AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

MATTHIAS + love like this won't last forever
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Annapolis :: Old Town :: Habitations
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
MessageSujet: MATTHIAS + love like this won't last forever Jeu 9 Juin - 18:20


Matthias & Leanne
    love like this won't last forever

Leanne détestait ce genre de mission. Complètement. Quand elle pouvait les éviter, elle le faisait avec joie. Elle préférait largement le contrôle de l'information à la chasse au mutant. Sans doute parce que en définitive, ça ressemblait davantage à de la chasse à l'homme. Et puis, on prenait bien moins de coup quand on tendait l'oreille aux rumeurs. L'énorme hématome sous ses seins pouvaient en attester. Ils avaient parcouru la ville après ce mutant qui était des plus virulent. Ils l'avaient acculés dans une impasse, ils s'étaient préparés à affronter ses pouvoirs, mais ce n'était finalement pas ce qui s'était passé. Ils les avaient tous surpris on se battant normalement. Il avait envoyé un magnifique coup de pied dans le sternum de la jeune femme qui s'était retrouvé sur les fesses, le souffle coupé. Et là, dans le miroir de sa salle de bain, elle pouvait parfaitement voir cet énorme bleue qui passait sous son soutien gorge. Elle baissa le bras pour remettre son haut en place. Elle ne parvint pas à contenir une grimace de douleur. Voilà qui allait compliquer sa soirée. Dés qu'elle levait le bras, elle sentait cette même douleur la traversé de part en part. Et, elle allait passer la soirée avec un médecin un peu trop observateur.

Si elle avait voulu jouer la carte de la sécurité, elle aurait sûrement annulé cette soirée avec Matthias. Mais, elle avait fini par se trouver des tas d'excuses pour ne pas avoir à le faire. Tout d'abord elle s'était dit que ce serait attirer l'attention, le faire se douter de quelque chose et mettre en danger sa couverture. Elle s'était aussi dit qu'il était important qu'elle sache si jamais des choses étranges s'étaient passés à l'hôpital, puisque sa journée avait été prise avec cette traque. Elle en avait des tas d'autres comme ça. Des excuses faciles et qui cachait probablement la vérité, elle voulait juste être avec lui. Un moment de paix après cette journée compliquée. Elle poussa alors un large soupir et quitta sa salle de bain. Dans le salon, il flottait une odeur de lasagnes. Un plat surgelés qu'elle avait tout simplement mis au four, mais elle savait que Matt ne lui en tiendrait pas rigueur, elle le savait. Il acceptait tout -ou presque-. C'était facile d'être avec lui. Encore plus d'en tomber amoureuse. Elle alluma la radio, laissant un léger fond sonore dans l'appartement. Avec un regard vers l'horloge, elle se rendit compte qu'elle avait encore quelques minutes avant qu'il n'arrive. Elle alla s'installer dans le canapé avec un livre que lui avait conseiller Cass. Elle avait si peu de temps pour lire qu'au final, elle devait grappiller quelques minutes ainsi. Mais il fallait l'avouer, elle préférait largement sacrifier sa lecture à Matthias.

Elle se redressa subitement quand elle entendit frapper à la porte. Un geste qui lui tira une grimace. Elle allait vraiment devoir faire attention. Sinon, Matt allait se rendre compte de quelque chose et là tout de suite, elle ne savait pas du tout quel genre d'excuse elle pourrait inventer pour expliquer ça. Elle posa son livre sur la table basse avant de se diriger vers la porte d'entrée. Un large sourire était apparu sur son visage avant même qu'elle n'ait à le forcer. Elle s’efforça d'ignorer la voix qui lui disait qu'elle était dans une sacrée merde. Elle ouvrit en grand la porte. « Salut toi ! » Elle se hissa sur la pointe des pieds pour aller déposer un baiser sur les lèvres de Matthias en guise de bonjour.


It was you who picked the pieces up when I was a broken soul. And then glued me back together returned to me what others stole. ©endlesslove.
I don't wanna hurt you
avatar
militaire
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 60
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: MATTHIAS + love like this won't last forever Ven 10 Juin - 21:31

Leanne
Hawkins

Matthias
Hastings

love like this won't last forever
J’adore mon travail. Même si je vois beaucoup de chose qui vous ferais halluciner, même en en sachant le quart. Mais j’aime mon travail. Le problème c’est qu’être médecin à l’hôpital peut très rapidement se transformer en vivre à l’hôpital. Je ne compte plus le nombre de fois en sept ans où il ne m’était même plus utile de rentrer chez moi puisque je n’avais que quelque heure entre la fin de mon service et le début de mon prochain service. Alors on commence à dormir un peu n’importe où et dans des positions bien étrange. Parfois même les yeux ouvert, le style suspendu sur une feuille de patient. Et pendant longtemps, ce rythme de vie ne me dérangeait pas vraiment. J’avais l’habitude. Et puis elle était arrivée avec sa plait à l’arcade sourcilière. Depuis, je prenais tout le temps libre que je pouvais avoir et quand je pouvais, je le passais avec elle. Bien sûr, il y avait toujours la possibilité que je sois appelé en urgence. Mais j’avais pris mes dispositions puisque je voulais juste une soirée tranquille avec elle.

Et comme rien ne se passe comme prévu, surtout à l’hôpital, j’étais en retard sur mon programme. Un petit coup d’œil à ma montre me confirma que je n’avais pas le temps de faire un saut chez moi pour une vraie douche. J’en pris une rapide à l’hôpital mais il n’étais pas impossible que j’emprunte sa salle de bain durant la soirée. Mais quelque chose me disait que ça ne serait pas vraiment un souci pour Leanne… Je fis tout de même un petit arrêt sur le trajet. Je n’aimais pas arriver les mains vides, vieille habitude que je tenais de ma mère qui ne pouvait jamais aller quelque part sans amener quelque chose. Et mon petit doigt m’assurait que ça pourrait lui plaire.

Etonnamment, je réussissais à ne pas arriver trop en retard. Je garais ma voiture au bas de l’immeuble et entrait avec un petit soupire en songeant aux trois étages sans ascenseur après avoir ranger mes clés dans ma poche. Ok, j’aimais le sport mais mon métier est un sport. Mais je me réservais pour plus tard la tache de la convaincre de déménager. Plus tard. En attendant, je grimpais les marches deux à deux et me hâtais vers sa porte pour y frapper. Leanne ne mit pas longtemps à venir m’ouvrir et j’affichais un petit sourire en voyant son visage. Je fis un pas vers elle pour poser ma main libre sur sa hanche en lui rendant son baiser.

Salut !

Je n’attendis pas qu’elle me dise d’entrer et je m’invitais tout seul comme un grand en l’incitant à reculer pendant que je lui volais un nouveau baiser. Je remontait ma main tenant encore la boite que j’étais aller chercher avant de venir ici. J’affichais un sourire taquin.

Ça sent bon. Surgelé ? J’ai amené le dessert. J’espère que ça te plaira.


avatar
civil
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 39
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: MATTHIAS + love like this won't last forever Ven 10 Juin - 22:30


Matthias & Leanne
    love like this won't last forever

Elle savait que ce n'était pas bon pour sa mission, sa couverture et tout ce qui accompagnait sa vie professionnel, mais elle était heureuse de le voir. Presque soulagée. Comme une junkie qui a l'impression d'être subitement complète en prenant une nouvelle dose. Elle qui ne pensait pas avoir de fibre romantique comme n'importe quel nana normalement constitué, découvrait finalement une facette d'elle qu'elle ne connaissait. Elle avait l'impression d'être sensible à chacun de ses gestes. Comme cette main qu'il pose sur sa hanche pour lui rendre son baiser. Ce simple contact fait battre son cœur à un rythme vertigineux. « Salut ! » Et le son de sa voix aussi fait naître des papillons dans son ventre. Elle prend le temps de dévisager ses traits alors qu'il entre dans l'appartement. Elle n'a plus besoin de le faire rentré, il connaît l'endroit comme sa poche. Il devait s'y sentir comme chez lui. Tout comme elle se sentait comme chez elle chez lui. C'était ça après tout une relation. Même si de son côté elle est sensé être factice. Maintenant qu'elle était dedans, elle se demandait comment faisait les autres agents pour se sentir détache. Pouvait-on vraiment feindre l'attachement indéfiniment ? Elle n'y croyait plus vraiment.

Ses lèvres vinrent trouver une nouvelle fois celle de la jeune femme alors qu'il l'avait reculer pour entrer. Mais aussi ses traits tirés. Il a dû venir directement après son travail. Elle aurait pu aussi s'en rendre compte à son odeur. Il n'utilise pas le même gel douche chez lui et à l'hôpital. « Ça sent bon. Surgelé ? J’ai amener le dessert. J’espère que ça te plaira. » Elle eut un sourire. Il la connaissait bien. Tout en ne sachant pas grand chose. Elle était une véritable ironie à elle toute seule. « Tu me connais, j'ai mis les petits plats dans les grands. » Plaisanta-t-elle en se dirigeant vers le salon pour qu'il l'y suive. Elle se dirige directement vers la cuisine ouverte, et ouvre le four d'un coup. Elle retient in extremis sa grimace. Tellement contente de le voir qu'elle en a oublié ce qu'elle avait a caché. Si ses supérieurs la voyaient... A tout les coups il la jugerait inapte au service sous couverture. Heureusement pour elle, il n'y avait personne pour la surveiller. Elle tente alors d'ignorer la douleur, alors qu'elle sort son plat de lasagnes de là, un gant de cuisine autour de la main. Elle va rapidement le poser sur le dessous de plat qu'elle avait déjà mis sur la table à manger. « Comme tu vois, c'est peut-être du surgeler, mais c'est moi qui est géré le plus important : la cuisson ! » Ajouta-t-elle avec un faux air de fierté. Un jour, peut-être qu'elle ferait un vrai repas. L'idée de passer des heures aux fourneaux avait finalement quelque chose de séduisant. « Mais je suis sure que ton dessert sera bien meilleur. Tu sais toujours exactement comment me faire plaisir. » Et c'était bizarrement vraie. Certes, elle lui mentait sur la façon dont elle occupait ses journées, mais sur tout le reste, elle n'avait jamais menti. Elle lui avait même parlé de ses parents et de son frère. A se demander pourquoi, elle ne s'était pas rendue compte avant des véritables sentiments qu'elle avait pour lui. Elle se dirigea vers lui, attrapant le paquet. « Il faut le mettre au frais ? »


It was you who picked the pieces up when I was a broken soul. And then glued me back together returned to me what others stole. ©endlesslove.
I don't wanna hurt you
avatar
militaire
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 60
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: MATTHIAS + love like this won't last forever Ven 10 Juin - 23:23

Leanne
Hawkins

Matthias
Hastings

love like this won't last forever
Ça réponse me fit sourire. Bien que ça ne soit pas réellement difficile puisque tout me faisait sourire avec elle. Et je la laissais s’échappée en le regardant aller vers la cuisine une seconde avant de me retourner pour fermer la porte d’entré. J’étais plutôt du genre sympa, mais si les voisins pouvaient éviter de se taper l’incruste pendant notre soirée, ça m’arrangeait ! Et c’est probablement pour ça que je ne vis pas son expression crispée lorsqu’elle ouvrit le four. Avec mes patients, je pouvais voir de tout et de rien, entre ceux qui exagérait le moindre petit symptôme et ceux qui cachait absolument tout. Mais il y a une chose qu’on cache difficilement. Et c’est ce qu’on appel le « masque de douleur ». Cette expression crispée accompagner de grimace était difficile à cacher. Mais généralement il s’accompagnait d’un visage terne et d’un air abattu, ce que Leanne n’affichait absolument pas. Au contraire, elle avait ce petit sourire qui faisait ressortir ses fossettes et qui me faisait toujours autant craquer.

Peut être pas. Ce n’est pas moi qui l’ai fait. J’ai triché aussi.

Une fois la porte fermé, je l’avais suivit dans la cuisine et je n’eus pas le temps d’aller ranger moi même la boite dont l’ouverture ne tenait qu’à un petit bout de scotch qu’elle me la prit des mains en me demandant s’il fallait la mettre au frigo. Je profitais d’avoir les mains libres pour retirer ma veste, l’envoyant sur le canapé, et sortir mon trousseau de clé, mon porte-monnaie, portable et pager de mes poches pour les déposer sur le plan de travail de la cuisine. Je savais que mes affaires ne gênerais pas à cet endroit puisqu’elle ne cuisinait pas et donc ne l’utilisait presque jamais.

C’est mieux, à moins que tu ne veuilles la manger maintenant…

Je haussais les sourcils en souriant, j’espérais bien titiller sa curiosité juste pour voir si elle résisterais à la tentation de regarder ce qu’il y avait dans cette fameuse boite entre ses mains. Je me contentais simplement de m’appuyer sur le bord du plan de travail en glissant mes mains dans mes poches.


avatar
civil
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 39
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: MATTHIAS + love like this won't last forever Jeu 16 Juin - 19:18


Matthias & Leanne
    love like this won't last forever

Elle se devait d'être prudente ce soir. De faire attention à ses réactions. Mais elle savait que ce ne serait pas facile face à Matthias. Sans qu'elle le veuille, elle finissait toujours par se détendre. Une chance qu'il n'est pas encore tout découvert en vérité... « Peut être pas. Ce n’est pas moi qui l’ai fait. J’ai triché aussi. » Elle eut un sourire. Comme si c'était comparable. « Sauf que toi tu as travaillé toute la journée et pas moi. » Reprit-elle. Officiellement, elle avait été de repos aujourd'hui. Même si au final, elle avait eut une journée plus que fatigante. Heureusement que de toute manière, elle ne se mettait pas aux fourneaux, sinon, elle devrait trouver des excuses à pourquoi elle ne cuisine pas parfois. Sa fainéantise avait finalement du bon. Elle avait suffisamment de mensonges à raconter comme ça. Elle lui demanda donc si le dit dessert devait être mis au frais ou pas. « C’est mieux, à moins que tu ne veuilles la manger maintenant… » Là, il titillait sa curiosité. Et sa gourmandise. En plus il semblait vraiment intéressé de savoir ce qu'elle allait faire, comme s'il surveillait le moindre de ses gestes. Elle le regarda un instant, alors qu'il était appuyé sur le plan dans de travail, les mains dans les poches. « J'ai l'impression de perdre une bataille. Et en réalité, je m'en moque. » Sur ces mots, elle posa la boite à gâteau sur la table et se mit à décoller délicatement le scotch qui la maintenait fermer. Elle souleva le couvercle pour découvrir donc cette merveille. A peine ses yeux se posèrent sur la tarte que son ventre se mit à gargouiller. Matthias la connaissait par cœur. Il savait très exactement ce qu'elle aimait et ce qui pouvait lui faire plaisir. Mais c'était tout aussi flippant. Peut-être savait-il quelque chose dont elle n'avait pas conscience. Et là ça pourrait être dangereux. Très dangereux. Et pour lui. C'était la première fois qu'elle se posait la question de savoir comment réagirait ses supérieurs si jamais Matthias découvrait la vérité et qu'ils le découvriraient. Oui, elle avait peur, très peur pour lui. Mais elle chassa ses pensées morbides pour garder le sourire qu'elle affichait. « Okay, j'ai une autre idée. Toi tu manges les lasagnes et moi je mange ça. Je t'assure que ça me fait mon repas ! » Se manger une tarte en repas, elle aura déjà fait pire. Et puis tout ce sucre fera du bien à son moral et il restera au beau fixe. Elle pourra peut-être même oublier la douleur ainsi. « C'est pas une bonne idée ? »Bon, elle n'était qu'à moitié sérieuse. Mais elle avait bien l'intention de manger plus de la moitié de cette tarte. Elle se dirigea vers lui, passant ses bras autour de son cou -un geste qui tira sur son bleu mais elle parvint à ne rien laisser paraitre- pour déposer un léger baiser sur ses lèvres. « Dans tout les cas, on devrait se décider avant que les lasagnes ne refroidissent. »


It was you who picked the pieces up when I was a broken soul. And then glued me back together returned to me what others stole. ©endlesslove.
I don't wanna hurt you
avatar
militaire
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 60
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: MATTHIAS + love like this won't last forever Jeu 16 Juin - 21:09

Leanne
Hawkins

Matthias
Hastings

love like this won't last forever
Observer Leanne après ma dernière phrase m’amusait. Sa curiosité était clairement piquée et après m’avoir regarder, elle fini par craquer et ouvrit la boite. J’affichais un sourire en entendant la réaction de son ventre uniquement à la vue du dessert que j’avais amener. Même si je n’étais pas en face d’elle, je savais que son regard s’était illuminé. Comment on dit, il en faut peu pour être heureux. Et j’aimais la rendre heureuse. Une fois de plus je fus amusée lorsqu’elle propose de me laisser les lasagnes pour se sacrifier et manger la tarte.

Je n’en doute absolument pas. Je sais que tu en es tout à fait capable.

Je plongeais mon regard dans le sien quand elle se rapprocha pour passer ses bras autour de mon cou. Je sortis les mains de mes poches pour les poser sur ses hanches et je lui rendis son baiser en souriant. Je restais toute fois silencieux tout en souriant. Je laissais mes mains glisser vers le bras de son dos en l’écoutant parler comme pour éviter qu’elle ne s’échappe. Je lançais un coup d’œil rapide aux lasagnes poser sur la table dressée pour deux. Puis je me penchait légèrement en faisant glisser mes mains de son dos sur ses fesses puis sur ses cuisses que je saisis pour la soulever et je me retournais pour poser Leanne sur le plan de travail en prenant soin d’éviter mes quelques affaires pour ne pas lui faire de mal. Je me collait alors complétement à elle pour kidnapper ses lèvres.

Tu es sûre de vouloir passer au dessert sans moi ?

Un petit sourire taquin fit son apparition sur mes lèvres alors que mon regard ne quittait pas le sien. Je gardais ma main gauche sur sa cuisse alors que l’autre remontait lentement sur sa hanche avant de se glisser sous son t-shirt et de s’attarder sur son flanc.


avatar
civil
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 39
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: MATTHIAS + love like this won't last forever Ven 17 Juin - 8:33


Matthias & Leanne
    love like this won't last forever

« Je n’en doute absolument pas. Je sais que tu en es tout à fait capable. » Au moins, ses habitudes alimentaires hors normes ne le choquait pas. Il n'était même pas surpris. Après tout, il savait quel bouton il avait pressé en apportant ce dessert. Et puisqu'il se montrait si attentionnée, elle avait envie de lui montrer qu'elle était loin d'être insensible à tout ça et vint chercher un baiser. Sa réaction fut presque immédiate, elle sentit ses mains sur son dos, qu'elle ne lui avait même pas vu sortir de ses poches, puisque ses yeux étaient occupés avec son visage. Chaque étreinte avait quelque chose de magique dans le fond. Elle se demanda un instant depuis quand c'était ce qu'elle ressentait. Et à quel point cela pouvait être dangereux. Néanmoins, elle n'eut pas le temps de s’appesantir sur ses pensées puisque les mains de Matthias continuaient à bouger. Elle glissèrent du bas de son dos, passant par ses fesses pour atterrir sur ses cuisses. Et puis subitement, il la soulevait. Un geste qui en temps normal ne la choquait absolument pas, mais là, tout son corps se contracta à cause de cette fichu douleur qui irradiait sous ses seins. Elle conserva tout de même son sourire, tentant de ne pas montrer que ça n'allait pas.  Matt était maintenant bien plus proche d'elle et son regard ne quittait pas le sien. Elle espérait sincèrement qu'il n'avait pas vu cette éclat de douleur. Une fois qu'elle fut installée sur le plan de travail, c'était bien plus facile. Elle l'entoura d'ailleurs de ses jambes, autant parce qu'elle en avait envie, que parce que ça pourrait peut-être détourné son attention. Et puis vu qu'un de ses mains étaient parvenus à se faufiler sous son t-shirt et que l'autre n'avait pas quitté sa cuisse, on ne pouvait pas dire que son geste à elle était hors de propos. « Tu es sûre de vouloir passer au dessert sans moi ? » Elle eut un sourire taquin, ses doigts, toujours sur sa nuque, se mirent à jouer avec ses cheveux. « Rien n'empêches que je t'offre un autre genre de dessert après. » A peine avait-elle prononcé ses mots qu'elle se rendit compte de sa bêtise. Si elle finissait à poil -ou presque- il n'allait pas rater son hématome et là, elle allait devoir trouvé une excuse convaincante. Elle se laissait avoir pas ses hormones et ses sentiments. Ce n'était pas bon du tout. Il fallait calmer le jeu. Elle relâcha alors ses jambes et ses mains quittèrent sa nuque pour se cramponner au bord du plan de travail. « Mais en dessert ! Je ne voudrais pas que les lasagnes refroidissent pour de bon. Ce serait tant de boulot gâché sinon. » Certes, elle faisait sur le ton de la plaisanterie, mais elle pourrait peut-être au moins gagné du temps.


It was you who picked the pieces up when I was a broken soul. And then glued me back together returned to me what others stole. ©endlesslove.
I don't wanna hurt you
avatar
militaire
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 60
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: MATTHIAS + love like this won't last forever Sam 18 Juin - 15:42

Leanne
Hawkins

Matthias
Hastings

love like this won't last forever
Ma main faisait son petit bonhomme de chemin sur sa peau et ça n’avait vraiment pas l’air de déranger Leanne puisque sa petite distraction eut l’effet voulu et je ne fis pas attention à ses micros expression qui aurait pus m’indiquer que quelque chose n’allait pas. J’affichais un sourire en l’écoutant me proposer un autre style de dessert. Peut être que j’aurais dus passer acheter de la chantilly plutôt qu’une tarte. Mais en faisant ça, j’aurais risque de me prendre une gifle pour avoir présumer que nous ferions quoi que ce soit ce soir.

Je ne fus qu’a moitié surprise lorsqu’elle me relâcha. Au fond, j’étais un peu déçu mais c’était vrai qu’il fallait aussi que je manges puisque je n’avais pas vraiment eut le temps de me reposer depuis que j’avais commencer mon service ce matin et donc je n’avais eut que très peu de temps pour manger. Un vrai repas, même tout droit sortit du congélateur, ne pourrait que me faire le plus grand bien. Et une vraie douche. Mais je verrais ça plus tard. En attendant je sortis ma main de sous son t-shirt et le lui remis en place avant de remonter ma main pour la poser sur sa nuque et l’attirer vers moi puisqu’elle s’était un peu éloignée pour déposer mes lèvres sur son front.

Tu manges avec moi alors ?

Je fis un pas en arrête pour la libérer et je lui proposais ma main pour descendre du plan de travail. Une fois fais et sans vraiment attendre sa réponse je me tournais avec un sourire pour fermer la boite de la tarte et la ranger au frigo. La tarte à la framboise était peut être son dessert préférer sans être le mien, je comptais bien pouvoir en manger aussi, même si je devrais me battre contre elle et lui ôter la fourchette de la bouche pour qu’elle se décide enfin à m’en laisser un morceau.


avatar
civil
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 39
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: MATTHIAS + love like this won't last forever Sam 18 Juin - 19:39


Matthias & Leanne
    love like this won't last forever

Il ne semblait pas s'être rendu compte de la douleur qui l'avait traversé et Leanne pouvait remercier sa bonne étoile. Elle enchaînait les erreurs, mais malgré tout, tout allait bien. Si elle n'était pas chanceuse, alors elle ne savait pas comment nommer ça. Et mieux, il accepta le changement de sujet sans s'en offusquer ou paraître surpris. Elle allait pouvoir caché son hématome encore un petit moment. Mais une petite voix lui disait qu'elle allait devoir une excuse à un moment ou un autre. Une explication acceptable par un médecin. Ce qui compliquait davantage la tâche. Bref, elle avait gagné du temps, autant en profiter. Sa main quitta alors son dos pour remonter vers sa nuque. Il l'attira vers lui pour déposer un baiser sur front. Typiquement le genre de geste qui avait tendance à la bouleverser. Tout simplement parce qu'il n'y avait rien d'autre que de la tendresse dans ce genre de baiser. Pas d'appétit sexuel ou autre besoin que le corps chercherait à combler. C'était un gest dépourvue de pensées secondaires qui n'était que ce qui l'était, une petite preuve -si ce n'est d'amour- d'affection. Le genre de geste qui lui rappelait qu'elle était injuste envers lui de lui mentir comme elle le faisait. « Tu manges avec moi alors ? » Elle se contente d'un hochement de tête et d'un sourire tendre. Si elle ne pouvait pas tout lui dire, elle pouvait au moins faire en sorte que ses moments soient vrais, et pas faussés par autre chose. Et elle devait en profiter. Parce que si elle, elle aimait celui qu'il était, pas sure que lui aimerait toujours celle qu'il découvrirait en même temps que la vérité.

Elle attrapa la main qu'il lui tendait pour s'aider à descendre du plan de travail. Cette fois-ci, elle s'y prépara et c'est en contractant les abdominaux qu'elle sauta. La douleur fut moins forte, mais toujours là. Mais puisqu'elle s'y était attendu, elle parvint à garder son sourire. Et sans serrer la main de Matthias plus fort que nécessaire. Puis il alla mettre la tarte au frigo. Elle suivit un instant du regard l'objet de sa gourmandise, avant de se tourner vers la table. Elle attrapa le couteau et se mit à couper les lasagnes. Elle servit une part dans l'assiette de Matt avant de faire de même avec la sienne. Elle s'installa à table, faisant face à son petit ami. « Alors ta garde ? » Demanda-t-elle. « Pas trop épuisante ? » Elle se souvenait qu'au début de leur relation, c'était typiquement le genre de question qu'elle posait pour faire la conversation, sans vraiment se soucier de sa réponse. Ou alors en espérant glaner des informations pour sa mission. Mais au fur et à mesure des semaines, elle avait fini par vraiment s'y intéresser. Elle voulait vraiment savoir comment s'en sortait son patient. Et puis, elle s'inquiétait aussi sincèrement pour lui. Elle le voyait épuisé physiquement et voulait le savoir bien.


It was you who picked the pieces up when I was a broken soul. And then glued me back together returned to me what others stole. ©endlesslove.
I don't wanna hurt you
avatar
militaire
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 60
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: MATTHIAS + love like this won't last forever Mer 20 Juil - 23:17

Leanne
Hawkins

Matthias
Hastings

love like this won't last forever
Le dessert bien en sécurité au réfrigérateur, je m’en éloignais pour venir m’installer à table en de Leanne sans manquer de passer ma main dans son dos en passant a côté d’elle. J’attendis ensuite qu’elle ce soir servie et installée avant de lui souhaiter un bon appétit et de saisir mes couverts. Ses questions ne m’étonnaient même pas. C’était devenue une habitude depuis que nous sortions ensemble. Bien qu’au début j’étais assez surprit par son intérêt par mon travail. Mais comme elle ne faisait pas partit du milieu, j’essayais de ne pas trop m’emporter avec les termes techniques.

Oh tu sais, comme toujours. Il y a des hauts et des bas. Et quelques patients toujours à dire qu’ils vont mourir dans les cinq prochaines minutes. Parce que vois-tu… Nous ne sommes pas de vrais médecins…

J’affichais un sourire amusé en regardant Leanne. De temps en temps j’avais ce genre de patient. Mais je ne leur en tenais pas rigueur. Ce n’était pas eux qui n’avaient jamais mis les pieds dans une fac de médecine qui allait m’apprendre mon métier. Je n’avais pas passé quatre ans d’études à la fac suivit de quatre ans d’internant dans ce même hôpital où je travaillais maintenant et obtenu mon diplôme pour rien. Mais je n’étais pas vraiment le genre de personne qui s’énerve pour un rien ou même quand la situation le voudrait. J’étais persuader qu’avoir se genre de comportement n’aidait jamais en rien alors même si j’étais en colère, je préférais rester impassible.

Et toi, ta journée ?


avatar
civil
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 39
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: MATTHIAS + love like this won't last forever Jeu 18 Aoû - 11:41


Matthias & Leanne
    love like this won't last forever

Elle ne parvient même pas à retenir un frisson quand sa main passe sur son dos alors qu'il vient juste s'installer en face d'elle. Naturellement, elle en vient à lui demander comment c'est passé sa journée. « Oh tu sais, comme toujours. Il y a des hauts et des bas. Et quelques patients toujours à dire qu’ils vont mourir dans les cinq prochaines minutes. Parce que vois-tu… Nous ne sommes pas de vrais médecins… » Elle a un sourire. Si pour certaine personne, c'était ennuyant d'entendre un médecin raconter sa journée, elle, elle avait toujours apprécié. Bon, peut-être pas toujours, au début, elle essayait surtout d'entendre des pistes. Mais au final, elle ne savait même pas à partir de quand, elle s'était prise au jeu, à l'écouter avec envie. « Tu devrais leur montrer une photo de moi et comment je n'ai pas une seule cicatrice grâce à toi. Si c'est pas le boulot d'un vrai médecin, ça ? » Plaisanta-t-elle en parlant de leur rencontre. Après tout, c'était vrai. Ses points de suture avaient été parfait. Elle même avait été sure de gagner une cicatrice.

« Et toi, ta journée ? » La question épineuse. C'est là qu'elle devait trouver des histoires. D'ailleurs, peut-être le moment de trouver une excuse pour le bleu qu'il risquait de découvrir à un moment ou un autre. Oui, elle avait conscience de finalement ne pas être aussi douée pour faire des cachotteries qu'elle le pensait. Quoique, elle cachait bien son véritable job. Et jusque là, elle y arrivait parfaitement. « Bah tu sais, c'était une journée calme, quand je travaille pas. J'ai traîné à l'appartement toute la journée. » Bon, c'était pas avec ça qu'elle se trouvait une véritable excuse pour son état. Allez Leanne, tu pouvais bien trouver quelque chose. Fais fonctionner ta jolie cervelle. Et dire que dans son taff, elle est douée pour raconter des histoires pour couvrir le reste. Elle ouvre alors la bouche, on verra bien ce qui en sortira. « La seule chose notable, c'est quand je me suis vautrée en sortant les poubelles ? » Les poubelles ? Mais dans quoi elle partait... Elle avait jamais trouvé d'excuses plus pourries. Mais maintenant qu'elle était partie, autant continué dans cette voix. « Quelqu'un a du renverser je ne sais pas quoi par terre. J'ai glissée et j'ai tapé contre une benne. J'ai gagné un magnifique bleu. » Ajouta-t-elle en passant une main là où s'étalait son énorme hématome. Elle l'avait prise de plein fouet cette benne... « Bref, rien de bien passionnant. Mais ça fait du bien de m'éloigner de Tom l'alcolo. » Tom c'était un habitué du bar où elle travaillait qui pensait être tellement beau, que toute les filles lui tombaient dessus. Sauf qu'il avait 77 ans et plus beaucoup de dents. Mais peut-être qu'à une autre époque, il était sexy...


It was you who picked the pieces up when I was a broken soul. And then glued me back together returned to me what others stole. ©endlesslove.
I don't wanna hurt you
avatar
militaire
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 60
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: MATTHIAS + love like this won't last forever Jeu 18 Aoû - 15:24

Leanne
Hawkins

Matthias
Hastings

love like this won't last forever
Je souris à sa réponse. C’est vrai qu’elle était arrivée avec des coupures qui auraient probablement laissé des marques pourtant elle n’en avait aucune, je déposais mes couverts pour attraper sa main et je me penchais légèrement au dessus de la table pour déposer un baiser sur le dos de celle-ci.

Ça c’est parce que tu es la patiente parfaite. Intelligente, attentive et sexy ! Mais évite quand même de venir à l’hôpital trop souvent…

Je n’avais pas vraiment envie de la savoir blésée. Je préférais la savoir en bonne santé. Et pas uniquement parce que nous pourrions nous rouler dans les draps mais surtout parce que je n’aimais pas qu’elle ait mal. Mais peut être que je n’aurais pas dût parler aussi vite puisque je venais a peine de recommencer à manger après lui avoir retourner la question qu’elle m’annonçait s’être blessée en sortant les poubelles. Je restais une seconde interdit en la laissant finir ses explications en blaguant sur l’un de ses clients au bar mais je n’avais pas vraiment envie de rire en voyant son geste de la main pour désigner vaguement l’hématome. J’abandonnais à nouveau les couvert et après mettre lever je tirais une chaise juste à côté d’elle pour m’y installer et je la regardais droit dans les yeux.

Pourquoi tu ne m’as pas appelé ? Je serais venu t’aider ! Montre moi s’il te plait. Après j’irais voir ça pour nettoyer, il ne faudrait pas que quelqu’un d’autre se blesse aussi.

Je ne comprenais pas vraiment pourquoi elle ne m’en avait pas parler. Généralement les gens sautaient sur l’occasion d’avoir un médecin sous la main pour avoir réponse à tous leurs maux sans avoir à aller à l’hôpital. Leanne n’était certes pas comme tout les autres et c’est aussi ce qui m’attirait chez elle mais elle devait bien se doutée que je n’allais pas rester impassiblement sans rien faire alors qu’elle m’annonçait qu’elle s’était fait mal dans la journée.


avatar
civil
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 39
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: MATTHIAS + love like this won't last forever Jeu 18 Aoû - 16:52


Matthias & Leanne
    love like this won't last forever

Dans ses moments-là, Leanne se sentait enfin normal. Et pas une fille bourrée de secrets. Elle était juste une fille qui passait un bon moment avec son petit ami. Des frissons parcoururent son bras quand il déposa un baiser sur sa main. « Ça c’est parce que tu es la patiente parfaite. Intelligente, attentive et sexy ! Mais évite quand même de venir à l’hôpital trop souvent… » Elle eut un sourire. C'était tellement agréable d'entendre tout ses compliments. Personne ne pouvait se montrer insensible à ça.  « Je peux aussi venir juste pour te faire bénéficier de mes bons côtés, pas pour me faire soigner. » Ajouta-t-elle avec un petit sourire en coin. Il n'était pas rare qu'elle vienne le voir à l'hôpital, souvent en prétextant vouloir passer du temps avec lui, mais aussi pour laisser traîner ses oreilles. Bon, il fallait l'avouer, ses oreilles traînaient peut-être un peu moins qu'avant. « Surtout que j'ai vu dans Grey's Anatomy que les médecins avaient des tas de réserves où se cacher pour faire des tas de siestes coquines. » Oui, les séries médicales lui donnaient des idées qui n'avaient absolument rien à voir avec la médecine. Mais ce n'était pas Matthias qui allait s'en plaindre.

Puisqu'ils avaient abordés le sujet de la journée du jeune homme, c'était à son tour à elle. Et là, c'était le grand moment d'improvisation. Elle espérait que son idée de la benne allait passer. Elle s'attendait donc à ce qu'il doute de son histoire, mais à cet air incroyablement soucieux qui était  apparu sur son visage. Elle aurait pourtant du s'en douter. Matt avait toujours pris à cœur sa sécurité et sa santé. En quelques secondes, il avait changé de chaise pour se retrouver tout près d'elle. « Pourquoi tu ne m’as pas appelé ? Je serais venu t’aider ! Montre moi s’il te plait. Après j’irais voir ça pour nettoyer, il ne faudrait pas que quelqu’un d’autre se blesse aussi. »  Il avait planté son regard dans le sien, rendant toute fuite impossible pour elle. « J'allais pas te déranger pour ça, c'est pas grand chose. » Visiblement, il voulait s'en assurer lui-même. « Sérieusement, finissons de manger. En plus, je te rappelle que tu n'es plus de service maintenant. » Quelque chose lui disait que si elle ne cédait, il risquait d'arracher son T-shirt lui même. Avec un soupir résigné, elle attrapa le bas de son haut pour le remonter. Quitte à se déshabiller devant lui, elle aurait préféré que ce soit dans d'autre circonstance. Elle détourna aussi la tête. Elle savait qu'il n'allait pas aimer du tout ce qu'il allait voir. Et quelque chose lui disait qu'elle risquait même de se faire engueuler. Enfin, du moment qu'il continuait à croire que c'état une benne qui lui avait fait ça.


It was you who picked the pieces up when I was a broken soul. And then glued me back together returned to me what others stole. ©endlesslove.
I don't wanna hurt you
avatar
militaire
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 60
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: MATTHIAS + love like this won't last forever Jeu 18 Aoû - 17:30

Leanne
Hawkins

Matthias
Hastings

love like this won't last forever
Je ne pus m’empêcher de sourire quand elle parlait de venir me voir sans que je n’ai a la soigné. Effectivement il n’était pas vraiment rare que je la voie à l’hôpital. Même si j’aurais préféré éviter pour ne pas lui imposer l’environnement mais je ne me plaignais pas. C’était comme ça que nous nous étions rencontrés un an plus tôt. Je la revoyais encore avec sa coupure à l’arcade à prétendre qu’elle espérait qu’un homme réussis à l’aimer malgré la cicatrice. Elle n’avait jamais gardé de cicatrice et elle avait toujours été belle. C’était un détail que j’aurais difficilement pu rater en la voyant ! Et même si je trouvais les séries médicales vraiment tirer par les cheveux je voyais exactement ce qu’elle voulait dire.

Tu sais que tu es toujours la bienvenue pour me voir. Mais sans tout le drama autour s’il te plait !

Je l’aimais, c’est une chose certaine. Mais j’avais déjà affaire avec les patients pour faire partit de tout un drama au sens des employés de l’hôpital. Mais je n’insistais pas et je m’installais à côté d’elle pour voir son hématome. Leanne ne semblait pas vouloir en faire tout en plat mais j’avais vu assez de cas de blessures mineur en apparence qui cachait en réalité des blessures plus grave que je ne prenais jamais ce genre de chose à la légère.

Je fronçais les sourcils en voyant la blessure qu’elle avait et qui s’étendait sous sa poitrine. Je me penchais légèrement et je posais délicatement une main sur elle pour l’examiner. Il ne semblait en effet qu’il n’y ait que l’hématome et que la blessure ne soit pas plus importante que cela. De toute façon, si elle n’avait eut les côtes ne serais-ce fêler, Leanne aurait eut du mal en respirant. La forme était tout de même étrange et je me demandais comment elle s’était prit la benne pour avoir un tel bleu. Je baissait sa main retenant le t-shirt pour recouvrir son ventre après avoir poser mon autre main sur ventre pour l’y laisser plus qu’il n’était réellement nécessaire. Je relâchais sa main et je vins placer ma main libre sur sa nuque pour l’attirer à moi et déposer un baiser sur son front.

On peut dire qu’elle ne t’a pas rater cette benne… J’irais te chercher de quoi soigner ça.


avatar
civil
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 39
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: MATTHIAS + love like this won't last forever Jeu 18 Aoû - 21:06


Matthias & Leanne
    love like this won't last forever

Et encore, Matt ne pouvait pas trop se plaindre, elle ne rentrait que rarement blessé. Elle était plutôt douée pour éviter de se faire mal en général. Après tout, son boulot, c'était l'infiltration. Se battre, ça attirait l'attention. Du coup, elle n'était pas vraiment au cœur de l'action pur et dur. Sauf aujourd'hui. Enfin, tout ça pour dire qu'elle ne fréquentait que rarement les hôpitaux pour elle même. Et si elle les fréquentait beaucoup en ce moment, ce n'était que pour lui et les siestes crapuleuses. Et pour le boulot. Ne pas oublier le boulot. « Tu sais que tu es toujours la bienvenue pour me voir. Mais sans tout le drama autour s’il te plait ! » Elle eut un sourire. Comme s'il pouvait refuser de la voir. Et puis, les drames, c'était pas son truc. Ça attirait trop l'attention.

Malheureusement, elle dû bien lui avouer pour son bleu. Et maintenant, il était en train de vérifier qu'elle n'avait rien d'autre. Elle attendait de se faire engueuler. Mais rien ne vint. Après tout, elle aurait pu s'en douter, n'était pas son genre. Mais sans doute pensait-elle le mériter tout simplement. Mais à la place, elle sentit sa main s'attarder sur son ventre un peu plus longtemps que nécessaire et il l'attira doucement ver lui pour déposer un baiser sur son front. « On peut dire qu’elle ne t’a pas rater cette benne… J’irais te chercher de quoi soigner ça. » On pouvait dire qu'elle était tomber sur une perle. La plupart des filles rêvaient toute leur vie de rencontrer le prince charmant, et elle, elle l'avait trouver sans même le chercher. Pire, elle était entrée dans sa vie pour l'utiliser. Il méritait tellement mieux qu'elle. La culpabilité la frappait de plein fouet. « C'était une poubelle de compet' » dit-elle en tentant de revenir à cette ambiance facile d'avant, qu'elle aimait bien plus. D'ailleurs, avant qu'il ne s'éloigne trop, elle attrapa le devant de son t-shirt pour l'attirer de nouveau vers elle. Et tant pis si ce geste tirait sur son hématome. Elle le tira vers elle jusqu'à pouvoir poser ses lèvres sur les siennes, avant de passer ses bras autour de son cou pour intensifier ce baiser. Lorsqu'elle s'éloigna, ce fut pour murmurer contre ses lèvres. « Merci de prendre soin de moi. » Un jour, elle lui briserait le cœur, et elle redoutait ce jour plus que tout. Elle ne se leurrait pas, elle savait que toute les vérités finissaient par éclater un jour ou l'autre. Une vision assez étrange de la part de quelqu'un dont le boulot est justement de faire en sorte qu'un énorme secret reste secret. Il fallait croire qu'elle savait que son boulot ne pourrait être que temporaire. Des mois ou des dizaines d'années, elle pouvait pas trop le savoir, mais vu les fuites actuels, un jour tout se saurait.


It was you who picked the pieces up when I was a broken soul. And then glued me back together returned to me what others stole. ©endlesslove.
I don't wanna hurt you
avatar
militaire
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 60
Revenir en haut Aller en bas
MATTHIAS + love like this won't last forever
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Sujets similaires
-
» kari ; i love you too new york city.
» RPG Forever
» Love pub souhaite se lier a Zone Pub [accepté]
» Help Forever •• Forum d'aide pour les fo'.
» Tainted love.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet Mutant :: Annapolis :: Old Town :: Habitations-
Sauter vers: