AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Mission 1 : Panique au parc
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Aventure park
Aller à la page : 1, 2  Suivant
MessageSujet: Mission 1 : Panique au parc Lun 16 Mai - 14:24

Panique Au Parc
Contexte
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
Voilà quelques jours que des problèmes électrique surviennent au parc d'attraction un peu en dehors de la ville. Des incidents tout d'abord mineurs mais qui ont finis par attiré l'attention de Fort Detrick. Le commandant pense qu'un Alpha qui ne maîtrise pas du tout ces pouvoirs pourrait s'y cacher et dépêche une équipe de deux pour trouver et capturer le mutant.

La mission pourtant est plus compliqué que prévu, les incidents ayant lieu en journée, les soldats s'y rendent en couverture alors que le parc est ouvert. Ils devront donc accomplirent leur mission sans se faire remarquer par la foule présente et sans faire d'esclandre, ce qui est parfois plus facile à dire qu'à faire.

Participe à cette mission : Sohane, Zéphyr, Swan, Emilia et Sixtine


avatar
I See You
Voir le profil de l'utilisateur http://projetmutant.forumactif.org
▬ Messages : 121
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mission 1 : Panique au parc Lun 16 Mai - 14:25


Panique Au Parc
Le soleil s'est levé depuis un moment et la journée promet d'être chaude et agréable. C'est donc sans surprise que le parc d'attraction ouvre ces portes et qu'un monde fou afflue. Pourtant dans la foule qui se presse contre les grilles tous ne sont pas là pour s'amuser, en effet, deux soldats sont ici en mission. Retrouver un Alpha et l'extraire sans se faire remarquer. Les grilles s'ouvrent, la journée commence et les employés espère eux une journée sans incident étrange.
avatar
I See You
Voir le profil de l'utilisateur http://projetmutant.forumactif.org
▬ Messages : 121
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mission 1 : Panique au parc Lun 16 Mai - 15:42


Panique au parc
All I wanna do is have some fun !

Je me réveillai avant que mon alarme sonne. J'étais toute excité. D'ailleurs, je pris des morceaux de vêtements et alla directe dans la douche. Je chantonnais des chansons comme à mon habitude, mais cette fois je chantais fort All I Wanna Do de Sheryl Crow. Je dus réveillé mon colocataire, mais j'en avais rien à faire. J'étais trop heureuse pour me réprimander. Puis, il n'y avait pas Little John pour me dire de baisser le ton en me rappelant que nous avions des voisins.

Je finis par sortir, m'habiller et me maquiller. Je ne séchais jamais mes cheveux. De toute façon, il faisait chaud et beau. Donc, pas de risque de tomber malade. Puis, Marian n'était pas dans les parages. Ouais, j'avais, en quelque sorte, des parents dans ma bande. Puis, je sorti de la salle de bains. J'eus droit à un regard noir de mon colloque. De ma part, il eu un sourire et un gros câlin. « Non, mais ne sois pas fâché. Tu vas pouvoir manger un bon petit déjeuner ! » J'avais décidé la veille que j'allais faire des crêpes françaises avec des petits fruits. Il était chanceux.

Après le petit déjeuner, je pris mon portefeuille, mon mp3 et mes clefs. Je fis un dernier câlin à mon colocataire. J'espérais qu'il serait, à mon retour, de bonne humeur. Je parti et me dirigeai vers l'arrêt d'autobus. Je branchai mes écouteurs dans mes oreilles et commença à faire du lipsinc sur la chanson qui jouait. Ce fût comme cela même dans l'autobus.

Je finis par arriver à ma destination. À ma sortie du bus, je m'extasiais devant le spectacle devant moi. Les belles montagnes russes, tout ce qui se cachait derrière ses portes et la foule qu'il y avait me rendait folle de joie. Je devais avoir l'air d'une vraie gamine.

Je me faufilai entre les gens pour aller acheter mon billet. Puis, je me mis en ligne. J'attendais l'ouverture avec impatience. Lorsqu'il ne resta que dix secondes. Je fis le compte à rebours à voix haute. Certaines personnes embarquèrent avec moi. À zéro, tout le monde hurla de joie. Puis, la foule commença à avancer. Lorsque ce fut mon tour je donnai mon billet et on m'étampa le sceau du parc sur la main.

J'étais à l'intérieur ! J'avais hâte d'essayer la nouvelle attraction. C'est la seule raison pour laquelle j'étais venue toute seule ici. Sinon, j'aurais attendu que l'un de mes amis puisse venir avec moi. Sait-on jamais, j'allais peut-être me faire de nouveaux amis ou en rencontré.

code © nowadays


Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mission 1 : Panique au parc Mar 17 Mai - 10:44

Panique au parc
Sixtine & Swan & Emilia & Zephyr & Sohane
Aujourd’hui n’étais qu’une journée comme les autres. Une nouvelle journée, une nouvelle mission. Comme toujours, celle-ci consistait à attraper un Alpha. Mort ou vif il devait rentrer à la base. Enfin, le Commandant Miller semblait penser que c’était un Alpha qui était à la base de tout ces problème électrique  à la fête foraine. Ces problèmes survenant uniquement en plein jour, nous étions obliger d’y aller en couverture.

Je regardais la fête foraine qui n’était pas encore ouverte. Nous étions le matin et le monde coagulait déjà devant. A travers la vitre de la voiture, j’observais ces visages joyeux. Ils étaient heureux d’être là malgré les problèmes causé par ce mutant. Bien sûr, aucun d’eux ne savait qu’il y avait sûrement un mutant dans le coin puisque aucun n’étais supposer connaître ce qu’on avait appeler le Projet Avalon.

Je n’avais aucun sourire sur mes lèvres. Même si j’avais eut envie d’être comme eux, je n’en aurais pas été capable. En y repensant, j’avais été triste toute ma vie et ce sentiment me collait à la peau. D’abord parce qu’on m’avait fait croire que j’avais tuer nos parents, puis depuis plusieurs mois parce que j’étais orpheline et que j’avais perdu la seule famille que j’avais jamais eut : Azahel. Personne ne m’avait rien dit. Je n’avais pas vu le corps. Mais j’étais brisée et je savais qu’elle n’était plus des nôtres. Je ne savais absolument pas ce qui c’était passé et je doutais que savoir m’aide à accepter cette fatalité.

Je baissais le regard vers mes pieds mais celui-ci restait dans le vide quelques seconde avant de détourner mon regard vers lui. C’était lui qui nous avait conduit ici. Je savais conduire mais j’évitais autant que possible. Je soufflais doucement. C’était le plus proche du soupire qui existait chez moi. Zephyr était l’une des seules personnes à être réellement gentille avec moi. Il n’aimait pas beaucoup les miens, mais je ne savais pas pour quoi, moi ça passait. J’affichais un léger sourire en le regardant, il ne se voulait pas réellement heureux mais  à l’abri des regards, un sourire triste était ce que j’avais de plus sincère.

Je sortis de la voiture et posait mes yeux sur la fête foraine. Je n’aimais vraiment pas l’idée de devoir traquer les miens mais j’avais choisis de rester. Je devais donc assumer ce choix et remplir ma mission. Je tirais ma veste ouverte comme pour la remettre correctement en place. Mon col cachait ma tache de naissance placée sur mon trapèze du côté droit. Je me décidais enfin à me mêler à la foule en compagnie de mon ‘frère’ Zephyr.
©flawless
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mission 1 : Panique au parc Mer 18 Mai - 10:33


Panique Au Parc
Sergent Blake, le commandant veut vous voir Je me stoppais pour voir le messager et fit un petit signe de tête. Je me rendais au réfectoire, mais de toute évidence, le repas allait devoir attendre quelques heures. Je fis demi-tour et me rendis rapidement vers la salle de réunion. Je n'étais pas le seul et cela ne signifiait qu'une chose, une mission allait être donné. Je laissais mon regard passer sur chaque personne présente, autant de mutant que d'humains et tous avait l'air super concentré. Je ne pus m'empêcher d'avoir un petit sourire en coin quand je croisais le regard de Sohane, allez savoir pourquoi, elle était la seule que je supportais, pourtant, elle était une Upsilon, une de celle que je devrais détester. Pourtant chaque fois qu'elle levait le regard sur moi, je ne pouvais m'empêcher de vouloir la protéger, de vouloir la sortir de là et qu'elle n'ai plus à faire ces missions à la noix, mais plutôt qu'elle soit une adolescente ordinaire. Le fils de mes pensée fut interrompus par la voix forte du commandant, il nous exposa alors le problème, un alpha possible qui foutait le bordel au parc d'attraction. Je soupirais, j'en avais strictement rien à foutre des Alpha, oui ils étaient dangereux, mais d'autres pouvaient aller à leur chasse, moi je m'étais fixer comme but de retrouver les upsilon, enfin surtout une en particulier.

J'étais adossé dans le fond de la salle, les bras croisé, attendant que la réunion se termine, car mine de rien j'avais la dalle. J'allais laisser d'autre se porter volontaire, puis ma journée reprendrait comme je l'avais prévu. Sauf que ce que je n'avais pas prévu, c'est que Sohane allait levé sa petite main en déclarant vouloir aller sur place. Ma mâchoire se crispa et je sentis un flot de stress s'insinuer dans mes veines. Je jetais un regard mauvais à un petit blanc bec qui allait se proposer aussi et je me redressais. Je l'accompagne Bon je n'étais pas particulièrement ravie, mais hors de questions de la laisser risquer sa vie seule avec un bleu. Et voilà comment le lendemain, je me retrouvais au volant d'une voiture banaliser et qu'en silence je conduisis jusqu'au parc. Evidemment, le temps était magnifique et les gens s'agglutinaient devant la grille, pour un peu j'en aurais grogner d'enervement, mais je sentais la nervosité de celle qui serait ma "soeur" pour la journée. Après un sourire difficile, elle sortit de la voiture et je la rejoins rapidement.

Je marchais à ces côtés à son rythme alors que nous arrivions près des caisses. Ok, dans un premier temps on fait le tour du parc, on observe les gens et on essais de voir si quelque chose cloche. Je payais pour nous deux et enfin nous entrâmes dans le parc, la journée allait être longue et j'espérais réellement que leur problème et incident n'était pas du à un mutant, non pas parce que j'avais pitié d'eux, mais tout simplement parce que faire une extraction avec toute cette foule allait être quasiment impossible et surtout très risqué. Je m'assurais que mes armes étaient bien en place et jetais un coup d'oeil. Allez puceron souris, on est censé être en train de s'amuser Je voyais au regard des gens que nous n'étions pas très crédible, nous devions ressembler à ce que nous étions, des soldats en missions et non à des personnes s'amusant pour une journée.
avatar
militaire
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 74
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mission 1 : Panique au parc Jeu 19 Mai - 10:57

Panique au parc
RAGON Emilia
&
Les autres
Vérifiant une dernière fois son sac, Emilia s'assurait qu'elle avait bien toutes ses affaires. Aujourd'hui, elle n'allait pas tranquillement rester à son bureau pour écrire des journaux, mais elle allait aller à la pêche aux informations. Les étranges évènements qui se passaient dans le parc d'attraction n'avait pas mis bien longtemps à attiser la curiosité des journalistes et de son côté la brune s'était mise à soupçonner quelque chose. Elle n'en avait encore parlé à personne, préférant avant vérifier par elle-même, mais quelque chose au fond d'elle lui avait imposé le mot mutant. Depuis qu'elle avait fui le fort avec d'autre Upsilon, la miss essayait de ne plus avoir affaire avec eux, s'il s'agissait bel et bien d'une des expériences du fort qui se trouvait là, elle ne pouvait pas non plus ne rien faire. Et puis, rien n'était certain pour le moment. La jeune femme allait simplement enquêter pour tenter d'écrire le meilleur article sur le sujet. Enfin, c'était l'excuse qu'elle avait sorti pour avoir cette mission.

Arrivant devant le parc peu après son ouverture, la journaliste se fondit dans la masse commençant avant tout par laisser traîner une oreille totalement indiscrète. Les rumeurs, il n’y avait rien de mieux pour fonder des hypothèses et c’était la première chose qu’Emilia avait appris durant son intégration dans la vie normale. Et puis, avec cette belle journée qui s’annonçait, il lui était facile de se faire passer pour une personne lambda venant s’amuser ici. Elle n’avait en aucun cas la tête de journaliste et comptait bien passer incognito pour le moment.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mission 1 : Panique au parc Jeu 19 Mai - 22:41

Depuis sa rencontre avec Maddy, sa mystérieuse bienfaitrice, Swan avait radicalement changé d'allure : la jeune femme lui avait offert de partager son toit pendant quelques nuits ce qui lui avait permis de se reposer, mais aussi de se raser et de troquer sa tignasse emmêlée contre une coupe de cheveux décente. Elle lui avait également offert des vêtements qui remplaçaient avantageusement sa tenue de cobaye et son vieux manteau miteux.

Aujourd'hui, en posant les yeux sur lui, personne ne pouvait imaginer qu'il était un fugitif sans domicile fixe. Il avait même surpris quelques demoiselles à se retourner discrètement sur son passage, chose qui l'avait légèrement troublé. Et pour cause ! Bien qu'il ait dépassé la trentaine, le jeu complexe de la séduction lui était encore inconnu...

Depuis qu'il avait découvert la ville et qu'il commençait à y prendre ses marques, il y passait de plus en plus de temps mais ce matin là, c'était vers le parc d'attraction qu'il s'était dirigé. Il avait entendu à la télévision qu'un dysfonctionnement électrique persistait depuis plusieurs jours et, puisqu'il avait connu un alpha possédant le pouvoir de contrôler cet élément, il avait décidé d'aller voir s'il ne pouvait pas l'y retrouver.  

Il avait eu assez peu de contacts avec ses semblables pendant sa captivité mais il n'avait pas renoncé à l'idée d'être solidaire et, dans l'idéal, de pouvoir faire front contre un ennemi commun...

Une fois arrivé à l'entrée du parc, il avait fait usage de son pouvoir juste le temps de passer les caisses sans devoir débourser quoi que ce soit puis il s'était mêlé à la foule. Il n'aimait pas particulièrement ni le bruit, ni l'agitation qui régnaient autour de lui mais il se disait qu'aucun soldat n'oserait mener une action dans un lieu pareil. Il n'allait pas tarder à découvrir qu'il se trompait...
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mission 1 : Panique au parc Ven 20 Mai - 9:23


Panique Au Parc
Vous êtes maintenant tous rentrés dans le parc, mis à part Sixtine qui est là pour s'amuser, vous vous êtes là pour trouver l'alpha et sans vous douter que vous n'êtes pas seuls. Vous parcourez le parc et sans vous en rendre compte, vous vous dirigez tous vers la grande roue.

Ordre de passage : Sixtine - Sohane - Zéphyr - Emilia - Swan
avatar
I See You
Voir le profil de l'utilisateur http://projetmutant.forumactif.org
▬ Messages : 121
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mission 1 : Panique au parc Sam 21 Mai - 22:59


Panique au parc
All I wanna do is have some fun !

J'étais rendu à l'intérieur. Il y avait tant de monde que je ne savais pas ou regarder. Je décidai d'aller vers la carte du parc d'attractions qui se trouvait non loin de moi. Je me fis bousculer par quelques passants, mais je laissai cela faire. De toute façon, je ne voulais pas me faire jeter dehors pour avoir été trop loin. Je vis où se trouvait l'attraction que je voulais faire. Je savais quel chemin je devais faire. Ceci dit, je n'allais pas que faire ce manège. Donc, je pris l'un des pamphlets. Là dedans, il y avait la carte et les attractions. Ce qui me serait bien utile. J'aime me débrouiller moi-même aussi. Puis, je ne pouvais pas appeler à chaque fois Allen ou encore demander à quelqu'un. Je ne voulais pas déranger et avoir un maximum de plaisir.

D'ailleurs, je pris une photo de moi près de la pancarte qui affichait la carte du site. Puis, je l'envoyai sur mon facebook. Puis, je me dirigeai vers le manège tant attendu. Pendant que je marchai, je vis des stations d'arnaques comme je les appelais. Ces jeux avaient tous un même but: te faire perdre de l'argent. Combien de temps le gros ourson pouvait rester accrocher là ? Très longtemps. Ça ne me surprendrait pas qu'il ait quatre ans. « Ça serait une idée. » me dis-je en souriant à l'adolescent qui travaillait dans le stand. L'idée de peut-être prendre de l'argent à une aussi grosse compagnie pourrait être possible. C'est à ce moment que j'entendis la voix de Marian dans ma tête. Elle me disait que j'étais folle et que pour voler une compagnie, il fallait plus que d'avoir une équipe comme la mienne. Je secouai la tête, car je n'étais pas là pour ça.

J'arrivai finalement vers l'attraction qui m'avait amené ici. « Fermé ? » dis-je avec une grosse pointe de déception. J'allai voir un des employés qui se tenait près du manège. Je lui demandai pourquoi c'était fermé. Il me dit qu'il y avait qu'un problème technique. « Ouais, il veut plutôt parler de leur perte, étrange, de courant ! » avait dit une voix derrière moi. Je me retournai vers la personne. « Ne me dites pas que vous n'êtes pas au courant ma petite ! » L'homme était habillé d'une étrange de façon comme s'il allait à la chasse de quelque chose. Je lui fis signe que non. Je n'étais pas au courant, car dernièrement j'avais été très solicité par notre prochaine mission. Enfin, il m'expliqua que, selon lui, la panne était dûe à un esprit ou des esprits qui hantaient les lieux. Je ne savais pas trop quoi dire de sa théorie, mais une adolescente lui répliqua qu'il était fou et que ce devait être en lien avec les rumeurs.

Je les regardai un instant avant de décider de continuer mon chemin. Je n'arrêtais pas de penser à ce que la fille avait dit. Je me grondai en me disant que je n'étais pas ici pour enquêter, mais avoir du plaisir. Après ce petit sermonnage, je me promis de faire la prochaine attraction que je verrais.

Je tombai, quelques pas plus tard, sur la grande roue. Je levai les yeux pour la regarder. je trouvais qu'elle avait fière allure. C'est avec hâte que je me suis mise dans la file d'attente.

code © nowadays


Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mission 1 : Panique au parc Dim 22 Mai - 23:10

Panique au parc
Sixtine & Swan & Emilia & Zephyr & Sohane
J’acquiesçais à ce qu’il me disait. Techniquement, je n’étais que soldat. Zephyr était donc mon supérieur. Depuis toujours, j’étais quelqu’un de très observateur. Je savais donc qu’il n’aimait pas particulièrement les miens. Bien sûr, ça n’avait pas toujours été ainsi. Et je ne savais pas du tout pourquoi j’étais l’une des rares mutants qu’il appréciait encore. Tout comme je ne savais pas pourquoi il s’était porté volontaire pour m’accompagner alors qu’il n’en avait clairement pas du tout envie. Personnellement, je savais pourquoi je m’étais portée volontaire. Déjà, Kai me tapais vraiment sur les nerfs et j’avais besoin de respirer. Je n’étais pas du tout du genre rebelle. J’obéissais aux ordres et je restais dans mon coin. Mais Kai trouvais toujours un moyen ou un autre pour me pourrir la vie. Que ce soit en s’en prenant directement à moi ou à quelqu’un d’autre.

Mon regard ce posa sur le sol lorsqu’il m’appela « puceron ». Je ne pensais pas réussir à me faire à ce surnom un jour. J’avais beau avoir la vingtaine physiquement, je n’étais même pas sûr d’être vraiment majeur. Je relevais la tête en souriant et en le regardant.

Désolée, je pensais juste à Azahel.

Ce n’était entièrement vrai. Mais pas entièrement faux non plus. Azahel était toujours présente dans mon esprit. Ou plutôt, j’avais ce vide depuis un moment déjà. Azahel était ma jumelle et nous avions toujours été lier. Nous n’avions jamais eu besoin de nous parler ou d’être l’une à côté de l’autre pour savoir comment allait l’autre. Et même si on me cachait la vérité. Même si on ne m’avait caché son corps, je savais qu’il lui était arrivé quelque chose. Comme une partie de moi était morte à l’intérieur.

Mais pour les bienfaits de la couverture, je décidais d’agir comme j’aurais dût : en étant la petite sœur vive, pleine d’énergie et totalement chiante que grand frère a dût sortir parce que papa et maman n’était pas content sinon. Je commençais donc un peu à sautiller dans tout les sens comme si j’étais réellement excitée à l’idée de passer la journée ici. Gaiment, nous commencions a faire le tour du par cet nous approchions de la grande roue. Je me tournais alors vers Zephyr, un aire toujours joyeux sur le visage, pour lui dire avec une petite pointe d’ironie.

Dit, si je suis sage, j’aurais droit à une barbe à papa ?
©flawless
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mission 1 : Panique au parc Ven 27 Mai - 21:46

Je l'encourageais à se comporter comme une adolescente normal, à rire, à sautiller partout toute contente d'aller passer une journée au parc. Car après tout, même si elle était un soldat, même si elle était une mutante, elle restait à mes yeux une adolescente et j'avais du mal à la voir si sérieuse et si triste. Sa réponse pourtant me pris au dépourvus et je me retrouvais un instant à court de mot. Sa sœur, sa jumelle, je me souviens des deux, tout le temps ensemble, sans cesse en osmose et souriante quand elles étaient ensemble. Elles sont séparés depuis de longues semaines et depuis elle a ce regard triste. Je soupire, je ne lui en ai jamais parler et là se n'était surement pas le moment de le faire, mais j'avais essayer de fouiller les rapports de mission, mais pour le moment, je n'avais trouvé aucune trace d'Azahel. Je ne trouvais rien à dire, alors je ne fis qu'un geste, un geste qui m'étonna moi même, puisque je posais ma main sur sa tête pour la réconforter et lui apporter ainsi un peu de tendresse. De nouveau cela me rapporta à la question de pourquoi, je supportais la jeune femme alors qu'elle était comme tous les autres mutants que je rêvais de tuer. Une fois encore je n'avais pas la réponse et se n'était pas non plus le moment de se laisser distraire. Je la suivais parmi la foule, tentant de regarder autour de moi pour voir s'il y avait quelque chose de suspect, mais non rien, nous arrivions tranquillement vers la grande roue, quand j'éclatais de rire à sa demande. Je t'offrirais la plus grosse barbe à papa que l'on trouvera, mais avant allons faire un tour dans la grande roue, on aura une meilleure vue d'ensemble. Je nous entrainais alors dans la file qui attendait déjà pour entrer dans les cabines. Et si tu es sage, on pourra même aller au stand de tir et récupérer le plus gros nounours aussi. Je m'étais penché vers elle et je lui avait chuchoté doucement ce plan un peu bête, mais l'idée d'aller au stand de tir et que Sohane leur montre ce qu'elle savait faire, me faisait marrer.
avatar
militaire
Voir le profil de l'utilisateur

▬ Messages : 74
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mission 1 : Panique au parc Dim 29 Mai - 21:28

Panique au parc
RAGON Emilia
&
Les autres
Une fois entrée dans le parc, Emilia délaissa immédiatement ses propres interrogations au sujets de ces étranges pannes pour être attentive à tout ce qu’elle entourait. Elle n’avait encore rien sorti pour prendre des notes, mais tant qu’elle n’avait pas trouvé quelque de bien intéressant à se mettre sous la dent, la brune préférait se faire passer pour un visiteur lambda. Déjà que de base les journalistes n’étaient pas toujours les bienvenue partout, mais si en plus elle attirait trop l’attention sur elle, la mutante se retrouverait vite dans une situation compliquée. Dès que l’attention se focalisait un peu trop précisément sur elle, ça avait tendance à dégénérer. C’était pour ça qu’elle était finalement devenue journaliste. À force de se jeter au devant de tout ce qui attirait l’attention, elle finissait par passer inaperçu. Les gens avaient tendance à chercher un peu partout, sauf dans ce qui se trouvait juste sous leur nez. C’était ça sa tactique pour que les militaires ne remettent pas la main sur elle.

Une bribe de conversation non loin fit tiquer l’oreille de la jeune femme. les mots « esprits » et « hantise » venait d’attirer sa curiosité et elle repéra vite la source de ce vocabulaire. Une jeune femme discutant avec des techniciens à propos d’une attraction fermée. Annoncer que certains pensaient à une malédiction ou des histoires de fantômes pourrait lui fournir une bonne introduction. Mais Emilia était bien trop raisonnable pour croire à cette histoire et continua donc sa route.

Se retrouvant au milieu du parc, la brune se rendit compte qu’elle ne savait pas vraiment où aller. Elle restant un instant immobile, réfléchissant à l’endroit où elle pourrait se rendre. Devoir interroger des personnes seraient une obligation, mais avant elle voulait avoir vu une vie d’ensemble des attractions. Peut-être que le stand fermé devant lequel Emilia était passé n’était pas le seul. Seulement le parc n’était pas petit et il allait falloir en faire le tour. Jetant un coup d’oeil à ce qui se trouvait devant elle, la jeune femme vit la grande roue trôner fièrement. Et bien autant commencer à un endroit, alors elle se faufila dans la file pour attendre son tour. La roue était finalement une bonne idée, car elle aurait une très bonne vue pour fournir une bonne photo au journal.

Emilia se doutait que le temps d’attente allait durer quelques minutes, la grande roue étant souvent une attraction prisée par les visiteurs. Alors, pour passer le temps, la brune nota rapidement ce qu’elle avait déjà vu et entendu, tout en se permettant de jeter des coup à ceux qui attendaient déjà où qui venait de rejoindre l’attente. En fait, en regardant les autres, Emilia cherchait à perfectionner son jeu de « petite humaine pas du tout échappée d’un fort militaire » pour mieux se fondre dans la masse. Seulement, en faisant cela, elle eu une seconde de panique en voyant un visage. Elle ne sut pas vraiment si elle avait bel et bien reconnu la personne sur le coup, mais une partie de son esprit lui assurait que si. Une autre mutante Upsilon se trouvait dans la file et elle l’avait déjà vu au fort. Souhaitant se faire toute petite, la brune repris une attitude normale, réajustant sa casquette comme pour mieux se protéger du soleil. Elle espérait maintenant qu’on allait pas la reconnaitre.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mission 1 : Panique au parc Ven 3 Juin - 1:08


Panique Au Parc
L'un à la suite des autres, vous vous retrouvez tous dans la file pour la grande roue. Quoi qu'il arrive, le personnel vous fait tous monter dans la même cabine. Une fois installer vous pouvez remarquer un léger affaiblissement des lumières. Celles-ci commencent à vaciller.
avatar
I See You
Voir le profil de l'utilisateur http://projetmutant.forumactif.org
▬ Messages : 121
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mission 1 : Panique au parc Mar 7 Juin - 16:17


Panique au parc
All I wanna do is have some fun !

J'étais dans la file de la grande roue. Comme d'habitude ceux avec des passes VIP passaient devant tout le monde. D'un côté c'était correct qu'ils passent devant nous. Je veux dire, ils ont tout de même payé le prix fort, mais je ne trouvais pas ça juste. Nous, on attendait en ligne et eux pouvait nous dépasser. C'est encore pire quand vous savez que ces personnes font exprès. Oui, certaines personnes le font. Enfin, ça m'énervait un peu. De plus, la Grande Roue n'est pas le manège de l'année. Donc, je ne les comprenais pas du tout.

J'étais en train d'attendre mon tour. Aux dernières nouvelles, j'étais la dernière personne dans la ligne. Je me retournai me disant que j'avais peut-être le temps d'aller me chercher une bouteille d'eau. À ma grande surprise, il y avait du monde qui s'était rajouté. Décidément, je ne savais pas que ce manège était si populaire. J'haussai les épaule et me remis à ma position initiale. C'est à ce moment-là que je repensai à la discussion que des gens avaient eu devant moi. Un truc par rapport à des phénomènes étranges au parc. J'eus une petite crainte. Je ne croyais pas spécialement que les pannes étaient dûs à un fantôme ou quoique ce soit du genre. Quoique... C'était peut-être un genre de mutants. Je veux dire avec toutes les rumeurs qui courent, ça se pourrait. Ou c'était simplement un coup de marketing. Les gens du parc auraient été intelligent de se servir d'une rumeur pour attirer plus de monde. Enfin, tout ce que j'espérais c'est qu'il n'y ait pas de panne de courant quand je serais dans le manège. Enfin, je dus me secouai la tête pour ne plus y penser. Je ne voudrais pas me porter la poisse. Surtout que là, Allen n'était pas là pour m'aider à me calmer. Il n'était pas le temps de paniquer. De toute manière, je n'allais pas rebrousser le chemin. J'ai tout de même payer mon entrée.

Ce fut finalement à mon tour. Je montai dans la cabine avec quatre autres personnes. Heureusement, je n'étais pas grosse et qu'il y avait deux autres filles. Sinon, nous n'aurions pas pu entrer tous à l'intérieur. Nous étions donc tous assis. Les lumières commencèrent à s'affaiblir et notre cabine à vaciller. Si j'aurais été religieuse, j'aurais fait tout de suite le signe de la croix. À la place, j'agrippai le bras de la personne à côté de moi.

code © nowadays


Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mission 1 : Panique au parc Mer 8 Juin - 13:26

Panique au parc
Sixtine & Swan & Emilia & Zephyr & Sohane
J’avais beau donner l’aire de m’amusée comme une enfant à noël, j’avais noté qu’il séchait quand j’avais parler d’Azahel. Je m’en voulais un peu. Si je n’étais pas avec elle actuellement, ce n’était absolument pas sa faute. Et j’aurais probablement dût garder la raison de mon expression juste pour moi. Je fus à la fois surprise de son geste et à la fois pas du tout. Zephyr n’était pas vraiment réputer pour aimer les mutants. Je ne savais toujours pas pourquoi il avait décider d’être sympa avec moi. Mais c’était sûrement ce qui l’avait poussé à ce porter volontaire pour cette mission alors qu’il ne s’était pas manifester  avant que je ne sois volontaire. Mais lui poser la question serait probablement déplacé et je m’estimais heureuse s’avoir quelqu’un qui se rapprochait le plus d’un allier. Surtout au fort en vivant au même endroit que Kai.

C’est vrai ? Tu me laisserais faire ça ?

Si un jour où m’avait dit que quelqu’un me proposerait de faire le stand de tire pour remporter un prix, je n’y aurais jamais cru. Déjà parce que je restais une femme et même si j’avais toujours vécu au fort, je savais très bien que la plus part des personne sous estimait les capacités de tire des femmes. Mais aussi parce qu’il ne fallait pas attirer l’attention des personnes sur le fort et ses activités. Et si l’idée me mettait vraiment en joie et me faisait sautiller sur place, je savais que les choses ne se passait que très rarement comme prévus.

Mon cœur manqua un battement et alors que je sautillais à l’idée du stand de tir, mes yeux se posèrent sur elle. Je ne connaissait pas personnellement tout mes « frères et sœurs » upsilon, mais elle faisait partit de ceux que je connaissait. Mon regard glissa vers Zephyr qui était toujours tourné vers la grande roue alors que j’y faisais dos. J’affichais un petit sourire et fit un petit signe de la main vers l’arrière de la file. Vers elle. Petit geste anodin mais je venait tout juste de jouer avec la lumière pour changer les traits de son visage. Je pouvais tenir ma langue et ne jamais parler d’elle, mais je ne voulais pas imposer ça à Zephyr. Tant qu’elle serait proche de nous et que je gardais un minimum de concentration sur mon illusion, elle tiendrait le coup.

Je fus rappelé à l’ordre par le personnel du parc qui nous fit monter dans l’une des cabines de la grande roue. Je le remerciais avec un sourire et pris place sur l’une de banquette. Je me plaçais sur un bord, ce qui me donnait une vue d’ensemble vers l’extérieur. Mais la porte était a peine refermer que je glissais déjà un regard vers Zephyr après avoir remarquer le vacillement des lumières. C’était tout à fait anodin. Mais nous étions venu débusquer un mutant. Rien n’était anodin avec cette information…
©flawless
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mission 1 : Panique au parc

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Mission 1 : Panique au parc
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Assister à une émission de télé
» Metroid : Remake Mission
» Émission 19-2
» Pitbulls et prisonniers: une émission à découvrir
» Débat sur la télévision

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet Mutant :: Aventure park-
Sauter vers: