans ma hâte je ne m’arrêtais pas et je rentrais directement dans la salle de bain sans m’annoncer.
©Tagada



remember that night when it was all about us without all the bullshit

avatar
theta
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 447
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rencontre Tardive [Maddy] Jeu 4 Aoû - 23:16

Je me sentais coupable de la voir grimacer, après tout si je n'avais pas fait barrage de mon corps lui tombant alors dessus, elle n'aurait pas mal à cet instant. Je lui proposait alors de jeter un coup d'œil, Je n'avais aucune arrière pensée, je voulais réellement m'assurer qu'elle allait bien. Seulement voilà, elle refusa mon offre, à la place de quoi, elle m'indiqua le chemin vers la salle de bain alors que mes habits étaient en train de goutter sur le sol. Très bien, mais n'hésitez pas en cas de besoin. Je lui fis un petit signe de tête avant de prendre le chemin indiqué. Je passais par la chambre, ne prenant pas réellement le temps de regarder autour de moi, j'avais hâte d'enlever ces vêtements qui me collait à la peau et qui devenait particulièrement désagréable. Je les retirais tous d'ailleurs en hâte à peine la porte pousser, je frissonnais et je fus content de les laisser tomber dans la baignoire pour éviter de tremper le sol. La situation m'avait complètement échappé avec ce mutant, il avait réussit à m'échapper, mais pire encore il m'avait exposé à une jeune femme qui ne semblait pas croire à mes minables petite explication. En soupirant je saisis une serviette et commençait à m'essuyer les cheveux, j'étais pensif, en partie sur ma mission et la manière dont j'allais présenter l'incident à mes supérieurs, je n'étais pas sur de vouloir parler d'elle, je ne connaissais pas son prénom, mais elle avait été gentille avec moi, assez en tout cas pour me proposer de venir sécher mes vêtements chez elle alors qu'elle aurait pus me planter dans le parc sans un mot.

J'étais plongé dans mes pensées, les yeux perdus dans le vide quand soudain la porte s'ouvrit derrière moi. Je sursautais ne m'attendant pas à la voir rentrée dans la pièce, j'étais totalement nu et j'eus le réflexe un peu bête de me tourner vers elle comme pour affronter un ennemi, lui offrant ainsi une vue imparable sur mon anatomie. Il me fallut quelques secondes pour réaliser et alors je mis la serviette que je tenais à la main juste devant. Elle me regardait fixement, semblant elle aussi surprise et j'eus alors le loisirs de l'observer, de détailler son corps, elle s'était changé, pourtant sa chemise blanche avait été mouiller par ces cheveux, le tissus devenu en partie transparent, me laissait entrevoir ces seins, vision augmenter par les boutons mal mis car boutonner à la hâte et qui offrait un décolleté plongeant. Dire que je n'eus que des pensées pure alors que ces seins étaient là à ma vue ne serait qu'un gros mensonge. D'ailleurs certaines parties de mon anatomie mal caché était là pour le prouver ce qui ne fit qu'augmenter ma gène. Pourtant, je ne voulais pas trop lui montrer. Je tentais de sourire, mais mon regard restais fixé sur sa poitrine apparente. Je peux vous aider ? Merde, voilà une phrase qui sonnait comme un gros pervers, pourtant, là je me sentais totalement dans la peau d'un pervers et plus encore quand nos regards se croisèrent, les siens étaient brulant et pris d'une impulsion je m'approchais subitement d'elle, lâchant ma serviette, je pris son visage entre mes mains et l'embrassait. Je savais que je risquais au mieux la gifle, mais je n'avais pas hésité une seconde.
avatar
militaire
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 74
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rencontre Tardive [Maddy] Ven 5 Aoû - 0:16


Zephyr & Maddy

Heu, je n’avais pas raté une étape ? Ah si… le moment où j’étais supposée frapper pour annoncer ma présence… Si je m’étais attendu à avoir un homme nu dans ma salle de bain en position de combat, je crois que je n’y aurais jamais cru. Sans que je ne m’en rende compte, mon regard parcourait déjà son anatomie pour finir sur son entre-jambe. Il se rendit d’ailleurs bien vite compte de ce qu’il laissait voir puisqu’il tenta tant bien que mal de cacher son anatomie. Et pas vraiment avec un grand succès puisque je pouvais toujours constaté qu’il n’avait rien a envier aux autres hommes !

J’étais rêveuse et sa phrase me ramena quelque peu à la réalité. S’il pouvait m’aider ? Oh, j’en étais certaine ! J’avais beau être complétement trempé, j’avais l’impression d’être en feu. Et ça devait se voir dans mon regard puisqu’il ne fallut qu’un regard pour abandonner sa serviette en s’avançant vers moi pour saisir mon visage et m’embrasser. J’étais un peu surprise mais ça ne me déplaisait pas non plus. Mes mains se posèrent sur ses flans pendant que je lui rendais son baiser.


©Tagada



remember that night when it was all about us without all the bullshit

avatar
theta
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 447
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rencontre Tardive [Maddy] Ven 5 Aoû - 1:24

avatar
militaire
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 74
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rencontre Tardive [Maddy] Ven 5 Aoû - 2:21


Zephyr & Maddy


©Tagada



remember that night when it was all about us without all the bullshit

avatar
theta
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 447
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rencontre Tardive [Maddy] Ven 5 Aoû - 9:23

avatar
militaire
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 74
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rencontre Tardive [Maddy] Mar 9 Aoû - 13:54


Zephyr & Maddy


©Tagada



remember that night when it was all about us without all the bullshit

avatar
theta
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 447
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rencontre Tardive [Maddy] Mar 9 Aoû - 19:13

avatar
militaire
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 74
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rencontre Tardive [Maddy]

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Rencontre Tardive [Maddy]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Sujets similaires
-
» Non réception ou réception tardive des sms !
» resiliation ideo tardive chez bouyges
» Portabilité tardive : quels risques ?
» Présentation tardive , mais bon...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet Mutant :: Annapolis :: Hillcrest :: Truxtun Park-
Sauter vers: